Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2016 1 23 /05 /mai /2016 14:03

Un rassemblement sans jeteur de trouble, cela serait étonnant.
Ce fut le cas pour notre rassemblement du 23 Avril 2016 à PrARIS, place du Palais Royal. A 6 reprises, deux personnes présentes ont été priées de rentrer leur bannière. Notre organisatrice une fois le dos tourné, la bannière était ressortie.
Le président de cette association savait très bien que, étant exclu de notre charte éthique, il n'était pas le bienvenu.
Quand on rêve de dominer, il est évident que la technique la plus facile est de diviser. Lorsqu'on a deux éthiques différentes, il faut assumer nos différences.

Dès le soir du rassemblement, des cocoricos trompeurs circulaient sur Facebook : "GEE a exclu le CREL de son rassemblement." Voici l'un des témoignages, dont l'auteur a accepté de faire un démenti après nous avoir appelés pour comprendre car elle s'était sentie tout bonnement manipulée.

L'un des commentaires de Sophie... Cerise sur le gâteau, on peut se demander quelle était la teneur des autres !

extrait: "Sophie L. La cerise sur le gâteau : depuis que Mme Watson est marraine de GEE, l'association emploie des "videurs", sorte de malabars brutes qui étaient là au stand à vendre des saucisses avec leur sigle Sea Shepherd sur le poitrail et qui, nous prenant probablement pour des tueurs de baleines, nous ont bousculés avec haine et violence !!! Et cette association s'appelle Galgos ETHIQUE Europe !!!!"

Son démenti deux jours après :

Chère Joëlle Oldenbourg,

Oui effectivement j’ai écrit cela sous la colère dans l’ignorance absolue des tenants et des aboutissants.

Je ne puis le renier car c’est exactement ce que j’ai ressenti sur le moment et je vous assure que Marco Mézilles s’est montré très brusque et menaçant d’appeler la police. 'Je ne lui en veux plus maintenant, ce n’est pas à lui que j’en veux, mais à Mr Guillot.

Si vous aviez été à ma place, à cause de Mr Guillot, vous auriez réagi de la même façon. Je n’ai rien compris. Je n’ai pas compris non plus que des personnes portant le logo de Sea Shepherd apparaissent effectivement à mes yeux comme des videurs brutaux. Il n’y a pas eu évidemment de violence physique, mais je vous assure que j’ai ressenti un énorme malaise. J’étais très en colère de me faire chasser comme je l’ai été, cela me m’est jamais arrivé de ma vie.

Pas de violence sinon verbale et de haine, oui, m’a-t-il semblé.

Depuis j’ai ouvert les yeux comme je vous l’ai dit en toute franchise et honnêteté et je ne vous aurais pas parlé comme je l’ai fait si je n’étais pas sincère.

Vous m’avez convaincue, je me suis d’ailleurs renseignée auprès d’autres associations qui m’ont confortée dans la décision immédiate de quitter cette association, ce qui a été fait, avec explications de ma colère auprès de Monsieur J.G., lui montrant sa malhonnêteté à l’égard de ses bénévoles. Bénévole du CREL, que je ne l’étais que depuis deux mois !!! Cela aura été bref. Je ne serai donc à aucune autre manifestation avec lui, ni à Strasbourg ni ailleurs.

Tout cela est, croyez-moi je vous prie, un énorme malentendu dont Monsieur J.G. a tiré les ficelles.

Je vais donc faire un démenti officiel de ce que j’ai écrit sous le coup de la colère et de l’ignorance, mais qui traduisait très exactement mon ressenti du moment. Il n’y a pas de ma part de bouc émissaire, je ne fais plus partie de la PA ((je n’y ai fait qu’un bref passage), sinon par mes actions personnelles envers les animaux, galgos et autres.

J’espère sincèrement que vous croyez à ma transparence. Pour ma part je comprends votre stupéfaction et lisant des lignes que j’ai écrites sans aucune arrière pensée mais dans l’émotion et l’ignorance totale de la réalité.

Cordialement à vous

Sophie L.

PS Vous pouvez, Joëlle, utiliser ces lignes comme bon vous semble."

Voilà qui est fait. Que ceux qui pensent que c'est une querelle d'asso réfléchissent... Ce monsieur nous diffame depuis plusieurs années, furieux que nous ayons reçu des témoignages nous ayant permis d'ouvrir les yeux sur sa personnalité.

Ce démenti étant posé, le chapitre est clos et ce monsieur devient totalement inexistant à mes yeux.

Merci à Sophie L. qui a été franche et sincère. Personne ne l'avait traitée avec haine et violence mais elle s'est sentie agressée, il faut dire qu'elle et son amie avaient été bien remontées !!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Unanima

Présentation

  • : Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • : Contre l'invasion des monstres à face humaine. Violence = enfant en danger.
  • Contact

Profil

  • Unanima
  • Nada ! rien de particulier... 
 juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta !
 L'indifférence s'appelle complicité.
  • Nada ! rien de particulier... juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta ! L'indifférence s'appelle complicité.

Recherche Mot/thème