Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2007 5 26 /10 /octobre /2007 13:06
PETITION POUR UNE MEILLEURE JUSTICE POUR LES ANIMAUX

Message reçu de Deanna, présidente de APPA EQUIDES. Deanna est quotidiennement confrontée aux souffrances parfois extrêmes des équidés et autres animaux qu'elle recueille. Elle assume dans des conditions pécuniaires difficiles des situations extrêmement douloureuses. Les actions se perdent dans les oubliettes trop souvent et les tortionnaires s'en tirent à bon compte. Signez sa pétition. Même si elle s'arrête le 26 courant, continuez de signer. Merci. Soutenez Deanna dans ses actions, postez sur vos blogs, merci.
 
http://www.appa-equides.org/
"Nous
avons ici, dans le 65, entre autres,
un "éleveur" de bovins ayant des bons records de mortalité
pour dénutrition et contre lequel nous en sommes à la quatrième plainte en trois ans...Les trois premières n'ont pas abouti !

Pour la dernière, récente, on pensait y arriver enfin grâce au
"défaut d'équarrissage" qui est un délit.  Un délit sous-entend un passage au tribunal, forcément !
La gendarmerie a fait un lourd rapport, le maire de la commune a porté plainte aussi.
Résultat : affaire classée sans suite......
Ce type s'en sort encore !!!
Ma pétition justice a tout son sens, croyez moi ! Je suis témoin de 15 à 20 vaches mortes tous les hivers chez
cet individu !
Alors, faites circuler, protestez encore et toujours contre la non punition des maltraitances animales.
Je dis : BASTA !!!"

Deanna
Voici le texte de Deanna sur le site d'Appa Equides. Si la pétition s'arrête au 26 octobre, vous pouvez néanmoins continuer à la signer sur le site et écrire à vos députés par courrier postal.

http://www.appa-equides.org/

La Justice et le droit de la protection animale

Le droit français considère l'animal domestique ou apprivoisé comme un « être sensible ». Sa vie et son intégrité physique sont donc protégées par la loi qui prévoit que toutes les atteintes qui pourraient y être portées seront sanctionnées par le prononcé de peines pouvant atteindre 2 ans d 'emprisonnement et 30 000 € d'amende.

Si chaque citoyen peut se féliciter de vivre dans une République qui protège les plus faibles, force est de constater que la protection juridique de l'animal reste une coquille vide si la Justice, chargée d’appliquer et de faire respecter le droit, faillit à sa mission.

Or, les associations de protection animale rencontrent dans la majorité des tribunaux des magistrats peu sensibilisés à la « question animale». Cela se traduit par:

  • des plaintes pour mauvais traitements, actes de cruauté ou abandon d'animaux classées sans suite pour cause de surcharge judiciaire;
  • des jugements de relaxe ou de condamnation à des peines symboliques, véritables incitations à la récidive.
Pour que la volonté du législateur, c'est-à-dire celle des citoyens français, ne soit pas ignorée, pour que l'animal soit considéré réellement et concrètement comme un être vivant et sensible, pour que la Justice ne soit plus malmenée et accusée de faire injustice à la justice, les présents pétitionnaires demandent au Gouvernement français la mise en place d'une réelle politique pénale pour la répression des atteintes commises à l'encontre des animaux (formation des magistrats à la problématique de la protection animale, nomination au sein de chaque parquet général, d'un magistrat chargé du suivi du contentieux et des relations avec les associations de protection animale, …)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • : Contre l'invasion des monstres à face humaine. Violence = enfant en danger.
  • Contact

Profil

  • Unanima
  • Nada ! rien de particulier... 
 juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta !
 L'indifférence s'appelle complicité.
  • Nada ! rien de particulier... juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta ! L'indifférence s'appelle complicité.

Recherche Mot/thème