Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2008 1 25 /08 /août /2008 13:45

UNE BIEN BONNE JOVIALE COURSE DE TAUREAUX !

Haute-Garonne
Les anticorridas demandent la dissolution des clubs taurins

Nous pouvons noter avec quelle pirouette grotesque le journaliste tend à faire prendre des vessies pour des lanternes, glissant grossièrement du concept de corridas torturomachiques à ces bonnes chères vieilles courses bien joviales de taureaux... Et nous acceptons tous que notre argent serve à alimenter les écoles de torturomachie pour enfants, à subventionner ces associations où on s'associe pour faire l'apologie d'un spectacle spéciste et anti-solidaire planétairement qui n'a qu'un but  la torture/mort d'animaux qui n'ont aucun moyen réel de se défendre tant ils sont lachement travaillés avant d'entrer dans l'arène... et quand bien même ils ne le seraient pas, nous savons tous qu'ils n'ont aucune chance de survie !


http://www.ladepeche.fr/article/2000/10/25/83084-Les-anticorridas-demandent-la-dissolution-des-clubs-taurins.html 
Extrait :

Les adversaires du retour des corridas à Toulouse utilisent tous les moyens à leur disposition pour tenter de faire reculer le mouvement des aficionados de Haute-Garonne, qui s'appuie sur un jugement en référé du 3 avril 2000, reconnaissant l'existence dans notre département d'une « tradition taurine ininterrompue ».

L'Alliance pour la suppression des corridas, présidée par une enseignante nîmoise, Claire Staronzinski, et l'Association catholique pour le respect de la création animale s'attaquent directement aux associations qui militent pour l'organisation de spectacles taurins. Par l'intermédiaire de leur avocat toulousain, Me Pierre- Marie Bonneau, les deux associations viennent d'assigner en « illégalité » au tribunal de grande instance le Club taurin de Toulouse, Tolosa Toros et le Club taurin Paul Ricard étudiant de Toulouse.

Les anticorridas s'appuient d'une part sur les résultats d'un sondage Ipsos, diffusé le 10 octobre, selon lequel 62 % des 400 personnes interrogées sont contre l'organisation de corridas dans le département, et 81 % considèrent que « la corrida ne fait pas partie de leur culture ». Sur cette base - qui n'a d'ailleurs rien d'un document légal - ils demandent aux juges de constater « l'inexistence de la dite tradition du fait de l'évolution générale des moeurs et, par voie de conséquence, l'illégalité de l'objet de certains groupes de pression tauromachiques locaux ». ...
Deux axes juridiques.
1. L'Article 521-1 du code pénal réprime les sévices graves ou actes de cruauté sur les animaux.
2. L'Article 3 de la loi de 1901 selon lequel toute association « dont l'objet est illégal encourt la dissolution ».

Evidemment, cet échafaudage ne tient que dans l'hypothèse où les juges admettraient, sur la base d'un sondage, que la notion de « tradition locale ininterrompue » est invalidée. Dans le cas contraire, les dispositions de la loi « ne sont pas applicables aux courses de taureaux».

Article de René Grando

Lire l'intégralité de l'article sur :
http://www.ladepeche.fr/article/2000/10/25/83084-Les-anticorridas-demandent-la-dissolution-des-clubs-taurins.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Unanima - dans Anti Corrida
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • : Contre l'invasion des monstres à face humaine. Violence = enfant en danger.
  • Contact

Profil

  • Unanima
  • Nada ! rien de particulier... 
 juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta !
 L'indifférence s'appelle complicité.
  • Nada ! rien de particulier... juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta ! L'indifférence s'appelle complicité.

Recherche Mot/thème