Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2008 5 05 /09 /septembre /2008 01:49

Reçu du Dr. Jean-Paul RICHIER :

« Après une temporada 2008 mitigée, le maire de Bayonne évoque la possibilité d’organiser une féria pendant les fêtes de Bayonne pour redresser la barre. »

 

Jean Grenet et Olivier Baratchart avouent une fois de plus ce qu'anticorridas (et tauromaniaques) savent parfaitement, mais qu'il faut répéter encore et encore aux médias et au public. Pour que des corridas puissent être rentables, il faut (sans forcément suffire) qu'elles s'inscrivent dans une féria, comme pour les autres arènes de 1ère catégorie. C'est la féria qui rentabilise, pas les corridas. Merci à la mairie de Bayonne de nous illustrer avec autant de constance que le sempiternel argument économique mis en avant par les taurins est un contresens.

 

A lire aussi dans ce sens

http://www.lepoint.fr/actualites-region/ce-que-mijotent-vos-elus/1556/0/243928


«Une fréquentation (56 000 spectateurs) en baisse, un déficit (247 000 euros) à la hausse. La saison tauromachique 2007 n'a pas été à la hauteur des espérances. Sur le banc des accusés : un pouvoir d'achat en berne et une fuite en avant des tarifs pratiqués par les éleveurs et les toreros. Mais aussi une spécificité bayonnaise : « Bayonne est la seule ville taurine de France à ne pas avoir de feria » explique Olivier Baratchart, directeur des arènes. Résultat : plutôt que de s'abonner à plusieurs corridas concentrées sur quelques jours, les aficionados en choisissent une ou deux dans une temporada qui s'étend sur un mois et demi. Et pendant les Fêtes de Bayonne les arènes sont seulement à moitié pleines, alors que plusieurs dizaines de milliers de personnes arpentent les rues de la ville. » [NB ; les fêtes de Bayonne, fin juillet-début août, ne comprennent "que" 2 corridas, 1 à pied et 1 à cheval]

Jean-Paul

Les personnes qui ont assisté à des corridas et souhaitent porter témoignage de leur traumatisme peuvent contacter via le CRAC le Docteur Richier qui est à l'origine de la motion contre la présence des jeunes aux corridas présentée lors des R.A.S., motion humainement responsable, tristement rejetée.

Mon avis : Le temps viendra où les maires et les municipalités développeront une conscience de citoyens solidaires assez responsables pour abolir ces tortures entretenant la violence de notre inconscient collectif... A l'heure où la planète traverse des crises qui ne font que se potentialiser (climatiques, énergétiques, religieuses, alimentaires), les corridas renforcent le gouffre public pour le plaisir d'une poignée au détriment de la masse en souffrance et gravissime manque. Comment notre pays peut-il avoir une vision aussi limitée sur ce sujet et s'enferrer dans cette effroyable activité sous le faux prétexte de tradition ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Unanima - dans Anti Corrida
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • : Contre l'invasion des monstres à face humaine. Violence = enfant en danger.
  • Contact

Profil

  • Unanima
  • Nada ! rien de particulier... 
 juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta !
 L'indifférence s'appelle complicité.
  • Nada ! rien de particulier... juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta ! L'indifférence s'appelle complicité.

Recherche Mot/thème