Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2009 6 30 /05 /mai /2009 20:17

Fut un temps où les sacrifices humains étaient abolis ! Enfin, longtemps je l'ai cru jusqu'au jour où je suis revenue sur un souvenir que j'avais enterré tout au fond de moi pour l'oublier, je suis revenue sur l'âpre goût de la cruauté collective des arènes d'Arles, les hurlements devant le taureau sacrifié, l'hystérie pendant que la violence frappait ! Cette foule trépignait, jouissait, bavait à chaque coup porté, à chaque gerbe de sang. En relisant des poèmes et des textes d'humanistes révoltés par la corrida et sa lâcheté, j'ai réalisé : le délire jouissif du sacrifice n'était pas mort, il s'était simplement déplacé de l'humain à l'animal, comme si le support faisait toute la différence ! De différence il n'y en a aucune. Ce n'est pas ce que nous faisons qui est important, c'est l'esprit dans lequel nous le faisons !

MEDIAS, L'ART DES JESUITES, ou CAMOUFLAGE DES REALITES

Mes réactions à l'article TF1/LCI dont voici un extrait :

Vendredi, après l'annulation de la manifestation de Fontvieille, le père de l'enfant, Michel Lagravère avait estimé "impensable que le maire d'une région taurine prenne cette décision". Samedi, c'est l'observatoire des cultures taurines qui a fait part de son mécontentement. Le père de l'enfant, Michel Lagravère, contacté vendredi soir, a estimé "impensable que le maire d'une région taurine prenne cette décision". L'ancien torero, qui a connu son heure de gloire dans les années 90, réfute toute la polémique qui grossit depuis quelques jours autour de son jeune prodige. "Tout cela me choque", affirme celui qui dirige désormais l'école taurine de Mérida, dans la province du Yucatan au Mexique.

Pour lui, son fils, lorsqu'il se produit en France, ne fait rien de plus que des "becerradas". "Il joue simplement (à l'aide d'une cape et d'une muleta, ndlr) avec des veaux adaptés à sa taille, comme 300 autres enfants de son âge qui appartiennent aux écoles taurines françaises", affirme son père. Pour Claire Starozinski, fondatrice de l'alliance anti-corrida, "c'est un jeu dangereux". "Le comportement de ses parents est abusif et indigne, même s'il ne tue pas, il torée", s'insurge-t-elle.
lire l'intégralité sur  
http://tf1.lci.fr/infos/france/societe/0,,3931090,00-michelito-toreera-non-plus-arles-.html


Mes réactions donc :

Il serait temps que sous couvert d'information la presse réalise combien la corrida fait appel aux aspects les plus sombres et les plus arriérés de l'Humanité ! Voulons-nous vraiment de ce monde de violence où les animaux n'attirent notre attention que par la jouissance morbide et lâche que nous en retirons ? La corrida n'est qu'une des formes les plus camouflées car légalisée honteusement d'une tare de l'humanité qui s'appelle ZOOSADISME !
Vous cachez dans cet article le fait que cet enfant est un tueur qui a déjà torturé et tué des dizaines de veaux sans défense et de taureaux trafiqués pour ne pas être un danger ! Où est l'honneur dans tant de cruauté ! Cessons de nous faire berner par une profession d'information qui en devenant l'instrument du zoosadisme de la corrida devient par là-même cette presse "cadavérée" qu'a si bien décrite Elisabeth Meichelbeck, présidente du Centre de Communication Avancée.

TF1 a montré peu après combien ils étaient maîtres en l'art de camoufler la vérité sur la corrida dans le documentaire qu'ils ont consacré à l'enfant tueur !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Unanima - dans Anti Corrida
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • : Contre l'invasion des monstres à face humaine. Violence = enfant en danger.
  • Contact

Profil

  • Unanima
  • Nada ! rien de particulier... 
 juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta !
 L'indifférence s'appelle complicité.
  • Nada ! rien de particulier... juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta ! L'indifférence s'appelle complicité.

Recherche Mot/thème