Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 04:41

Feria d'Arles Michelito, 11 ans, le retour de l'enfant torero. Nous pouvons noter la perversité de cet article . Michelito l'ange tortureur lui  ne se salira pas les mains avec le sang cette fois-ci, sans doute pour faire tomber la levée de boucliers qui l'avait empêché de toréer à Fontvieille. Il y aura tout de même des mises à mort par "4 jeunes toreros"... sans doute des enfants comme le dit clairement la dernière ligne de l'article. Il faut dire que ce petit ange rapporte déjà beaucoup d'argent à ses parents. Alors maintenant on voudrait nous faire croire à leur désintéressement. ALLEZ LA LEVEE DE BOUCLIERS, diffusez largement et adhérez SVP. http://www.flac-anticorrida.org  


http://www.midilibre.com/articles/2009/09/07/A-LA-UNE-Michelito-11-ans-le-retour-de-l-enfant-torero-910662.php5

> Photo Sylvie CAMBON

Pendant les trois journées de la feria du Riz qui débute ce vendredi, les arènes d’Arles vont voir défiler en piste quelques-unes des grandes vedettes actuelles de la tauromachie, des toreros français Bautista ou Castella en passant par les cavaliers espagnols Mendoza ou Ventura.
>
>
Mais c'est un enfant qui pourrait leur voler la vedette. Soit Michelito, 11 ans, Franco-mexicain et fils du matador Michel Lagravère. Pour l'instant, ce très précoce et doué torero estoque les toros qu'il combat au Mexique et seulement au Mexique. Où il a par exemple triomphé cet hiver après avoir affronté six toros en solo dans les arènes de Merida, sa ville natale.
>
> Il n'y aura rien de tel à Arles samedi matin. Il s'agira, pour lui, dans le cadre d'une classe pratique de l'école

 

taurine d'Arles (1), d'un entraînement au cours duquel il sera opposé à deux jeunes toros (âgés d'un an et demi à deux ans) de l'éleveur français Gallon. Une prestation promise sans mise à mort, ni piques ou banderilles. « C'est un entraînement public, il n'y a pas d'argent, pas de contrat de travail, il est couvert par l'assurance de l'école et les animaux ont été choisis sans dangerosité », précise ainsi Luc Jalabert, directeur des arènes d'Arles.
>
> C'est qu'il n'a certainement pas oublié les polémiques survenues lors de l’été 2008 alors que Michelito avait tenté de se produire dans plusieurs plazas françaises pour des spectacles pourtant sans mise à mort. Les associations anti-corridas avaient déposé plusieurs plaintes pour infraction à la législation du travail des mineurs et mise en danger de la vie d’autrui.
>
> Elles avaient obtenu gain de cause à Fontvieille, le maire de la commune des Bouches-du-Rhône ayant préféré annuler lui-même le spectacle. Mais Michelito avait finalement pu toréer à Hagetmau (Landes) et dans les petites arènes du Sonnailler, à Arles déjà.
> Samedi, il interviendra dans l'amphithéâtre antique. « Il n'y aura pas d'effusion de sang, mais ça accrédite quand même l'idée qu’un enfant peut faire ce genre de choses », déplorait hier Thierry Hély, porte-parole de la Fédération des luttes pour l'abolition des corridas. Qui reconnaissait dans la foulée que sur la thématique enfance et tauromachie, « nous nous concentrons plus sur l"interdiction des arènes aux moins de 16 ans ».
>
>
Ce qui explique peut-être aussi pourquoi si peu de voix se font entendre cette année à propos de la venue de Michelito, l’enfant torero.
>
>

Vincent COSTE

(1) A partir de 11 h, entrée gratuite sur invitation à retirer aux arènes d’Arles. En sus de la prestation de Michelito, quatre jeunes toreros affronteront du bétail de Gallon, dans le cadre d’une novillada sans picadors avec mise à mort.

http://www.midilibre.com/articles/2009/09/07/A-LA-UNE-Michelito-11-ans-le-retour-de-l-enfant-torero-910662.php5

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Unanima
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • : Contre l'invasion des monstres à face humaine. Violence = enfant en danger.
  • Contact

Profil

  • Unanima
  • Nada ! rien de particulier... 
 juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta !
 L'indifférence s'appelle complicité.
  • Nada ! rien de particulier... juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta ! L'indifférence s'appelle complicité.

Recherche Mot/thème