Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2009 7 20 /09 /septembre /2009 19:30
Message de joie reçu d'Elisabeth LEBLAY, bénévole de la SPA, dont le blog avait été fermé par Overblog avant même que sa "culpabilité" soit prouvée... Elisabeth s'était retrouvée avec 4 inculpations sur le dos !!!
Bravo à Elisabeth dont l'intégrité et l'attachement sans contour ni détour aux animaux l'ont poussée à dire des choses très dérangeantes pour ceux qui ne comprennent pas qu'un jour tout doit être révélé car c'est la seule manière d'avancer. Des animaux sont en grande souffrance dans des refuges humides et glacés où la seule fermeture des boxes par des nuits à - 10, - 15 ° reste un petit bout de toile cirée qu'on déroule le soir comme s'il allait empêcher les froidures mortelles d'entrer... quand ce ne sont pas les "piqûres" qui sont pratiquées car un refuge est un lieu où la gestion bénéficiaire doit régner !
Cela doit vraiment cesser !


Annonce d'Elisabeth LEBLAY :
On a gagné, on a gagné, on a gagné, on a gagné !!!
De convocations en renvois, c’est désormais en habituée que je franchis la double
porte de la 17ème chambre, en ce radieux vendredi d’été indien. Petit cartable et gros
dossier, histoire d’impressionner l’adversaire. Ce ne sera pas nécessaire…
D’emblée l’audience s’annonce plutôt joyeuse, lorsque surgit aux côtés de notre exaccusateur
le Docteur Bidault, la longue silhouette dégingandée de … Vincent Rivet-
Martel ! Très cool en tongs et T shirt bleu marine, tout en bronzage et belles dents, ce
farceur définitivement exclu de la SPA en 2005, semble tout juste rentré de Paris
plage, de l’autre côté du pont. Un joli happening, pour ce spécialiste en diffusion de
vraies fausses nouvelles et adresses e-mail non identifiables. A quand l’apparition de
notre histrion, alias VRM, sur le perron de l’Elysée ?
Mais trève de plaisanterie, toc, toc, toc : « Messieurs la Cour ! ». En langage initié :
« levez-vous et faites silence ! ». Exécution. Les acteurs en robe noire et jabot blanc
entrent en scène.
Le Président Nicolas Bonal énonce les affaires, comme d’autres liraient leWho’swho :
François Chérèque, Secrétaire général de la CFDT, Jean-Marc Roberts, écrivain et patron
des éditions Stock, la Dépêche du Midi, Laurent Joffrin, patron de Libération.
Bref, aujourd’hui comme d’habitude, du beau monde.
Et nous, et nous, mon témoin et moi, petites bénévoles SPA sagement échouées là, au
milieu de ce brillant prétoire, pour défendre la juste cause de nos chers animaux.
L’assistance est plutôt dissipée cet après-midi et nos deux compères Sylvain B et Vincent
RM s’attireront les regards noirs du gendarme de service, par leur incessant bavardage
sur les bancs du fond. A tel point que le gardien de l’ordre public finira par
surgir de sa case pour aller tancer les impertinents : « Messieurs si vous continuez, je
vais vous demander de sortir ! ». Et pan sur le bec.
Pendant ce temps à la barre, c’est une petite querelle de plaideurs qui éclate, chacun
des avocats cherchant à arracher au Président 15 minutes de plus…
Mais soudain, « affaire numéro 7, la SPA contre Madame Marie Elizabeth Leblay
! ».Vérification rapide des identités et Maître Eric-Denis Ferré Conseil de la Société
Protectrice des Animaux d’énoncer : « Monsieur le Président, j’ai reçu les instructions
de mon client la SPA, qui décide de se désister des poursuites contre Madame
Leblay. » . Une très heureuse décision, sans grande surprise en réalité, puisqu’il
18 septembre 2009
TGI de PARIS :
FI DE POURSUITES
SPA c/Elizabeth Leblay
…/...
se disait depuis de nombreuses semaines dans les hautes sphères de la SPA, que
mes chances de gagner étaient quasi certaines, auquel cas, l’association aurait été
contrainte de me verser des indemnités ! « Ce qui serait un comble », avait ajouté
le toujours bienveillant Maître Ferré . En progrès incontestable l’avocat qui, voici
plus d’un an, voulait « nous faire mordre la poussière » et « nous en mettre plein la
poire »…
En revanche, reconnaissons que la surprise vint de l’ex-secrétaire général de la
SPA, le Dr Bidault, qui lui aussi prononça les mots les plus doux qu’il me fût donné
d’entendre de sa part : ceux de son désistement, sans autre forme de procès.
Et le Président de la 17ème chambre du Tribunal correctionnel de Paris de prendre
la plume pour noter au dossier : « Nous enregistrons le désistement des deux parties
civiles envers Madame Marie Elizabeth Leblay et notons que par conséquent l’action
en justice est ETEINTE ».
Ouf, mes amis je dois dire que je viens de l’échapper belle, puisque 14 mois auparavant
je devais faire face à des attaques en justice, assorties de demandes d’indemnités
croquignolettes : 60 000 € pour la SPA et 60 000 € de mieux pour le vétérinaire
Bidault !!! Plus quelques broutilles au titre de l’ »article 700 », plus les dépens évidemment.
Qui peut le plus, peut le moins. Certains avaient même spéculé sur « mes
biens immobiliers », du simple fait que je loge dans le chic 5ème arrondissement de
Paris… Sans doute une déformation professionnelle due à leur obsession des
« Dons et legs immobiliers », gérés souvent de façon très aléatoire à la SPA. Bref,
comme disait ma terrible grand-mère Victorine (une incorrigible habituée des prétoires…
si, si !) : « Mon enfant, le pire n’est jamais sûr ! ».
Chers amis, il ne me reste plus qu’à remercier tous ceux d’entre vous qui m’ont
toujours témoigné leur soutien et leur confiance en la sincérité de mon engagement
pour la cause des animaux. En dépit de quelques maladresses de forme dans l’expression,
de feu notre blog l’ »Echo des casse-couilles ». Des vérités « brut de décoffrage
», dans une situation qui était particulièrement verrouillée et insupportable
pour tous. Mon souhait est que la SPA parvienne désormais à faire un ménage qui
s’impose, afin de s’engager vers une ère nouvelle, plus juste et beaucoup plus favorable
à nos petits protégés . Je continuerai à y mettre tout mon coeur de bénévole.
Enfin je ne saurais conclure sans adresser un très grand coup de chapeau et mes remerciements
les plus chaleureux à mon excellent avocat Maître Grégory Saint Michel,
qui a su me guider (et me tempérer, parfois…) avec dévouement et une déontologie
exemplaire, dans une affaire plus coûteuse que lucrative pour lui.
Fait à Paris le 19 septembre 2009 Elizabeth LEBLAY



Partager cet article

Repost 0
Published by Unanima - dans Coups de Gueule
commenter cet article

commentaires

Anticon 28/07/2015 17:12

Très intéressant de voir que ce VRM ou Vincent Rivet Martel est mêlé a beaucoup de problèmes associatifs tout au travers de la France! Les gens peuvent parfois bien cacher leur jeu!... Bravo à la SPA et à ses bénévoles pour tout ce que vous faites!

Antiminus 31/07/2015 10:25

Est ce Julien Bourgeois ou Anthony Cassecuelle (civil au Ministère de la Défense) qui se cachent derrière ces fausses assertions diffamations?

Savent ils que Elisabeth Leblay a été condamnée par la SPA 7 ou 8 fois?

Mais comprennent ils se qu'ils lisent???

sissi63 30/09/2009 12:40


Diffusé!

Le vrai est beaucoup plus puissant que le faux!

Félicitations à Elisabeth!


Unanima 09/10/2009 20:04


merci pour elle... une grande Dame de la PA...


LN Verdier 21/09/2009 18:46

Une nouvelle qui prouve encore qu'on ne musèle pas l'éthique même .... casse-couilles

Unanima 22/09/2009 17:56


Oui, la SPA défraie les TV, I Télé, BFM TV, C A DIRE sur la 5.
à 19 h 30 BFM TV pose la question à ceux qui ont une webcam et veulent intervenir en direct :
"êtes-vous choqués par les dérives de la SPA ?"


Tachka 21/09/2009 13:47

Sur mon blog dans recherche tu tapes 'la forêt de léa" là je pars,  vais chercher des mimis chez la véto!!!! Courir, toujours courir pour des trucs à 4 pattes et des poils!!!!

Unanima 22/09/2009 17:57


ok, oui courir ici aussi on connaît !


Vivi 20/09/2009 22:58

C'est une très bonne nouvelle !

Unanima 21/09/2009 13:15


merci pour elle Vivi...


Présentation

  • : Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • : Contre l'invasion des monstres à face humaine. Violence = enfant en danger.
  • Contact

Profil

  • Unanima
  • Nada ! rien de particulier... 
 juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta !
 L'indifférence s'appelle complicité.
  • Nada ! rien de particulier... juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta ! L'indifférence s'appelle complicité.

Recherche Mot/thème