Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2011 6 29 /10 /octobre /2011 10:00

 HORREUR !  LE NOUVEAU MODE DE DISTRIBUTION DU PÂTURAGE A L'ASSIETTE VIA LA MAFIA... Trois génisses "bio" sous médicament  tirées dans leur pré au gros calibre de chasse "Brenneke"  ET tronçonnées sur place avec savoir-faire. DANGER de consommation et hygiène 550 kilos de viande dans la nature  ! Téléphone  02.48.62.05.00 ou 09. Affaires identiques à Citey, Haute-Saône et  à Saint-Gelais/Cherveux dans les Deux-Sèvres en Poitou-Charentes. (Photo : génisses charolaises 1000vaches.com)   

Pour copier cette page, merci de faire un lien direct actif de votre blog à notre article !

 

Manger cette viande volée de vache génisse (foie de génisse) femelle du taureau assimilée à celle du  boeuf et abattue dans des conditions d'hygiène NON CONFORMES ça peut coûter Cher... Elle peut aussi avoir été congelée le temps que l'affaire s'oublie. Il y a double danger de consommation dans la filière parallèle du  bio ou non parce que les médicaments administrés aux animaux mettent des semaines à se résorber  et la Gendarmerie concernée émet donc une alerte rouge !  

 

Triste constat le 26 octobre 2011 à Saint-Amand-Montrond (Cher), du côté de Farges-Allichamps ancienne commanderie des Templiers,.au coeur même du Centre de la France. Abattues comme du gibier de chasse, l'autopsie de la troisième révélera le type de calibre. Mais le ou les auteurs ignoraient sans doute que cette viande est impropre à la consommation et pourrait rendre malade ceux qui la mangeront.  

Vision insoutenable 

Au milieu du pré situé au lieu-dit « La Baume », à Farges-Allichamps, en contrebas  de l'autoroute A71 (Clermont-Paris), deux restes de génisses de dix-huit mois gisent au sol. Il ne restait que la tête et les viscères... A côté, Christian Labreuille, le propriétaire du cheptel, est abasourdi. 

" Du travail de professionnel "  

La chaîne du cadenas de la grille du pré a été coupée, des traces de pneus attestent qu'un véhicule est entré dans le pâturage. « Je pense qu'ils ont tiré sur les bêtes avec du gros calibre puisqu'on a retrouvé une munition dans la vache qui a réussi à s'enfuir ». Blessée, elle est partie se réfugier dans un fossé où elle est morte. Mais les deux autres vaches ont, semble-t-il, été tuées sur le coup. Elles ont ensuite été entièrement découpées. « C'est du travail de professionnel, ils ont coupé à la base de la tête et n'ont pas touché les viscères. Il n'y a pas de traces de sang autour des bêtes. Ils ont tué probablement les animaux depuis le chemin, ils les ont mis sur une bâche, sur le dos et ils les ont éventrés. Ils ont dû y passer beaucoup de temps », rapporte l'éleveur. Les vaches, qui pesaient chacune cinq cent cinquante kilos, ont « rapporté » environ cinq cent cinquante kilos de viande à elles deux. « Ils n'ont pas emporté les langues, c'est étonnant parce que c'est cher », s'interroge l'éleveur qui estime son préjudice à 3.300 euros. (Note d'Unanimus : 6 euros le kilo alors qu'elle se revendra jusqu'à 10 fois plus !)  Où est donc passée la viande et qui peut avoir ainsi découpé les animaux ? Le propriétaire a déposé plainte hier et une enquête est en cours. « Avec la hausse des prix, la viande est un luxe », estime l'éleveur qui a vermifugé ses animaux voilà quelques jours. « Ce produit rend la viande impropre à la consommation, si on la mange, on risque d'être sérieusement malade. »  

La gendarmerie de Saint-Amand-Montrond invitait  donc ceux qui ont ingéré cette viande à alerter les services de secours.

ALERTE ROUGE Source : La Montagne.fr 28/10/2011  

http://www.lamontagne.fr/editions_locales/montlucon/deux_genisses_decoupees_une_autre_tuee_en_contrebas_de_l_a71@CARGNjFdJSsAFx0NAB8-.html   

Pour arrêter ces bouchers-chasseurs qui se déplacent certainement avec un véhicule tout terrain  massacrant des animaux et volant le labeur des petits éleveurs  dans des contrées peu peuplées et difficiles à surveiller, prêts à récidiver ailleurs  avec outillage et équipement, si vous avez des informations même par ouïe-dire ou suspectez une activité anormale  y compris sur les marchés et dans la restauration  : n'hésitez pas à vous mettre immédiatement en rapport avec la Gendarmerie dont voici les coordonnéesBrigade de Proximité :  Téléphone 02.48.62.05.00 (ou 09) 26 rue Benjamin Constant 18200 ST AMAND MONTROND  Afficher le plan d'accès

Au nom des animaux massacrés merci de votre aide !
Terreur sur les terres
Affaire similaire à Saint-Gelais/Cherveaux dans les Deux-Sèvres le 15 juin 2011, une jeune vache tuée à coup de masse et dépecée sur place également un travail de professionnel... et une autre volée, vivante ou non, toutes deux appartenaient à l'éleveur Rodolphe Guillaumain.  
Source : La NouvelleRépublique.fr 15/06/2011 nr.niort@nrco.fr Sébastien Kerouanton http://www.lanouvellerepublique.fr/deux-sevres/ACTUALITE/Faits-Divers/24-Heures/Un-mysterieux-boucher-debite-une-vache-en-plein-pre   Le 18 octobre 2011 à Citey en Haute-Saône une génisse exécutée et volée à Roger Guéret  Source Est Républicain  http://www.estrepublicain.fr/haute-saone/2011/10/18/une-vache-executee-et-volee ainsi que des veaux en octobre 2010 à Mailleroncourt-Charette.      

En conclusion, il semblerait que l'on se dirige de plus en plus vers la radicalisation de ce type de prélèvement et de trafic, les éleveurs inquiets l'ont compris ! Les malfrats  savent donc comment résoudre gratuitement  les problèmes de "la crise". Jusqu'à l'île de La Réunion où une génisse de 500 kilos blessée et  sous médicaments ira alimenter le marché noir, volée le 6 juin 2011 à Jean-Michel Angama de Bras-Panon qui comptait sur elle pour subsister :  http://www.linfo.re/-Societe-/Un-agriculteur-porte-plainte-apres-le-vol-de-sa-genisse    

 

C'est sûr qu'on ne volera pas mon staeck de soja et la planète ne sera pas convertie au végétarisme... mais il est néanmoins très  décourageant pour les agriculteurs pratiquant l'élevage extensif -offrant de vraies conditions de vie à leurs animaux- de se voir voler leur gagne-pain. Ceux qui ne déclarent pas toutes les bêtes de leur cheptel n'ont aucun recours et ne portent pas plainte, comme le souligne cet habitant de La Réunion où la vie est bien plus chère qu'en métropole... La misère au soleil est-elle pour autant plus acceptable ? Remercions Les indignés de se mobiliser contre la paupérisation grandissante dans l'indifférence et le mépris !   

Publié par Unanimât le 29 octobre 2011
. 
Hier nous étions justement à la chasse pour 1 million de signatures... http://unanimus.over-blog.com/article-petition-1-million-de-signatures-contre-la-chasse-a-courre-le-ridicule-qui-tue-pingo-et-perla-levr-87431094.html 

     

Partager cet article

Repost 0
Published by Unanimât - dans SOS divers
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • : Contre l'invasion des monstres à face humaine. Violence = enfant en danger.
  • Contact

Profil

  • Unanima
  • Nada ! rien de particulier... 
 juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta !
 L'indifférence s'appelle complicité.
  • Nada ! rien de particulier... juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta ! L'indifférence s'appelle complicité.

Recherche Mot/thème