Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 06:04

AMIS DE LA PROTECTION ANIMALE, SIGNEZ CETTE PETITION S'IL VOUS PLAIT !!
Il en va de la vie de cette petite biche qui rendue à la nature, ne survivra pas !!
 
MERCI INFINIMENT et N'OUBLIEZ PAS DE CONFIRMER VOTRE SIGNATURE DANS LE MAIL RECU APRES AVOIR SIGNE !!
MERCI Cœur rouge
 
 
Emma .
 
 
LIEN DE LA PETITION ICI :

"http://www.mesopinions.com/Tr%C3%A8s-urgent---Sauver-Bambi-Poitou-Charentes-avant-le-1er-janvier-2012---petition-petitions-6ed65c90aec48d6cd00a059c7468e5ce.html#signer-petition"


FAUT PAS AVOIR FAIT ST CYR POUR SAVOIR QU'UNE REMISE EN LIBERTE SERA LA MORT ASSUREE POUR CETTE JOLIE BICHE !! ...

Explication :

A l'attention de Agents responsables DDTM Poitou-Charentes
J'espère que cette histoire vous donnera l'envie de bien finir l'année en étant le plus grand nombre possible de signataires, ou comment permettre à Bambi de vivre en paix en 2012.
Notre société veut nous faire croire au père Noël alors pourquoi achever Bambi et briser une famille ?

Voici une copie du texte de l'article réalisé par Eric Moreau et
Publié le 27.12.2011, 07h49 dans le journel LE PARISIEN.

C’est un conte de Noël qui pourrait mal finir. Recueillie il y a un an par Raymond Espiot alors qu’elle était prisonnière d’un piège à renard, Bambi, une femelle chevreuil, pourrait être retirée d’ici au 31 décembre au couple d’agriculteurs en retraite qui l’a adoptée à Mirambeau (Charente-Maritime). « Quand je l’ai trouvée, elle ne pesait pas 2 kg. J’ai toujours évité de ramener des animaux sauvages à la maison, mais là, si je l’avais laissée, elle serait morte », relate Raymond.

Depuis, Bambi, élevée au biberon, est devenue l’enfant de la famille. « Je l’ai nourrie sur mes genoux comme un chaton. Elle dort dans la maison avec le chien et, la journée, elle est dehors avec les poules et les lapins, témoigne Emilienne qui se refuse à la confier à un parc animalier. Elle mange seulement dans mes mains. Si l’on fait cela, elle est perdue ! »
Mais les agents de la Direction départementale des territoires et de la mer estiment qu’un animal sauvage ne doit pas séjourner chez des particuliers. Et ils ont demandé aux parents adoptifs de Bambi de la leur remettre. Date butoir : le jour de la Saint-Sylvestre. Selon les services de l’Etat, Bambi serait dangereuse. Raymond et Emilienne entendent bien prouver le contraire.

Merci à vous d'avoir pris le temps de lire cette histoire, de bien vouloir signer et transmettre à tous vos contacts, le délai étant très court !

DIFFUSEZ A TOUS VOS AMIS QUI ONT UN COEUR !!

IL FAUT FAIRE VITE !!

MERCI !! ♥

Partager cet article

Repost 0

commentaires

vony 09/01/2012 13:22


Gros OUF.Merci aux responsables d'avoir écouté la voix du coeur.

Unanima 10/01/2012 09:21



oui, c génial pour elle et ses dévoués à deux pattes et au grand coeur !



Martine 02/01/2012 14:41


Magnifique nouvelle !! Bambi va pouvoir donc rester auprès de sa famille d'adoption, tous les amis des animaux vont être ravis.

Unanima 03/01/2012 08:59



Oui, une très belle nouvelle... un conte de fées pour cette bichette ! Comme quoi un autre monde est possible quand l'humain fait preuve d'humanité !



Martine 29/12/2011 23:48


voilà c'est signé !!


  la bêtise des hommes est décidemment sans limite . Un animal élevé et nourri par  les hommes ne pourra jamais plus se débrouiller tout seul dans la nature, c'est connu de
tous.J'espère que cette pauvre biche pourra être sauvée à temps. Les décideurs sont souvent dangereux par leur incompétence, et ce, à tous les niveaux ....affigeant, ça fait froid dans le dos
pour toutes les autres décisions... !

Unanima 02/01/2012 10:27



merci pour cette bichette qui va rester auprès de ses dévoués humains !



Présentation

  • : Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • : Contre l'invasion des monstres à face humaine. Violence = enfant en danger.
  • Contact

Profil

  • Unanima
  • Nada ! rien de particulier... 
 juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta !
 L'indifférence s'appelle complicité.
  • Nada ! rien de particulier... juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta ! L'indifférence s'appelle complicité.

Recherche Mot/thème