Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 06:46
La saga du MAMAC encochonné continue... Il y avait bien des cochons tatoués - sans doute à l'encre de Chine - et naturalisés exposés au MAMAC de Nice. L'artiste agresse un manifestant violemment, plainte est déposée contre lui. GEE  s'associe aux réactions d'incompréhension qui s'élèvent de tous côtés contre cet art indigne d'une Humanité évoluée.


Reçu hier :
info expo cochons tatoués au MAMAC Nice qui dérape
Romano
ALLIANCE ÉCOLOGISTE INDÉPENDANTE

France En Action (FEA) - Génération Écologie (GE) - Mouvement Écologiste Indépendant (MEI)

http://www.alliance-ecologiste-independante.fr/





Communiqué de presse

Au MAMAC, Wim DELVOYE étrangle une militante de la cause animale.



« Il faut comprendre que si on est capable de torturer un chien ou un autre animal, on est capable de torturer un être humain ».

Les propos d’Alain DELON tout récemment publiés par le Matin de Suisse devraient être médités par Wim DELVOYE, cet artiste à l’esprit si dérangé qu’il se permet de prendre des cochons pour les barbouiller d’encre par tatouage avant de les tuer pour les exposer … au MAMAC* de Nice par exemple.



En tous cas, vendredi soir, lors du vernissage de son exposition, W. DELVOYE était dans la droite ligne des études qui aux USA ont démontré que psychopathes et criminels se faisaient bien souvent la main sur des animaux avant de s'en prendre à leurs semblables.



Ainsi refusant le dialogue et la confrontation des idées, W. DELVOYE a tout d’abord tenté de me coller son poing sur la figure avant de se précipiter sur Cristel, jeune « animaliste » deux fois moins lourde que lui, afin de lui infliger une strangulation.

Si ce n’était l’intervention de M. Christian RAZEAU, président de l’association Quartier de Nice, jusqu’où serait allé cet homme dont les œuvres reflètent son côté névrotique?



Témoignages et certificat médical à l’appui, plainte pour agression a été déposée contre ce lâche.



Considérant que :

- Les animaux ne sont pas des objets, que leur mort aux fins de consommation est déjà discutable en soit, mais surtout que de les tuer pour le spectacle, pour la mode ou pour l’art est inacceptable d’un point de vue éthique.

- Wim DELVOYE est un être irrespectueux, agressif et dangereux.

- Wim DELVOYE s’est montré indigne d’être accueilli par la France et la Ville de Nice dont les contribuables ont partiellement payé de leurs poches l’organisation de son exposition.

Nous prions fortement les autorités niçoises et les responsables du MAMAC de faire procéder au retrait de toute la collection de ce pseudo artiste belge.

Le mieux serait qu’il débarrasse lui-même les murs et planchers du musée et se prenne sous le bras sa machine à fabriquer des excréments humains dont il est si fier (http://www.wimdelvoye.be/cloacafactory.php#)!



Ceci dit, je souhaite ici remercier Monsieur PERLEIN, conservateur en chef du MAMAC, ainsi que ses collaborateurs, pour leur accueil et leur écoute.



Merci de bien vouloir diffuser.



Didier Le Gall,

Vice-Président national du MEI, en charge de la Condition Animale



Contact: didier.legall@sfr.fr - 04 94 76 89 15

Partager cet article

Repost 0
Published by Unanima - dans Coups de Gueule
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • : Contre l'invasion des monstres à face humaine. Violence = enfant en danger.
  • Contact

Profil

  • Unanima
  • Nada ! rien de particulier... 
 juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta !
 L'indifférence s'appelle complicité.
  • Nada ! rien de particulier... juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta ! L'indifférence s'appelle complicité.

Recherche Mot/thème