Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 13:55
Diapositive6.JPG 14 JUILLET 2011... du sang sur notre drapeau. Le sang des taureaux inscrits au patrimoine culturel immatériel de la France. L'âme d'Unanimus est auprès de tous les animaux morts aux champs d'horreur pour la France.
 
En ce jour de gloire le drapeau d'Unanimus est en berne mais avec un espoir. Corrida au patrimoine culturel immatériel de la France ! Mais qui, pourquoi et comment ? Pour  bien comprendre,  nous vous présentons  un  intervenant très important : Philippe Bélaval.
  
Philippe Bélaval (©Didier Plowy/MCC)
L'homme de la situation
Directeur général des patrimoines culturels au ministère de la Culture et de la Communication, l'ami de... passionné de corrida. Militant taurin depuis des années, ainsi que vous allez le lire dans  le texte  publié par Jean-Paul RICHIER sur  Le Post. Texte  parfaitement documenté du 17 juin 2011   avec un additif du 24 juin précisant des mesures de censure. Unanimus a donc supprimé les paragraphes avec des liens sans en perdre l'essence.
  
Enquête sur le politiquement incorrect constituant un conflit d'intérêts ayant fait l'objet d'une Lettre Ouverte du CRAC Europe Comité Radicalement Anti Corrida pour la protection de l'enfance,  que nous publierons à suivre. Mais avant il nous semble important de vous donner ces éléments pour bien mesurer la manière dont les choses se sont passées. Exactement comme un feu d'artifices : de la poudre aux yeux !
Prenez le temps de lire, la suite est déterminante. Merci de votre intérêt. Et c'est le message d'espérance d'Unanimus pour la désinscription de la honte française,  en ce jour de fête nationale  sur fond de ruineux (4 MILLIONS D'EUROS) déplacements, défilés dans le ciel et sur le sol,  danses et  chants de traditions guerrières. Pendant que  le sang pur des taureaux abreuve nos sillons...
La France  avec sa  dette  abyssale et son 14 juillet  prétexte  à  réceptions  somptueuses, aux frais du contribuable, de l'Elysée aux mairies alors que pour nous  c'est "la crise". Mais cette petite entreprise  là ne connaît pas la crise. Ah cette nouvelle Europe et son euro ! Elle a faim et la France aussi mais l'Union Européenne garde les sous de l'aide alimentaire. Bientôt 56 millions de personnes sous le seuil de pauvreté et pour notre pays : 1,3 millions n'auront plus à manger :  voyez notre article pétition SOS FAIM du 3 juillet http://unanimus.over-blog.com/article-petition-sos-faim-en-europe-non-a-la-reduction-de-l-aide-alimentaire-13-millions-de-pauvres-dans-1-78455647-comments.html#anchorComment Que faire  ?
1789-2011Ah ça ira ça ira les artistocrates à la lanterne...
Eh oui, toujours les mêmes petits citoyens qui paient la taille et la gabelle avec force taxes et impôts, coups de cisailles  partout et dans notre santé. Essence hors prix mais  oh, miracle :  impôts 0 pour le groupe  TOTAL !  SMIC non revalorisé  au 1er juillet cette année = citoyens sans valeur ?
Liberté discutable, inégalités indiscutables, barbarie  et violences, lois contournées pour certains et non appliquées pour d'autres...  vraiment à ruminer les progrès républicains en 222 années !   
Heureusement les taureaux voteront en 2012 mais pas Vert-Joly si elle ne se positionne pas clairement sur les traditions barbares.  
Avant de poursuivre et justement le texte de Jean-Paul Richier en est l'exemple, nous vous demandons de participer à l'action suivante : 
    
LIBERTE D'EXPRESSION EN GRAND DANGER SUR INTERNET pour menaces à l'ordre publique ! 
Internet est un lieu où nous pouvons encore nous exprimer librement sans contrevenir aux règles établies notamment sur les contenus moralement  illicites. En ce qui nous concerne, pour la défense des animaux et de notre éthique quand les médias se taisent... C'est le cinquième pouvoir. Mais notre liberté est en danger prochainement par décret visant à censurer les pages menaçant l'ordre publique  et ce sans passer par un Juge. Il s'agit des textes contrant les politiques. DONC URGENCE SIGNER ICI :  
NE PERDONS PAS LE CINQUIEME POUVOIR ET AGISSONS !
 
AVAAZ-ORDINATEUR-PETITION.png
 

         
Extraits de l'article de Jean-Paul Richier

"En décembre 2009, le mundillo, le petit monde de la corrida, lançait le coup d'envoi des « démarches destinées à inscrire la Culture Taurine au Patrimoine Immatériel de l'UNESCO ». Il était explicitement précisé « Est ainsi donné en France le coup d'envoi d'une campagne [...] qui devrait aboutir à plus ou moins long terme à préserver la culture taurine de toutes les attaques dont elle est l'objet au nom de supposés "droits des animaux" »"

"En janvier 2010, l'administration du Ministère de la Culture et de la Communication (MCC) était réorganisée en 4 grandes entités, dont la Direction Générale des Patrimoines (DGP)."
"La DGP comprend 7 départements transversaux, dont le Département du pilotage de la recherche et de la politique scientifique (ex Mission du Patrimoine éthnologique). L'une des missions de ce Département est de coordonner la mise en œuvre de la convention Unesco pour la sauvegarde du PCI, Patrimoine Culturel Immatériel. En d'autres termes, Philippe Bélaval supervise et avalise la réalisation des fameuses fiches d'inventaires, qui officialisent l'inscription d'une pratique au patrimoine immatériel français, comme la tapisserie d'Aubusson, la dentelle au point d'Alençon... ou la corrida. La fiche de la corrida a été enlevée du site du MCC Ministère de la Culture et de la Communication pour dit-on « ne pas alimenter la polémique ».

"Le directeur général des patrimoines, nommé donc en janvier 2010 par le président de la République, était et est toujours Philippe Bélaval."

"Mais sur la question de la corrida, qu'on cherche à tout prix à nous présenter comme une simple formalité, Philippe Bélaval est tout sauf neutre. C'est un aficionado - un passionné de corrida - militant."

"Le quotidien Les Échos écrivait le 3 février 2010, dans un article intitulé «Philippe Bélaval Premier directeur général des Patrimoines de France»  :  « Le Toulousain [se] rend [à Bilbao] dès que possible assister aux corridas, l'un de ses innombrables passe-temps qu'il assume au point d'accrocher des clichés de taureaux au ministère. »"

"Il est membre actif de l'association La Querencia, association taurine créée à Paris en 1986, qui publie un bulletin, Paris Afición.
Philippe Bélaval a rédigé nombre d'articles ou d'éditoriaux pour ce bulletin, et a dans ce cadre rendu compte des temporadas (saisons de corridas)."
         
"Plus du tiers de son Bilan de la temporada 2004 était consacré à l'opposition à la corrida en Espagne ou en France.
On peut y lire :
« Les corridas de l'année 2004 se sont déroulées dans un contexte anti-taurin d'une ampleur sans précédent. »
Ainsi que :
« On le voit bien, toutes ces affaires, d'Espagne ou d'ailleurs, ont un point commun : les anti-taurins y sont toujours à l'initiative et l'aficion, elle, est réduite à se défendre comme elle le peut sur un terrain qu'elle n'a pas choisi. Le péril est extrême si la tendance n'est pas inversée. »"
         
"Dans le n° 99 de juillet 2006 de Paris Afición, M. Bélaval écrivait un long article (p 8 à 16) intitulé : « Faire face, oui mais comment ? ». Il s'agissait, on l'aura compris de faire face à l'opposition à la corrida, préoccupation manifestement au premier plan chez le futur Directeur Général des Patrimoines. Il y faisait référence à « une certaine revalorisation des valeurs ou pratiques minoritaires, au nom du droit à la différence ou encore de ce qu’il est convenu d’appeler "l’exception culturelle"», et enchaînait « C’est concrètement peu de chose, il faut le reconnaître, mais c’est peut-être une chance pour la tauromachie de conserver un minimum de rayonnement. »"

"André Viard, le président de l'ONCT Observatoire National des Cultures Taurines, a été à l'occasion invité à La Querencia, et a de son côté publié, sur son site Terres taurines, un article écrit en 2004 par Philippe Bélaval pour Paris Afición (probablement parce qu'il y est cité à deux reprises)."

 "La Fédération des Sociétés Taurines de France avait organisé en octobre 2006, à l'occasion de son 90ème congrès, un colloque sur  « La préservation de la corrida». Le samedi 28 octobre, Philippe Bélaval y prononçait une intervention intitulée « La corrida est une culture »."

"En janvier 2011, le Département du pilotage de la recherche et de la politique scientifique (qui dépend donc de la DGP) co-organisait un colloque intitulé « Droit et patrimoine culturel immatériel »."
"Philippe Bélaval y intervenait en premier pour prononcer une introduction. L'un des thèmes était « PCI et conflits de valeurs », avec deux interventions consacrées à « PCI et éthique », dont l'une s'intitulait tout simplement : « Les cultures taurines », et était présentée par Frédéric Saumade, ethnologue mentionné sur la fameuse fiche d'inventaire."

"Mais j'ai gardé le meilleur pour la fin."
"Philippe Bélaval, Directeur Général des Patrimoines au Ministère de la Culture et de la Communication, est membre fondateur et a fait partie du premier Conseil d'Administration (avril 2008 - juin 2010) de l'ONCT l'Observatoire National des Cultures Taurines, l'association des lobbyistes taurins qui se targue d'avoir obtenu l'inscription de la corrida au PCI français ! D'ailleurs, la fiche d'inventaire de la corrida, avalisée par Philippe Bélaval pour l'inscription au PCI français, a été rédigée par François Zumbiehl, également fondateur et  administrateur de l'ONCT, Observatoire National des Cultures Taurines.  On remarquera qu'une version ultérieure de la liste des membres fondateurs, sur le même site (la Fédération des Sociétés Taurines Françaises), a fait disparaître comme par enchantement le nom de Philippe Bélaval..."
"Sur une question aussi polémique que la corrida, ceci s'appelle un conflit d'intérêt. C'est une raison suffisante pour suspendre l'inscription de la corrida au PCI et réouvrir les débats."
         
"Philippe Bélaval est membre du Conseil d’État depuis 1979. Une casquette qu'il compte sans doute faire jouer, si le gouvernement persiste à faire la sourde oreille, lorsque les recours déposés contre l'inscription au PCI parviendront à la haute juridiction administrative."

ENVOYEZ UN MAIL ! Les citoyens peuvent faire part de leurs observations à la DGP Direction Générale des Patrimoines du Ministère de la Culture et de la Communication. Rapide et simple à cette adresse mail : communication.dgpat@culture.gouv.fr.  

 

Addendum le 24 juin 2011

La FSTF confirme que Philippe Bélaval est fautif

"Le paragraphe "le meilleur pour la fin" contenait plusieurs liens renvoyant sur des pages du site de la FSTF, la Fédération des Sociétés Taurines Françaises. Or, nous constatons que ces liens sont devenus invalides." 
"Rappelons que la FSTF est une association 1901 réunissant des clubs taurins, et forme avec deux autres associations 1901, l'UVTF Union des Villes Taurines Françaises, et l'ONCT Observatoire National des Cultures Taurines, l'essentiel du lobby tauromachique français.
Son site héberge des "associations amies". Jusqu'à présent s'y trouvait l'ONCT. Mais voici soudain que ce dernier a disparu de la liste de ces associations, comme par enchantement (il faut dire que le président de la FSTF se nomme Roger Merlin)."
         
"Évidemment, les pages du site dédiées à l'ONCT contenaient deux éléments devenus gênants :
- la liste des membres fondateurs de l'ONCT, avec Philippe Bélaval ;
- la liste du premier Conseil d'administration (avril 2008-juin 2010), avec Philippe Bélaval figurant parmi les membres parisiens, au côté notamment de François Zumbiehl, rédacteur de la fiche d'inventaire de la corrida pour l'inscription au PCI."

"Cette manoeuvre d'épuration constitue un élément à charge qui sera précieux pour la suite des recours contre cette inscription : les opposants à la corrida disent un grand merci à la FSTF Fédération des Sociétés Taurines Françaises !"  Jean-Paul RICHIER Le Post. Lien ci-dessous : 

http://www.lepost.fr/article/2011/06/17/2525359_qui-est-philippe-belaval-le-directeur-general-des-patrimoines-responsable-de-l-inscription-de-la-corrida-au-patrimoine-immateriel.html

Source : Extraits d'article de Jean-Paul RICHIER Le Post 17 et 24 juin 2011. Attention ! Vous ne pouvez pas recopier ce texte déjà copié ni l'article SANS citer l'entière source donc les auteurs du laborieux travail, le site, la date ni oublier d'indiquer clairement  Unanimus et les liens respectifs de tous. Merci de votre net-éthique.                   

Non à la honte française et non à l'inscription de la corrida au patrimoine culturel français

 

Merci à Jean-Paul RICHIER  

ainsi qu'à P.E.A.C.E. autre blog de Galgos Ethique Europe luttant aussi contre la barbarie jour après jour et comptant sur vos actions ici :
 
     
Et maintenant ? Après cette instructive  lecture, c'est vrai  nous ne sommes pas dans les petits papiers des ministères... vous  comprenez les fondements ou bas-fonds de la honte française  depuis le 22 avril 2011.  Il faut vraiment  du courage pour lire les sites taurins et un compte rendu de saison ou de corrida dont les résultats se mesurent en oreilles, queues coupées, avis de silence etc... avec une jubilation féroce.
Corrida l'art des couards, festival de fanfaronnerie : "S'est bien  appliqué, nous a déçus, a fait des progrès, un dieu, égal à lui-même un vrai régal, a admirablement mieux eu Nino que Paco mauvais cartel...." Sauf qu'un taureau ne voit que noir et blanc et n'est pas attiré par la couleur, seulement par ce qui bouge, la cape ! Le danger est la charge d'un animal  à cornes de 500 kilos en grande souffrance dont le stress qui va dans la direction où il est appelé, harcelé et provoqué par les picadors, banderillos et toreros. L'art de l'esbrouffe. S'il éventre un cheval ce n'est pas de sa faute et s'il encorne ou tue un homme : c'est ce dernier qui en est seul responsable.     
De plus, les taureaux sont déjà blessés et affaiblis avant d'entrer dans l'arène ce que nient farouchement les taurins, réfutant les preuves. Pour tout le staff, ils sont exactement comme les lévriers de chasse, galgos pendacos d'Espagne : un outil, du matériel, du bétail de rapport. Rien à voir avec les images idylliques dans leur soit-disant milieu naturel ! 
Aucun problème donc de poser une chaise dans l'arène et s'asseoir devant un taureau blessé ou non qui n'a pas toutes ses forces et d'être applaudi comme un dieu vivant par un public hystérique en rut, transformé en bête monstrueuse. Jouissance morbide réclamant du sang et du sang et du sang  comme un seul vampire. Mais ça remplit bien des caisses sauf celle du contribuable refusant le sang au patrimoine et participant aux subventions des écoles tauromachiques entre autres et ça c'est inadmissible aussi.
Le salaire d'un torero ? Selon sa notoriété : actuellement jusqu'à 400.000 euros et plus pour une corrida. Mieux que le football ?
Alors merci à vous toutes et tous de soutenir et diffuser, tant que nous le pouvons encore... ces  2 ACTIONS avec une pensée pour les taureaux en train de mourir. Pour les  enfants dans cette violence et la soulographie  au comble dans les villes rouges en liesse. A ce propos, pour ceux qui mangent du fromage : Roquefort est une ville taurine, un terroir sanglant... 
   
Pour nous l'essentiel est d'avoir les mains et l'âme  propres. D'avoir un toît sur la tête et deux repas par jour, chance que n'ont pas des millions de gens. Mais personne n'emporte outre tombe ses richesses accumulées sur la souffrance des autres. La compagnie de nos animaux est plus noble !
Et pour paraphraser le nouveau sujet des manuels scolaires de la rentrée :  Un taureau ne naît pas taureau de combat il le devient ! Pas vrai Fadjen, symbole de notre République à nous ? 
           
AU FAIT, selon les statistiques 10 % d'aficionados vont aux arènes, pour les autres ce n'est pas une exception culturelle de venir pour faire la fête à la bouteille ! Heureusement qu'Eva Joly est pour la liberté des traditions avec un débat et compte légaliser l'usage du cannabis !
LE SAVIEZ-VOUS ? L'eau de Badoit ça coupe la soif mais pas quand le groupe DANONE qui la fait pétiller est sponsor officiel des corridas !
I-républiquement vôtre et à bientôt, Unanimât
NB Toutes nos informations sont vérifiées avant publication.
    
  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Galgos Ethique Europe Joelle 15/07/2011 05:54



Merci Unanimât d'avoir cité le blog anti corrida de notre association qui ne peut rester sans rien faire devant cette monstruosité. 4 ans que personnellement je faisais partie d'une grosse
structure anti corrida qui savait ce qui allait se passer mais n'a même pas été fichue d'envoyer un dossier où il n'y avait qu'une signature à ajouter ! Les citoyens français ne peuvent plus se
contenter d'observer, ils doivent agir, faire circuler l'information, sensibiliser autour d'eux, descendre dans la rue pour les manifs.


Cette inscription effectivement fait ressortir les dessous bananiers de notre république... comment on installe ses potes au pouvoir quand on partage la même jouissance zoosadique nécrophile...


Vous  pouvez rejoindre nos actions et celle des autres groupes anti corrida sur Facebook.


http://www.facebook.com/pages/PEACE-Pression-Ethique-Anti-Corrida-Europe/146222152114784


Encore merci pour ta présence et ta générosité,


Bises amicales,


 


 


 



Unanimât 15/07/2011 11:43



PEUX PAS PUBLIER.. MA JOELLE je ne peux pas publier ton comm éthiquement (oui je sais c'est le comble) parce que tu as parlé de tes activités et cité cette grosse structure qui n'a rien
fait. Publier c'est donner de la confiture aux cochons (pardon pour eux). C'est plus constructif ne pas montrer à d'autres qu'il y a des dissenssions entre associations anti corrida
: tu comprendras je l'espère bien. je t'embrasse tout fort, ton Unanimêt        



Joëlle du 31 14/07/2011 23:20



Bravo pour ce travail de recherches et d'information. On comprend un peu mieux pourquoi on a autant de mal à faire cesser cette barbarie. Pétition signée. Merci



Unanimât 15/07/2011 02:17



Merci beaucoup à toi Joelle. Tu comprends pourquoi je n'ai pas trop le temps d'écrire... A bientôt et avec toute mon amitié, 



Présentation

  • : Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • : Contre l'invasion des monstres à face humaine. Violence = enfant en danger.
  • Contact

Profil

  • Unanima
  • Nada ! rien de particulier... 
 juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta !
 L'indifférence s'appelle complicité.
  • Nada ! rien de particulier... juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta ! L'indifférence s'appelle complicité.

Recherche Mot/thème