Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 22:54
Voici la suite  de la résurrection d'Esperanza dont la tragédie vous a tous tant et tant bouleversés. Qui ne se souvient pas d'elle ? Actuanimaux l'avait prise sous son aile pour lui offrir le déambulateur qui devait lui permettre de faire ses premiers pas. Ce qu'elle s'est bravement appliquée à faire.  Les dons sont toujours ouverts sur GALGOS ETHIQUE EUROPE pour sa longue convalescence. Esperanza est une petite coccinelle de mai qui porte bonheur à chaque personne l'approchant. Esperanza est aussi une galga qui revient d'entre les morts et pour un souffle de vie qui ne l'avait pas abandonné... 
 
Traitée comme de la vermine et comme on traite ordinairement les Galgos quand on ne les pend pas à une branche d'olivier, haut ou court pour faire durer la souffrance. Battue, jetée vivante avec de multiples fractures dans un sac plastique puis dans un contenair à Séville, au milieu des ordures. Elle n'était plus bonne à la chasse au lapin donc elle ne valait, aux yeux de son galguero, que son sac poubelle, et encore... Elle était noire ce qui occasionne aux Galgos encore plus de mépris et de souffrances comme taxe sur la non-valeur ajoutée !
 
Après avoir entendu hurler et gémir un chien, toute cette longue nuit du mois de mai 2011 dans sa benne à ordures, quelqu'un, sans doute que cela avait agacé et empêché de dormir tranquillement, a quand même  fini par faire un geste. Le lendemain, en fin de matinée, un appel anonyme arrive chez une bénévole à qui on a précisé que maintenant on n'entendait plus du tout le chien ! Arrivée sur place, elle a d'abord dû chercher partout le bon contenair, les ouvrir un  à un. Probablement pendant que -caché derrière son rideau- l'auteur du coup de téléphone observait lâchement  la scène. Le temps passe et  on perd de précieuses minutes à fouiller ainsi  les ordures de Séville, en étant attentif au moindre bruit, au plus infime et improbable signe de vie. Certainement le chien signalé est-il déjà mort ? Mais quand, enfin, il a été retrouvé au milieu des branchages, ce fut une découverte macabre et terriblement choquante. Dans un sac poubelle hermétiquement fermé, épousant la forme de ce qui pourrait être un corps d'animal, gisait effectivement un chien ! Une galga noire aux yeux clos y respirait encore. Mais ce n'était qu'un pauvre coeur battant à peine dans un amas de membres décharnés et repliés. Elle avait usé ses dernières forces pour appeler, appeler... dans un désespoir à peine imaginable. Et pour ce souffle de vie émanant encore d'elle, toute une chaîne de solidarité s'est aussitôt mise en route dès le SOS de Galgos112, petite association faite de bénévoles bons comme le pain. Un cas particulièrement  dramatique, très lourd à porter financièrement sur ses épaules, autant au plan physique que moral. Tout sera fait pour la sauver mais la chienne  allait-elle s'en sortir ? 
 
On lui a donné un nom : Esperanza. Espoir. On a prié pour qu'elle survive...
 
Esperanza a été prise en charge par une famille d'accueil, dans l'Humanité incarnée par la merveilleuse Marité qui l'a veillée et assistée jour et nuit et ne la lâche pas, ni d'une patte ni du coeur. Marité partage tous les progrès de "Espe" avec Galgos Ethique Europe qui les relaie à chaque fois. Après son premier repas, ses premiers câlins, ses peluches venues de partout, son premier mouvement de tête, ses nouvelles rondeurs car Espe était un squelette, son premier sourire mais oui, les chiens ont un sourire de l'âme, ses premières brasses de rééducation dans la piscine, ses premiers pas laborieux avec le déambulateur, ses tout premiers pas sans la machine à marcher, son assurance grandissante, son premier look et sa dignité enfin trouvée, sa première sortie dans le monde, voici d'autres obstacles à franchir : ses premières marches.
    
Vous allez voir comment la belle Esperanza descend l'escalier et comme en 33... Mais oui l'année 1933 où Cécile Sorel a lancé sa mythique phrase qui a fait sa célébrité, au pied de l'escalier du Casino de Paris : "L'ai-je bien descendu ?" 
 
Esperanza pas à pas avec LN Verdier de Galgos Ethique Europe et traductrice 
 
Marité nous dit que cela fait maintenant plus d'un mois qu'Espe est capable de monter et descendre les escaliers toute seule. Pas facile d'encourager, dans la première vidéo, Espe à descendre les deux marches de l'escalier. Cette galga est étonnante, elle comprend tout ce que lui demande Marité, hésitant à descendre, faisant demi-tour mais ayant tant envie de faire plaisir à sa protectrice qui le lui demande avec tant de gentillesse:
   
 
 
"Vaya animate guapa que ya esta aqui mamita esperando , pasito he ... muy bien, muy bien, pasito .... vaya gorda tu puedes ... vaya tienes que pensar un poquito mas ...venga, haga la prueba ... vamos gordi ...  muy bien, de pasito,  muy bien, muy bien, muy bien ..... de pasito, muy bien ....muy bien, muy bien .... perfecto !!!!"
 
"Allez courage ma belle, ta maman attend, doucement hein.... très bien, très bien, doucement .... allez ma grande, tu le peux .... allez, tu dois réfléchir un peu plus .... viens, fais un essai .... allez ma grande .... très bien, doucement, très bien, très bien, très bien .... doucement, très bien .... très bien, très bien .... parfait !!!" 
 
   
Nos pages des 26/7 et 13/9/2011 : 
       GALGOS--LE-SYMBOLE-DE-L-EUROPE-INDIFFERENTE-AUX-ANIMAUX
 
Publié par Unanimât, le 11 novembre 2011
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Unanimât - dans Galgos d'Espagne
commenter cet article

commentaires

Martine 12/11/2011 13:17



Magnifique Espe ! mais j'ai les larmes aux yeux de voir ses pattes si frèles arriver à descendre 2 marches avec tant d'hésitation....mon dieu serais-je tentée de dire, mais je ne crois pas en
Dieu, peut-être au diable quand je vois ce qu'on a été capable de faire subir à une pauvre chienne sans défense !


 



Unanimât 12/11/2011 17:15



Martine, il faut en tout cas croire que sauver une vie grandit les hommes... Amitiés,



Présentation

  • : Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • : Contre l'invasion des monstres à face humaine. Violence = enfant en danger.
  • Contact

Profil

  • Unanima
  • Nada ! rien de particulier... 
 juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta !
 L'indifférence s'appelle complicité.
  • Nada ! rien de particulier... juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta ! L'indifférence s'appelle complicité.

Recherche Mot/thème