Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 22:00
luz9-300x225  
L'enfer est en Espagne. Il porte un nom maudit : galgueros chasseurs avec des lévriers galgos. 
   
PORTRAIT DE STAR N° 1 : LA LUMIERE
                                                                Elle s'appelle LUZ
      Son péché : les galgueros 
Son malheur : les galgueros
Sa punition : les galgueros
Son délit : les galgueros
Son enfer : L'Espagne

Qu'est-il arrivé à Luz ? Luz est une galga qui appartenait à un galguero lequel a  décidé de l'oublier au fond d'une cage dans l'obscurité totale. Pourtant elle n'était pas noire ni croisée ni même podenco ce qui est une honte suprême ! Pourtant elle a toujours bien travaillé pour lui sans se plaindre. Il lui jetait de temps à autre un bout de pain sec histoire de vérifier si elle était toujours là.  Luz  ne sortira plus jamais  de son cachot insalubre du moins pas vivante. Effectivement,  vu les conditions effroyables  de sa pauvre subsistance,  le système immunitaire de Luz s'est effondré  lui causant notamment  une terrible et douloureuse infection de la peau.
Qu'a donc fait la blanche Luz pour mériter une telle fin ? Elle a été punie par son galguero parce qu'elle ne rendait plus  service.  Et de manière à ce qu'elle souffre cruellement avant de mourir. Elle en a lancé des appels de détresse, des cris de terreur et des gémissements jusqu'à ce que  sa  voix s'éteigne. Seule dans le noir au comble de la désespérance. 
A bout de forces et le corps en lambeaux, Luz est une miraculée. Quelqu'un l'a délivrée ! Une âme l'avait entendue et cherchait un moyen de la  sortir de là. Quand elle a été sauvée, elle était totalement inerte, ne répondait plus à aucun stimuli et n'ouvrait plus les yeux. Il y avait juste sa tête qui tremblait comme par un tic compulsif...
A son réveil, Luz n'a pas compris tout de suite qu'elle n'était plus en enfer. Et quelles sont ces voix dont les tons lui étaient inconnus ?  Pas de hurlements, pas de mépris,  pas de menaces, pas de vociférations ? Pas de coups ?  La gentillesse, elle ne savait pas ce que c'était. Parce que Luz est venue au monde précisément le jour où elle a été sauvée mourante. Il y avait encore un espoir mais sa guérison a été longue et laborieuse. 
 
Tous les deux jours des soins en clinique : voyez la différence entre les étapes des soins, sans oublier ceux des bénévoles !
luz14.jpgluz5-150x150

 
 
 
 
 
 
 
Espagne tu es la honte de l'Union européenne  
Les galgueros devant toutes ces images horribles continuent de nier, accusant les protecteurs d'animaux de montages, de mensonges. ElRefugioEscuela les invite à venir affirmer de telles choses devant Luz  qui crie et tremble de douleur à chacun des soins donnés.  Mais où vont les subventions distribuées aux galgueros pendant que les protecteurs d'animaux se débattent au milieu des factures vétérinaires pour soigner LEURS galgos maltraités, mutilés et pendus ?  
  
Regardez  et écoutez  la  musique  de  cette courte  vidéo qui vous fait grâce de l'état dans lequel Luz a été retrouvée et de ses plaintes et sa souffrance. Et n'oubliez jamais qu'au delà des images qui nous sont insupportables, il y a les cris, les plaintes, les râles et les odeurs de mort que les bénévoles espagnols subissent chaque jour !! Vous serez soulagés par la vidéo suivante : c'est une véritable ode au triomphe de Luz sur sa mort programmée.     

Luz tu es une vraie star, un monument de courage            

Comme on escalade une montagne pour se trouver victorieux à son sommet, Luz a fait le chemin vers la vie. Elle s'est cramponnée avec force et courage tout  en donnant sa  confiance aux  bénévoles admirables. Ces chiens sont si terrorisés qu'ils s'enfuient dès qu'on tente de  les approcher !! Luz a été soignée avec amour et patience infinie. Elle a aussi appris à être un chien tout simplement. A être bien traitée, à reconnaître les voix douces et bienveillantes, à manger à sa faim, à dormir confortablement en paix et à recevoir des marques de profonde tendresse sans craindre la main généreuse.  Elle a repris des forces peu à peu et sa peau ravagée par les marques de ses lésisons  mettra du temps à se reconstituer. Plus tard, elle a pu participer à une manifestation contre la maltraitance en Espagne comme preuve vivante des faits et a rempli sa mission avec force félicitations pour  son courage et son doux regard. Mais son pelage et son museau gardent les traces de son calvaire et des coups reçus auparavant.
 
Et maintenant ? Eh bien Luz s'est envolée. Partie ! Elle a fait pleurer tant de personnes tellement son cas était terrible et a encore  fait verser des larmes de joie à son départ avec des pincements au coeur car tous les bénévoles s'attachent à leurs protégés.  L'histoire de Luz se termine bien : elle a quitté son refuge pour être adoptée par une famille d'amour hollandaise qui lui fera oublier ses séquelles.  Cette belle galga  adorant jouer avec les autres et qui était moribonde... elle court vite mais plus jamais pour chasser !! Définitivement.
Un pur bonheur  de la savoir dans une nouvelle vie après celle que les bénévoles lui ont offerte. Nous pouvons remercier cette famille à double  titre : elle a déjà accueilli Baus  un galgo martyrisé qui n'a plus que trois pattes. Il est maintenant  le frère de bonheur de Luz.  Grâce aux dons reçus  pour ces deux misérables chiens,  ils ont pu être soignés et ont aujourd'hui la dignité due à tout être vivant et sensible. Et même trouvé l'amour pour toujours. 
Leur  précieuse vie est leur  seule "vengeance" mais les animaux sont  incapables  des vils  sentiments des hommes... Puissent leurs tortionnaires trépigner de rage en apprenant que leurs souffre-douleurs sont vivants et heureux !!   
       
         
luz8.jpg luz-adopt6.jpg
LUZ 
La
Lmière
la douce 
miraculée
innocente 
qui dort
comme
un ange
qu'elle
est...                        
Comme LUZ  il y a des milliers de lévriers galgas et bébés galguitas, galgos et petits galguitos, podencos et d'autres chiens de chasse qui ont besoin d'un geste  d'Humanité. L'Espagne laisse faire, l'Union européenne ne veut pas s'en mêler. Alors ?                                  
     
Pour une "galgo-attitude" commune
Vous pouvez adopter un de ces amours et aider Galgos Ethique Europe selon vos possibilités :  
Adresser un chèques à l'ordre de l'Association GALGOS ETHIQUE EUROPE
Et l'envoyer à l'adresse suivante:
Association GALGOS ETHIQUE EUROPE
7 rue du Tour de Ville
11120 - BIZE-MINERVOIS

Virement immédiat : IBAN : FR76 1348 5008 0008 9107 5474 938
BIC : CEPAFRPP348
Vous pouvez aussi adhérer à Galgos Ethique Europe pour 20 euros ce qui est une aide constituant les seules ressources pour les frais de fonctionnement  ici  http://galgos-ethique-europe.over-blog.org/article-adhesions-2011-64714251.html   
Et signer la Charte GEE ne coûte rien. Elle regroupe d'autres associations de protection animale avec une même éthique parce que ensemble nous sommes encore plus forts et encore plus  solidaires  de cette triste cause.  Nos voix ont plus d'écho en signant les pétitions et  en initiant des actions. Pour que l'Espagne prenne ses galgos podencos en charge alors que nos refuges sont pleins d'abandonnés sans avenir, il  nous  faudrait adopter une durable union :  une Galgo-attitude. Bienvenue sur le lien : 
          
       
Galgueros les maudits !  Nous espérons de tout coeur qu'un jour ce nom  sera synonyme de honte et affligera chaque chasseur de lapins dont la barbarie ne doit plus subsister au XXIème siècle. Un jour et nous voulons y croire avec vous.  Unanimus remercie LN Verdier et son blog Agir pour les Galgos qui a inspiré cet article. Elle y traduit aussi sans relâche les nouvelles d'Espagne confrontée au pire, aux photos et vidéos mais elle est également la  messagère des bonnes nouvelles. 
 
Merci  à l'entière communauté de Galgos Ethique Europe  impliquée dans ces sauvetages. Tous unis en un seul choeur auprès des très valeureux bénévoles espagnols qui n'auront jamais  d'autre médaille que le regard rempli de reconnaissance d'un chien, ce qui vaut toutes les décorations du monde pour nous. Aux autres associations oeuvrant dans le même sens avec la même sincérité.  La transparence de GEE est simple : tous bénévoles et tous les dons sont reversés intégralement aux lévriers avec diffusion des transferts ainsi que vous le constaterez parmi les liens ci-dessous :
 
Portraits de star pourquoi ? C'est une série qu'Unanimus a décidé d'ouvrir dont Luz est la première. Luz vous l'avez compris signifie Lumière et c'est l'empreinte de notre blog : un rayonnement dans l'âme des animaux. En hommage au combat  de la lumière contre l'ombre.
En hommage au travail d'amour incessant de part et d'autre de la frontière. Au  sacrifice épuisant des bénévoles espagnols qui pleurent si  souvent et y laissent des pans  de leur santé  en luttant contre ces  cruautés tellement banalisées en Espagne. Souvent à la limite du  découragement parce que impuissants à résoudre les conséquences de cette situation massive et répétitive qui devrait être  interdite et punie par des lois depuis longtemps. D'autant plus que ces chiens, livrés à eux-même dans la pire promiscuité, se reproduisent malgré leurs conditions de détention ce qui en fait un vivier incessant avec les élevages clandestins... 
En reconnaissance des risques qu'ils prennent car ils ont affaire à des gens de piètre mentalité avec lesquels ils doivent souvent négocier la liberté des galgos. Certains sont armés et prêts à tout pour ne pas perdre leurs chiens de chasse ne servant plus mais réduits en esclavage. Pour mourir  dans des taudis, des trous ou des grottes barricadées où ils sont rongés par la vermine sans eau ni nourriture à part leurs propres excréments.
En hommage à  tous ces chiens qui n'ont pas  survécu au cauchemar de leur lamentable vie,  aux errants relâchés faméliques et maldes, caillassés et insultés  dans l'indifférence des communautés villageoises et à ceux qui ont péri dans les horribles  fourrières municipales. Sans un regard comme s'ils étaient invisibles.
Aux milliers de galgos qui dans leur malheur sont encore victimes de trafics par le biais d'odieuses et soi-disantes associations de protection animale comme celle-ci en Italie : l'indigne "Vita, Una zampa per la Spagna" qui ne les sortent d'Espagne, après leur calvaire, que pour en tirer profit ailleurs et les enfermer dans d'autres refuges. Sous couvert de fausses adoptions et faux appels à dons pour leur "sauver la vie" !! En retirant ainsi des subventions de rendement. Mais aussi en direction de nos propres fourrières qui toucheront aussi des subventions de rentabilité !! Quand ils ne périssent pas  dans des transports mortels vu que leur vie ne vaut toujours rien !!  Voir l'article de LN Verdier :  http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com/article-voyages-mortels-de-chiens-espagnols-arretons-le-massacre-79082819.html.  
A ceux qui n'auront jamais la même chance que Luz et si meurtris dans leurs chairs et leurs coeurs qu'ils n'attendent plus que la mort. Leur seule porte de sortie.
 
Pour l'espoir... Malheureusement il est financièrement impossible de sauver tout ceux en attente d'une main secourable et ça fait vraiment très mal. Et encore plus mal quand les refuges espagnols, sans eau ni électricité à l'écart,  sont victimes d'actes de vandalisme, vengeance et  terrorisme la nuit. Incendiés comme  récemment Terracan en Galicie : 17 chiens morts  brûlés vifs et  autres crimes sur les animaux qui y étaient sauvés !!
Alors c'est cette Lumière dont la galga Luz brille et scintillera toujours à travers son histoire -que nul ne peut défaire-  qui fait espérer en sauver le plus possible malgré tout. Parce qu'il est indigne de tout Homme civilisé de rester de marbre devant cet holocauste en attendant que le  gouvernement espagnol et l'Union européenne aient pitié.
Les associations, elles seules, au chevet de ces chiens et malgré leurs faibles  moyens font leur devoir d'Humain et ouvrent la porte de l'enfer chaque fois que c'est possible et grâce aux dons quand elles lancent des SOS désespérés. Beaucoup de portes avec cet espoir qui ne doit pas s'éteindre  et dont LUZ est le symbole. 
      
.
Mais pourquoi font-il cela ? Pour ceux qui ne savent pas. Parce que leurs lévriers et autres chiens, tout juste nourris pour courir, usés et entassés dans des conditions sordides ne chassent plus assez bien.  Alors ils doivent être punis pour laver l'honneur des galgueros se voulant  liés à eux par un  "code d'honneur"... Leur vengence sera terrible et surtout très lente en rapport avec l'humiliation subie. D'autant plus terrible que, par superstition, le prochain chassera mieux si le précédent a vraiment bien compris la leçon.
Leur loi :  "Tu m'as trahi tu dois mourir". "Tu ne vaux pas une cartouche de mon fusil ni un repas".  Ces galgueros font des paris d'argent entre eux pour le galgo qui sera le plus rapide à rapporter le lièvre et celui qui perd va le faire payer cher à son chien. Ils ouvrent d'autres paris sur la durée de son agonie qui sera longue  par pendaison courte. Pour cela, ils se retrouvent dans un  endroit isolé et s'y installent des heures avec de l'alcool de quoi passer de bons moments entre copains. Et ils regardent le (ou les) galgo  se débattre tout en lui lançant des insultes et des moqueries dans cette abominable situation. Jusque dans son trépas. Et c'est ainsi qu'il quittera ce monde comme il y est venu : dans l'abjection la plus totale. 
Pour comprendre la  pendaison courte,  lisez l'article Tocar el piano sur le blog de LN Verdier Agir pour les Galgos http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com/pages/TOCAR_EL_PIANO-719856.html 
Certains galgueros savent  se camoufler habilement sous les traits de vrais protecteurs  d'animaux quand ils reçoivent des visiteurs officiels.  Par des subterfuges et grossiers mensonges, ils attribuent leurs propres méfaits à d'autres trompant leurs interlocuteurs qui n'auront  rien constaté !!   
Alors que le sol des campagnes espagnoles...  est jonché de cadavres et d'ossements de galgos et qu'aux branches et aux pieds des oliviers gisent les pendus.  Bien plus que les statistiques officielles à multiplier par quatre ce sont 200.000 galgos podencos chaque année : ils sont bien quelque part ?  Au milieu de l'horreur des charniers,  dans les baraquements isolés, les  broussailles, les taillis  et les oliveraies,  les bénévoles formant des réseaux en constante alerte,  patrouillent partout pour les chercher. Par tous les temps, par tous les moyens  avec leur expérience et leur volonté. Ils  en retrouvent qui sont encore vivants et  les rapatrient. Ils détachent les pendus mais  s'il est trop tard pour les sauver, ces malheureux auront au moins eu -une fois dans leur existence- un regard de compassion  et senti de la tendresse sur leurs pauvres corps. Et des larmes couler avant de rendre leur dernier souffle... 
C'est  à la frontière des ténèbres que les bénévoles ont trouvé LUZ et nous raconterons prochainement le parcours de notre deuxième star. L'histoire de ces  étoiles d'espoir qui donnent à tous la force de continuer à  sauver ces vies innocentes. Une seule vie de plus est un chien  martyrisé en moins.
.
       
Espagne tu es la plus grande honte de l'Union Européenne avec ta statue à la gloire de tous les galgueros en pleine province de ta capitale...
Cherchez l'erreur et la réalité !
 
 
 
 
 
 
 
Parce que c'est ça l'enfer des galgos en 2011
     
Merci à vous de diffuser partout afin que personne n'ignore le destin tragique de ces galgos podencos génocidés par 200..000 chaque année et que cela serve à changer leur sort. Merci de vos actions pour eux. N'oubliez pas le nom maudit de leurs bourreaux qui s'arrogent le droit de vie et de mort sur eux : galgueros !          
 
Bien à vous, Unanimât
Blog Unanimus, 23 juillet 2011      
Extraits, photos et vidéos du blog Agir pour les Galgos dont voici le lien http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com/article-galga-luz-d-entre-les-tenebres-69709102.html 
     
   
     
Suite à des abus, nous rappelons que cet article est le fruit d'un travail  et la propriété d'Unanimus. Vous pouvez recopier nos articles en nous adressant un commentaire ou un mail au préalable. Ils doivent être reproduits dans leur intégralité, proprement présentés et  indiquer clairement le blog Unanimus et les liens. Merci de votre Net-éthique

Partager cet article

Repost 0

commentaires

claire 25/07/2011 21:29



merci Unanimât pour tout ce travail ! d'abord je suis bien contente de voir la petite Luz aussi belle ! mais, les pauvres, par quelles souffrances ils passent tous ! nous, on est là, derrière
l'écran, protégées quand même de l'horreur du réel !


mais c'est une bonne idée de reparler de tous ces petits martyrs, il ne faut pas oublier , et surtout ne pas laisser croire à ces fumiers de galguéros qu'on les laisse tranquilles !


je ne pourrai pas répondre toujours, mais je suis du mieux que je peux ! bises !



Unanimât 25/07/2011 21:41



Merci beaucoup Claire. Ne t'en fais pas, l'essentiel est que les articles aient une portée pour faire de ces galgos des monuments de courage.  Oui nous sommes derrière
l'écran et justement comme les galgueros se sont vus ériger une statue en leur honneur... je fais l'histoire à contre sens. Nous savons que vous êtes autour de nous, c'est l'essentiel.
Bises bien chaleureuses, 



gualyvo 23/07/2011 15:46



Oui Unanimas ça réveil en moi des cas que j'ai vu de mes propre yaux quand je faisait parti d el'AIPA en Bretagne, j'ai du faire des enquête , et souvant intervenir dans des cas terrible
égamlement,


Ce qui ma beaucoup marque le cadavre du chien que j'avais récupéré sur la grève, attache à un roché et noyé a la marée montante. j'en ai encore des cauchemard. le chaton que j'ai arraché des main
d'un yvrogne qui s'en servait comme ballon de foot. etc etc.


 


Oui Bien sur que j'ai l'intention de diffuser. mais aujourd'hui je manque de temps je doit m'en aller tout l'heure,  j'ai RV pour les préparatif de la fête du village de demain et je
suis de corvée crêpe.

Mais je le ferais c'est promis ave c lien via ton blog comme dabitude biensur


Pour les photos j'arrive en faisant copier le lien et en l'insérent dans la case photo du fofo, ce qui permet a la photo de faire aussi lien vers le blog d'ou elle vient.
des petites astuces que j'assais d'améliorer pour une plus large communication d'un site ou blog à l'autre.


Si cela te conviens bien sur.


Les logo également quand je les met c'est pour inviter les membres et visiteurs à aller sur le site de provenance de l'info. Le logo étant plus repérable, au premier coup d'œuil, que le nom du
site en écriture normale



Unanimât 23/07/2011 16:13



D'abord tu es de "corvée" de crèpes lol et c'est la fête au village voilà des nouvelles qui font plaisir parce que c'est bon d'appartenir à une communauté loin des villes. J'en mangerais
bien une de tes crèpes ! Et puis tu as aussi l'expérience du terrain qui permet de parler en connaissance de cause. Justement quand tu auras du temps, tu pourrais lire sur Actuanimaux l'article
en top 3 : Rrefuges allez-y ! Tu te débrouilles comme un chef sur le net, ici sur overblog il y ai souvent des soucis. Nous avons les textes en blanc sur fond
sombre.  Nous apprécions tous ta loyauté et aussi ton implication pour la cause animale. Bon WE à toi et à bientôt. Bien amicalement,



gualyvo 23/07/2011 14:41



Je suis anéantie, plus de mot mais des larmes et une gorge trop serré qui fait mal


 



Unanimât 23/07/2011 15:23



Oui Alice je te comprends car en écrivant cet article j'en arrivais à ne plus pouvoir bouger et à avoir les larmes car se documener, lire la barbarie, voir des vidéos etc... Je
ne m'imagine  pas décrochant un chien pendu... s'il le fallait sûrement. C'est terrible. Heureusement que ça nous affecte car nous sommes Humains.  Alice tu peux copier l'article
si tu le souhaites : Tu voudras bien le copier entièrement. Par contre, c'est toujours un souci d'insérer les photos et les vidéos.  Tu voudras bien aussi faire une petite introduction
en maîtrisant ton émotion lol  ? Car rester calme malgré une certaine rage nous permet d'avancer. Pas facile ! Je sais que tu comprrends ça. Merci à toi et bien
chaleureusement,



LN Verdier 23/07/2011 13:12



Beau travail de synthèse Unanimât sur le cas de Luz, un cas extrême connu car combien d'autres galgos connaîtront le même sort que Luz mais cette fois sans qu'un ange gardien entende leur appel.


Il faudra que je fasse un article un jour sur le fait qu'il y ait deux sortes de galgueros:


- ceux qui sont de vulgaires chasseurs et qui tiendront leurs galgos dans des conditions sordides, les nourrissant à peine car selon l'adage: un galgo affamé sera meilleur chasseur. Ils n'ont de
galgueros que le fait de détenir ces animaux car les vrais galgueros sont les autres .....


- ....  ceux qui font des concours avec, les entretiendront bien car un galgo non entretenu ne fera pas gagner de concours à son propriétaire. Juste que ces derniers soutiennent les premiers
car ainsi quand ils se débarassent de celui qui ne vaut plus un clou ils peuvent toujours le mettre sur le dos des premiers


Quant aux premiers ils veulent bien endosser cette responsabilité si cela leur donne le "privilège" de continuer à entasser ces pauvres bêtes et chasser avec elles.


Le souci dans tout ça c'est que si un jour on arrive à mobiliser un député européen sur le cas des galgos il suffira que les seconds l'invite dans une de leurs "sauteries" pour que le député soit
ébloui de voir de si belles bêtes qui sont de véritables prototype de la vitesse, si bien soignées, si bien choyées et de rentrer chez lui persuadé que les galgueros sont des saints. Des saints
aec leurs galgos oui mais juste le temps que ce dernier leur fasse gagner beaucoup d'argent car le jour où une fracture se présentera il sera salement éliminé ..... et on dira "mais non voyons,
ce n'est pas nous qui faisons ça, ce sont les autres"



Unanimât 23/07/2011 15:03



Merci LN. Tu as déjà écrit un article sur ce sujet, je l'ai lu je ne sais plus en quelle année. Je m'en suis inspirée pour parler brièvement du côté pervers oui c'est pas nous,
ce sont les gitans, ils nous les volent etc.... Bien chaleureusement,



Joëlle 31 22/07/2011 22:17



Merci pour ce beau sauvetage. Comme Luz s'est vite transformée dès qu'elle a reçu des soins bien sûr mais surtout de l'amour, de l'attention ... le bonheur. Bravo à ses adoptants et belle
longue vie à elle au joli pays des tulipes. Me tarde de voir la suite de cette nouvelle série ... excellente idée et belle vitrine pour montrer tout le travail accompli aux nouveaux
visiteurs du blog ou du site.



Unanimât 22/07/2011 23:02



Merci Joelle 31, ton soutien m'est aussi précieux. La suite ce sera, je pense, les sauvetages les plus anciens. Un travail de reconstitution et de choix d'images qui ne se veulent
pas "choc" mais comparatives. Bien amicalement,



Présentation

  • : Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • : Contre l'invasion des monstres à face humaine. Violence = enfant en danger.
  • Contact

Profil

  • Unanima
  • Nada ! rien de particulier... 
 juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta !
 L'indifférence s'appelle complicité.
  • Nada ! rien de particulier... juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta ! L'indifférence s'appelle complicité.

Recherche Mot/thème