Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 07:49
Reçu du Dr. Jean-Paul RICHIER. Finalement, leur dilemne pourrait peut-être se résumer à la question : quelle est notre finalité : TORTURER POUR TUER ou TUER POUR TORTURER ?



Nouvelle querelle d'amoureux entre les taurins André Viard et Erick Colmon
 
Le torchon brûle à nouveau entre André Viard, le président de l'Observatoire des Cultures Taurines, et Erick Colmon, webmestre d'un site taurin.
 
M Colmon prône l'usage d'un outil spécial pour éviter les mises à mort laborieuses dans l'arène :
 
« Ma solution, que chacun pourra apprécier à sa guise, réside dans la transformation du règlement concernant la mise à mort.
 1 - Le matador n'a droit qu'à un pinchazo
[estocade ratée]
 2 - Pincher une seconde fois, lui enlève tout droit à trophée d'office et l'oblige à se retirer
 3 - Intervention d'un puntillero professionnel armé d'un descabello spécial étudier
[sic] pour provoquer la mort instantanée, la technologie actuelle le permet. »
 
M Viard s'étouffe immédiatement de cette « Bourde monumentale » dans son éditaurial du 7 mars :
« Heureusement pour le monde taurin, et malheureusement pour les antis, les propos malencontreux de l'auteur de cet article n'engagent que lui. »

Cette proposition,  comme le rappelle André Viard, avait été faite par l'Alliance Anticorrida lors de la mascarade des Rencontres Animal et Société en 2009 : "Proposition n° 8 : emploi du pistolet d'abattage si plusieurs estocades sont
nécessaires."
 
Passons sur le téléscopage par Erick Colmon entre le puntillero, simple "peón" qui achève le taureau à terre avec la puntilla, et le descabello, acte effectué par le matador avec le verdugo, épée spéciale, sur le taureau qui ne veut pas tomber.
Rappelons simplement, à sa décharge publique, que dans le jargon technique, le pistolet d'abattage s'appelle un matador...
 
Sur le fond, que faut-il penser de cette proposition ? D'un côté, ceci abrégerait l'agonie du taureau. De l'autre, ceci pourrait contribuer à pérenniser la corrida en l'humanisant. C'est ce qui s'est produit dans les années 20 avec l'introduction du caparaçon. Fallait-il pour autant refuser le caparaçon au cheval ?
La question ici n'est pas la même : même avec l'usage d'un pistolet d'abattage, le taureau continuerait à souffrir pendant un quart d'heure sous la pique et les banderilles. C'est donc à la suppression pure et simple de l'exception corrida qu'il faut parvenir au plus vite.
 
Mais nous n'avons pas à trancher ce débat : jamais les tauromaniaques n'accepteront l'usage d'un outil d'abattoir dans ce qui doit rester déguisé en "art".
 

Jean-Paul RICHIER


Partager cet article

Repost 0
Published by Unanima - dans Anti Corrida
commenter cet article

commentaires

vkarole 08/03/2010 17:48


Que peut apporter au public , ce massacre et cette cruauté. Est ce que les gens qui vont voir les corridas , sont des sanguinaires malsains , qui nourrissent que de se genre de visions . tout
comme ceux qui regarde les films gorh


Unanima 09/03/2010 08:48


pour avoir été entraînée jeune à une corrida sans savoir ce que c'était je confirme : c'est une foule malsaine et sanguinaire qui s'excite à la vue de la torture et de la souffrance d'un animal,
une foule sans dignité d'humanité ! Aller voir un film gore c'est un  choix, ça ne torture pas un animal...


jackie 08/03/2010 17:46


il y a de quoi défaillir en prenant connaissance de tous ces artifices et tortures! pauvres bêtes! je rêve d'un tsunami géant qui ensevelirait tout et tous.


Unanima 09/03/2010 08:50


comme tu dis... pendant ce temps des gens sont confrontés aux problèmes graves de famine, de survie...


Présentation

  • : Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • : Contre l'invasion des monstres à face humaine. Violence = enfant en danger.
  • Contact

Profil

  • Unanima
  • Nada ! rien de particulier... 
 juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta !
 L'indifférence s'appelle complicité.
  • Nada ! rien de particulier... juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta ! L'indifférence s'appelle complicité.

Recherche Mot/thème