Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2014 7 14 /12 /décembre /2014 16:14

 

PUBLICATION DES GALGUEROS

en defensa de los galgos y de los galgueros (3) - Club ... 

www.galgoes.com/.../endefensadelosgalgosygalguero...
antigüedad. y es la modalidad que más similitud tiene con los galgos. ... *La caza de liebre con galgos la más respetuosa con el ..... casos las peticiones eran tantas que el dueño tenía una especie de lista .... ANTONIO ROMERO RUIZ.

Nous avons pris la peine de publier ce document en français pour ceux qui prennent le temps de se documenter sérieusement... Merci à Eva et à la traductrice bénévole espagnole qui ont pris la peine de nous le traduire.
Tout être à l'intelligence normalement élaborée pourra faire des rapprochements avec les critères demandés par l'UNESCO pour une inscription au P.C.I. de l'Humanité.
Rappel : cette inscription doit passer par l'inscription au P.C.I. au niveau national. Qui pourrait douter de cette possibilité pour les raisons que j'ai évoquées sur
?

 

Index  

  

  • Introduction
  • Devant toutes les attaques avec des données manipulés des secteurs « animalistes », les données objectives sur la maltraitance et l’abandonne des chiens en Espagne.
  • Lutter contre la maltraitance jusqu’à son érradication.
  • Les arguments peu solides et insolvables en matiére de la maltraitance aux galgos.
  • Il y a 250.000 « galgueros » dans notre pays, près d’un million avec son entourage familier.
  • MANIFESTE : les « galgos » dans le Xxème siècle.
  • La fauconnerie est une pratique de plus de 4.000 ans d’antiquité et elle est la modalité la plus similaire aux galgos.
  • Un millions de signatures por envoyer à l ‘Unesco en demandant la chasse aux lièvres avec des « galgos » patrimoine de l’humanité.

  

EN DÉFENSE DES « GALGOS » ET DES « GALGUEROS »

  • Introduction
  • Devant tous les attaques avec des données manipulés des secteurs « animalistes », les données objectives sur la maltraitance et l’abandonne des chiens en Espagne.
  • Lutter contre la maltraitance jusqu’à son érradication.
  • Les arguments peu solides et insolvables en matiére de la maltraitance aux galgos.
  • Il y a 250.000 « galgueros » dans notre pays, près d’un million avec son entourage familier.
  • MANIFESTE : les « galgos » dans le Xxème siècle.
  • La fauconnerie est une practique de plus de 4.000 ans d’antiquité et elle est la modalité la plus similaire aux galgos.
  • Campagne de signatures por envoyer à l ‘Unesco en demandant la chasse aux lièvres avec des « galgos » patrimoine de l’humanité.

  

La fédération espagnole des « galgos «  ((FEG) , après avoir solicité au Service de Protection de la Garde Civil (SEPRONA) le rapport sur les dénontiations officielles sur l’abandon, la maltraitance et vole de tout genre de chiens en Espagne, confirme encore que  « les  donnés objectives encore une fois donne la raison a notre institution et renversent les difamations et les nouvelles malintenstionées des quelques associations animalistes et sociétés protectrices des animaux qui essayent de discréditer et confronter l’espagne et l ?Europe avec notre goût et sport.

  

 

  • Devant tous les attaques avec des donn=3�es manipulés des secteurs « animalistes », les données objectives sur la maltraitance et l’abandonne des chiens en Espagne.

 

La fédération espagnole des lévries a publié les suivants donnés qui ont été envooyés par le Seprona :

1. Au sujet des  dénonciations par rapport aux chiens abandonés :

Total chiens : 426 (100%)

Lévriers : 62 (13%)

Chiens de chasse 122 (28%)

Autres races : 242 (56%)

2. Au sujet des dénonciations para rapport aux chien pendus :

Total chiens : 14 (100%)

Lévriers : 1 (6.6%)

Chiens de chasse : 2 (5.25%)

Autres races : 12 (80.2%)

3. Au sujets de chiens morts ou blessés à cause de coups ou raclés :

Total chiens : 75 (100%)

Lévriers : 7 (5.25%)

Chiens de chasse : 1 (2.25%)

Autres races : 65 (86.6%)

4. Au sujet des denonciations par rapport aux transport inadéquat :

Total chiens : 899 (100%)

Lévriers : 185 (20.5%)

Chiens de chasse : 622 (69.18%)

Autres races : 92 (10.23%)

5. Au sujet de dénonciations par rapport aux chiens volés :
Total chiens : 645 (100%)

Lévriers : 328 (50.8%)

Chiens de chasse : 175 (27.1%)

Autres races : 142 (22.1%)

 

Les dénonciations d’abandonnes, maltraitemente et pendus sont beaucoup moins nombreuses que dans la race galgo que dans les autres races. Pourquoi les associations protrectrices d’animaux , continuent à mentir, année après année, quel affaire supposé cachent, derrière les adoptions des lévriers en espagne et en Europe ?

 

La fédération espagnole de lévriers est protégée par le Conseil supérieur de Sport et le Comité Olympique Espagnol « car les plus hauts organismes sportifs en Espagne ont constaté le travail et l’engagement de la Fédération à cet sport.

 

Le plus grand problème dont les propietaires des lévriers (les galgueros) facent c’est le vole )plus de 50% des chiens volés sont des lévriers , soit le seul rapport statistic fourni par le Seprona où les lévriers dépassent le reste de races.

 

Art. 631.1 du code penal.

 

« Les propiétaires ou responsables de la garde d’animaux féroces ou nuisibles que leur laissent détachés ou en conditions de causer du mal seront puni avec peine d’un ou deux mois «

 

Actuellement,  il y a multitude d’animaux qui habitent  avec l’homme, plusierurs d’entre eux ayant un certain danger car il est nécéssaire qu’ils soient gardés par leur propiétaire ou la personne qui ait la propiété. Avant tout on prétend éviter qu’ils causent des dommages aux personnes à cause de son danger ; observez les nombreaux attaques des chiens cataslogués comme dangereux à personnes, biens et d’autres animaux.

 

Le législateur , avec la finalité d’éviter du mal aux troisièmes personnes , a élaboré cette règle pour sanctionner les personnes qui gardent ces animaux dans le cas de créer certaines situations de risque , comme le fait de lui laisser détaché ou en condition de causer du mal.

En outre, d'un point de vue administratif,   créer aussi des règles établissant les exigences relatives à la  possession de ces animaux, tels que la loi du 23 50/1.999

de décembre sur le régime  Juridique d’animaux potentiellement dangereux.

Enfin, nous devrions envisager le cas où l'animal  accidentellement échappe, par exemple, en cassant  une clôture ou  sa chaîne. Dans ces cas le soigneur ne serait pas responsable  pénale, mais s’il y a des dommages , il faudra être à

disposition de l'art. 1905 du Code civil.

 

--------------------------------

 

Section 631.2 du Code pénal

 

"Ceux qui abandonnent un animal de compagnie dans des conditions qui peuvent  mettre en danger sa vie ou son intégrité seront punis d’une amende de 10 à 30 jours ".

 

Pour cela il faut la concurrence de deux éléments: l'abandon et mettre en danger leur vie ou leur intégrité, comme dans le cas d’abandon ou de ne pas donner l'attention dont tout animal de compagnie en a besoin. Le législateur a voulu remédier à ce précepte l'abandon des animaux de compagnie. Vous pouvez demander des comptes dans les affaires civiles où l'animal a subi des dommages et où il a fallu une intervention clinique vétérinaire.

 

Section 632,2 du Code pénal

 

«Ceux qui maltraitent cruellement les animaux de compagnie ou tout autre dans des spectacles ne pas autorisés légalement sans encourir dans les cas prévus dans l'article 337 seront punis d'une amende de 20 à 60 jours ou de travaux dans l'intérêt de la communauté de 20 à 30 jours ".

 

Le précepte, déficient par écrit, permet de distinguer deux types pénaux:

 

- La maltraitance des animaux de compagnie, en tout cas, c’est à dire, indépendamment s’il est maltraité en public ou non.

- La maltraitance de tout autre animal ne pas domestique n'est pas dans des spectacles ne pas autorisés ; ce qui uniquement ferait punissable les cas de violence dans les cas de divertissements publics qui n'ont pas les autorisations nécessaires.

 

L'avantage juridique est la dignité de l'animal comme un être vivant. On poursuit une conduite qui génère un traitement cruel envers l'animal; c’est un manque volontaire impliquant la connaissance et de la volonté du sujet. Le terme «cruel» a été très remis en question parce que, parfois, l'utilisation du terme empêche l'application de l’abus allégué; dans ces cas, le juge absout en considérant qu’on n’a  pas agi «cruellement», ce qui fait très important de façon plus générale de déterminer ce qu'il faut entendre par l'expression «cruel». D'autre part, la responsabilité civile peut être exigée, surtout les coûts spécifiquement vétérinaires nécessaires pour guérir les blessures subies par l'animal.

 

 

LUTTE CONTRE LA MALTRAITANCE JUSQU’À SON ÉLIMINATION

 

 

En Espagne, on estime que de 100.000 à 115.000 chiens et chats sont abandonnés chaque année. Avec les données rigoureuses des sociétés pour le bien-être animal, des communautés autonomes, des fonctionnaires municipaux et des enquêtes réalisées chaque année, 90% des chiens qui sont abandonnés ne sont pas lévriers, alors, le chiffre de 50.000 à 60.000 lévriers abandonnés, n’a pas de rigueur, mais tout chiffre même petite, serait répréhensible.

La pendaison de lévriers ou d’autres chiens est une pratique exécrable qui mérite le rejet par tous avec une condamnation punissable même en augmentant le reproche pénal en vigueur.

En outre, il est très étrange qu'il n'y a aucun souci ni on fasse attention de ces secteurs à d'autres races de chiens qui sont également maltraités et pendus, il est très étrange, bien que dans la société moderne espagnole, à ce stade du XXI siècle, avec des lois qui criminalisent la maltraitance des animaux, ne se fassent guère de pendaisons.

 

Maintenant nous devons nous battre et les propriétaires sommes les plus intéressés à comparaître en personne dans les procédures judiciaires engagées concernant la maltraitance des animaux, (La Fédération andalouse de lévriers ont pris la décision de comparaître en personne comme accusation dans ces cas).

 

L'abolition de la chasse a également été proposée comme une décision qui pourrait éviter l'abandon. Cet argument ne correspond pas à la vérité. Il ya des milliers de chiens qui sont abandonnés en Espagne et qui ne sont pas utilisés pour la chasse parce qu'ils ne sont pas acceptables, je pense aux chiens de compagnie, races et croisements impropres pour la chasse. 80% des chiens abandonnés ne sont pas utilisés pour la chasse, donc l'argument d’interdire la chasse pour éviter l’abandon ne signifie rien. La cause de l'abandon sont d’autres, par exemple le rapport du Collège des vétérinaires de

Madrid. Il s'agit d'une étude détaillée et approfondie des causes de l’abandon des chiens et la casuistique:

 

a -. Changement de travail.

b -. Diminution du revenu.

c -. Changement d'adresse.

d -. L'accouchement.

e -. Chiot cadeau/ caprice de Noël (principalement dans les mois de Mars, Avril, Mai).

 

Les compétences en matière de chasse son t transférées aux Communautés

Autonomes, pas à l'Etat. Il est très important de mettre l'accent sur les racines de certains avec la chasse avec des lévriers: Castilla la Mancha, Castilla-León, Andalousie, Madrid, Extremadura, Murcia etc.

 

Il s'agit d'une priorité pour les propriétaires la création de macro fourrières spécialisées dans le monde des lévriers qui sert à l'adoption, des thérapies, etc., dans ce domaine il y a une initiative des communautés autonomes. «Dans la communauté autonome d'Andalousie, il ya déjà une proposition sur la table de la Ministre de l’environnement pour l'étude et la réalisation ".

 

 

Le COLLECTIF PROPRIÉTAIRES exige de durcir la peine contre les lévriers abandonnés et nous faisons nôtres les paroles du chant flamenco de Rafael Farina disant «âme de tyran, coeur de fer, maudites les mains qui tuent un chien ».

 

LES ARGUMENTS PEU SOLIDES OU INSOLVABLES EN

DOMAINE DE MALTRAITANCE DE LÉVRIERS

 

 

250000 GALGUEROS IL Y A DANS NOTRE PAYS, PRÈS D’UN MILLION AVEC LEUR ENVIRONNEMENT FAMILIAL.

 

Plus de 250.000 Galgueros dans notre pays, environ un million avec leur environnement familial. C'est là que réside notre force et la faiblesse des secteurs qui nous attaquent sur ​​les terres de vignes, de c éréales et les cultures d'oliviers avec nous depuis l'Empire romain. Dans terres de Castilla La Mancha de Miguel de Cervantes se tenait l’histoire la plus universelle dans notre littérature et la littérature mondiale, Le Quichotte. Dans ce beau travail, il ya neuf références aux lévriers.

Dans le chapitre 23, Sancho dit: «quel écuyer est tellement pauvre dans le monde qui manque d’une haridelle et d’un couple de lévriers et une canne à pêche avec quoi s’amuser dans leur village, "at-il ajouté," parce que les lévriers ne doivent pas me manquer en ayant tellement dans mon village ».

 

 

Tout au long de l'année se prépare avec amour, les soins et le dévouement le début de la saison. La description suivante nous amène à la scène souhaitée: LE SOLEIL D’AUTOMNE ÉMET UNE LUMIÈRE QUI EMBELLIT LE CHAMP

LE DÉBUT DE MATINÉE QUAND UN GROUPE DE GALGUEROS OUVRE LES MAINS À CÔTÉ D'UN RAIL AVEC UN COLLIER DE LÉVRIERS PRÉPARÉ POUR ÊTRE LÂCHÉE LORSQUE LE LIÈVRE EST LIBÉRÉE.LES CHIENS TREMBLENT SUR ALERTE EN SCRUTANT L’HORIZON.LES AMATEURS

DÉVERSENT LEUR REGARD SUR LA TERRE, EN L’ARRÊTANT SUR UN ARBUSTE, SUR UN CHAUME, AVEC L’ESPOIR DE VOIR LE LIÈVRE.LE VOICI ! LE COLLIER DE LÉVRIERS SAUTE PRÊT À LA COURSE. LE LIÈVRE COURT DÉJÀ.À Une distance de 100 mètres LES LÉVRIERS SE LIBÈRENT .LA PASSION SE DÉCHAÎNE. TOUT EST COEUR ET TOUT EST

PLEIN CHAMP. LA BEAUTÉ DES LÉVRIERS ET LE LIÈVRE,LEURS LIGNES BRISÉES, LES AVANTAGES DANS LA COURSE, LE LÉVRIER QUI BRISE LA COURSE DU LIÈVRE. EN RÉSUMÉ, LA NATURE EN PIED D’ÉGALITÉ.

 

LA CULTURE GALGUERA AU XXI SIÈCLE. LA SOCIÉTÉ MODERNE EXIGE LE RESPECT LE PLUS GRANDE DU DROIT DES ANIMAUX.

 

Faire un engagement pour l'avenir de notre sport, de la culture des lévriers depuis les  modèles qui exige la société du XXIe siècle, la société moderne en ce qui concerne l’incontournable consigne des droits des animaux et de l'environnement. Nous avons reçu un héritage historique.

Les Galgueros actuels sommes des fiduciaires d'un héritage millénaire, que nous devons projeter dans l'avenir. Ce défi nous oblige à récupérer  dans toutes les régions de notre pays le lévrier espagnol, à l'aide du gouvernement, avec des critères scientifiques, et ce qui est plus important avec l’engagement de tous les propriétaires. Nous devons féliciter et nous féliciter car le Club National du Lévrier Espagnol avec un concours morphologique et les travaux qu’il développe fait que la race de lévrier espagnol a une

vision claire du futur.

 

L'existence de lévriers dans la Péninsule Ibérique, leur utilisation pour la chasse existe bien avant le premier siècle, mais c’est dans ce siècle que le philosophe et historien grec Flabio Arriano écrit son traité procès "Cynegheticus" essai qui a établi diverses règles qui devraient régir lors de l'exécution de lièvres avec des lévriers, où une partie des pratiques respectueuses avec le lièvre t elle que l'interdiction de deux lévriers participant à la persécution ou qu'on accorde au lièvre un avantage considérable, restent en vigueur et elles se sont maintenues dans les règles de concurrence en vigueur 20 siècles plus tard.

La présence de  lévriers dans le monde, il y en a  dans plus de 30 pays,  sur tous les continents.

 

L’ Art , dans sa capacité à représenter  nous aide à canaliser  et affiner notre connaissance de beaucoup de choses. Les artistes  (Peintres, sculpteurs, graveurs, chanteurs) dans leur quête de  représenter et refléter la réalité autour nous offrent de merveilleuses  témoignages. Toute  galguero ou  amoureaux de cette race  qui

s’ approche à  l'histoire de l'art, tout en ouvrant ses yeux se sentira privilégié. Il se rencontrera soi-même, il verra les animaux qu’il  possède ou connaît et leur environnement. Comment il était dans le passé, il sera étonné de voir comment il est semblable dans des endroits lointains. Nous verrons notre lévrier  et ses ancêtres parents espagnols et leur proches dans les jeux de chasse et de poses uniques, un luxe et un voyage incalculable grâce à notre  histoire. L'histoire de la chasse reflétée  dans tous les domaines  de l’art.

 

Les lévriers se montrent dans l'art de la céramique, des bijoux, des peintures, sculptures, et dans les civilisations grecque, arabe, romaine, d’autres  parties de l'Europe et du monde. Dans les musées les plus prestigieux ,  Il ya des cadres  faisant allusion à scènes de la chasse de lièvres de  avec  des lévriers. Goya reflète dans « La maison de la caille » une course de lévriers. Julio Romero de Torres avait un bon lévrier espagnol masse noire  appelé Pacheco, qui a été fidèle compagnon du peintre dans ses derniers

ans. Dans  d'autres manifestation artistiques  comme le flamenco, à travers de Manuel Torres, un ami de la Génération du 27 et le torero Ignacio Sanchez Mejias. Federico García Lorca, a déclaré que Manuel Torres était  l'homme avec plus de culture de sang qu'il avait rencontré. Il  allait et venait chanter avec ses deux  jauges,  Andújar et pavot, avec son poulain qu'il appellait  « Le  Express de Cadix » ,  et a pursuivre  des lièvres dans la campagne  andalouse. Et il est, chers amis, le sentiment et l'émotion qui produit la nature pure sans armes ni outils ni pièges. Sur le scène du sport de la course de lévriers  à champ ouvert il n’y a que  les animaux et la nature impliqués. Acteurs:

lévriers et les lièvres. Le cheval se tient dans le complément idéal et  nécessaire à l'homme, l'outil permettra bien graissé suivre la course de près, mais prudent . Le point de vue visuel, pour évaluer le lévrier vainqueur de la course ou ce lévrier qui doit être  pénalisé.

 

Il ya une belle légende sur l'existence du lévrier  et  cheval appartenant à la culture arabe qui dit:

Quand Allah a voulu créer le cheval il  appela le vent, et dit  "Condense toi  et perd ton aisance". Le  vent obéi,  et  Dieu prit une poignée de ce vent  fait matière  et en lui

donnant vie créa le cheval. Il dit alors: "vous serez une source de plaisir et de la noblesse et  l'homme s’ennoblira en te montant  "Com me Allah observa quelques  légères  défauts dans le cheval, en dans le besoin de les corriger , il créa le lévrier  pour le plaisir et la jouissance de l'homme.

 

Dans l’Espagne de la faim, les pénuries et le marché noir , le lévrier a joué un

rôle important permettant de la viande pour les agriculteurs de table  pauvres. Quand quelqu'un dans le village avait un lévrier avec la gloire bon, les gens le lui demandaient pour aller chasseer . Dans quelques cas,  les demandes étaient si nombreux que le propriétaire avait une sorte de liste  d'attente et à peine réussissait de faire  le levrier de reste qu’un seul jour. De cette façon ils avaient au moins l’assurance de pouvoir attraper un lièvre. Parfois, il y avait des personnes qui tiraient au sort un lièvre  ou la vendaient , de la même façon qu’on tirait  un tas d’asperges et ils  gagnaient ainsi un salaire. Il n’y avait  pas l'allocation de chômage agraire, ni la migration de la diaspora avait commencée . Le lévrier  était une sorte de PER d'urgence dans la géographie rurale en  blanc et noir dans l'histoire de notre pays.

 

Les lévriers sont un passe-temps des gitans, des ouvriers et messieurs. Comme

dans le football et d’autres sports et hobbies qui sont contre-classe, il  intègre des  

personnes de différents milieux sociaux.

 

Un événement très  important a été la  déclaration de l'Unesco reconnaissant  la fauconnerie , qui a été lié tout au long à l’histoire des lévriers ,  du patrimoine mondial .

Boabdil, le dernier roi de Grenade, où il a négocié les « Capitulations de Santa Fé » avec Fernando Fernández de Córdoba, l' grand capitaine, grand militaire. Une des conditions que Boabdil signa dans la cession c’était  d’être autorisé à se retirer dans ses champs de Dalías et de Verja, pour pouvoir chasser avec ses chiens et ses faucons.

 

 

MANIFESTE LES LÉVRIERS  DANS XXIe SIÈCLE

 

Nous sommes convaincus de que notre  sport galguero gagnera  le siècle  XXI. Il est essentiel pour cela  l'unité des propiétaires des  lévriers du monde et  des réponses appropriées aux défis de la société moderne.

Seulement avec  un programme qui unifie toutes les volontés de fans  et qui établi des objectifs clairs ,  nous pourrons faire face à toutes les campagnes et les ménaces subies par la pratique de la chasse au lièvre avec lévriers dans la campagne.

L'Espagne est en train de changer de rural à urbain . En réalité elle l’est  déjà

Il y a largement quelques décennies, la population la plupart connaissait directement  les activités de chasse dans leurs différentes modalités et les parties liées aux travaux de la ferme et monde rural.

À l'heure actuelle, nous assistons à une campagne contre  la pratique de la chasse avec des lévriers lièvres de certains secteurs des sociétés protectrices des animaux,  de l'écologie, et de  l’administration. Cette position se fonde principalement sur deux

arguments:

 

a) Que la pratique de lièvres avec des lévriers est irrespecteuse envers la nature.

 

b) Qu’il y a des mauvais traitements et de la négligence vers les lévriers .

 

Répondre  au premier argument c’est facile. Nous pouvons dire que la  forme de la chasse de lièvres  avec des lévriers est une entre plusieurs qui existent  dans le monde, la plus respectueuse de la nature et de l'environnement  avec la fauconnerie; les  lévriers ne  mettent  jamais le lièvre en voie d’extinction. Dans les terrains des lévriers, le lièvre abonde là , il ya a des terriers où il peut se cacher ,  les lévriers sont pas libérer  chez les nouveau-nés .C’est la nature en equalité de condition, aucune arme n'a été utilisée, aucun art, aucune piège ... On pursuit un petit nombre de lièvres ,  deux ou trois à la fois, les lévriers ne répètent pas.

 

Il y a des plans techniques de chasse avec des zones de réserve et des limites  durables. C’est une pratique ancienne qui a ses   racines dans la nuit des temps. Les civilisations les plus importantes de l’Europe et de l’Asie ont modelé leurs races de lévriers.

Le consul de La  Bétique de l'Empire romain Arrien écrit  un traité sur les courses de lévriers qu’il a rencontré en Espagne,   principalement dans ce qui était  l’Italica et qui est maintenant Santiponce, Lits, Gerena, Guildford, Olivares, La Algaba ...

 

L'Empire romain ,  avait  des  empereurs  comme Trajan Hadrien et Théodose qui étaient nés dans La Bética. «Nous sommes en face d’une  pratique enracinée dans l'ère des pharaons,  dans  la Grèce antique, dans la culture arabe, dans l'Empire romain, dans la culture asiatique et dans notre art et  littérature  rurales ...

 

Concernant  le deuxième argument,  les Galgueros  sont les plus intéressés dans la lutte contre l'abus et nous sommes prêts à  faire des campagnes avec les associations et  les pouvoirs publics pour les érradiquer.

 

Quelques mésures programmer en défense des lévriers :

Nous doter des moyens et des sources à l’object d’être plus éfficient dans notre réprésentation dans les institutions – dans les médias- sur internet , entre les intellectuels , et dans le monde de la culture –dans les domaines spotifs-

 

1. Créer une commission au niveau de Communauté Autonome et de l’État contre la maltraitance et l’abandon et se présenter comme entité dans les proccès judiciaires qui s’ouvrent contre l’abandon et la maltraitance des lévriers.

 

2. Proposer aux autorités la considération du vole de lévriers comme maltraitance et l’incorporation prioritaire dans la politique de sécurité.

 

Dans le vole, il y a quelques points  à tenir en compte dans le domaine legal et de sécurité.

a) L’usage d’arms à  feu , l’intrusion dans les propiétés et inmeubles.

b) Les rélation avec les réseaux mafiéuses liées avec le trafic de stupéfiants.

c) La maltraitance animal dont le vole suppose.

d) L’abandon des lévriers volés dans plusieurs cas.

 

 

 

LA FAUCONNERIE  EST UNE PRATIQUE QUI COMPTE PLUS DE 4000 ANS. ET C’EST LA MÉTHODE  LA PLUS SIMILAIRE AUX LÉVRIERS

 

La proposition à  l'UNESCO de déclarer à Nairobi à la fauconnerie comme patrimoine de l’humanité, avec le soutien de l’ Espagne et des  plusieurs pays de l'UE dès le début . La fauconnerie est une pratique de chasse qui compte plus de  4000 ans et est le mode qui a le plus de similitudes avec les lévriers.

 

3. La cohérence que nous devons  éxiger  ouvre la porte à  notre sport « galguero » et assure son avenir en tant que qu’on ne peut pas  déclarer d’un part  à la fauconnerie comme patrimoine de l’humanité et de proposer d'autre part l’ interdiction de la chasse à lévrier .

4. La signature d'accords avec les institutions à tous  niveaux pour diffuser la r=3�alité du monde des lévriers  à travers des vidéos, des expositions, des musées, des projections,

publications, livres, afin de faire connaître notre sport  galguero, et gagner un nouveau soutien dans la société.

5. Nous devons faire valoir  le poids de plus de 250 000 « galgueros »  en Espagne , qui avec leurs familles, représentent  un million de personnes, qui sont directement liées au

monde lévrier , et qui ont  environ 450 000 lévriers. Cela donne vraiment une grande importance sociale, culturelle  et  sportif à notre  collectif.

6. Nos structures fédérales doivent  représenter l’ensemble des « galgueros » et placer  comme  axe de sont activité la la défense, la consolidation et l'extension de  le sport « galguero ».

7. Finaliser les négociations avec le gouvernement, d'autoriser la formation de nos lévriers avec des véhicules automobiles.

8. Développer une campagne de propagation à l'offensive dans tous les Forums, des  valeurs historiques et culturelles et ancestrale de notre sport « galguero»  à l’objet de le projeter , pas  seulement pour gagner le XXI siècle, mais de nombreux siècles  pour les nouvelles générations qui continueront cette pratique  millénaire.

9. Soulevez que chaque communauté autonome (comme Castilla la Mancha et Andalousie l’ont fait ) contrôle un terrain de courses pour les compétitions officielles dans les parcelles-conserves  publiques ou à la location.

10. « Macroperrera » (grande fourrière) , ( déjà  mise en œuvre  avancé , et des projets comme dans le cas de la Fédération andalouse Lévriers) pour les coordonner avec d'autres communautés Autonomes et  les propes  fédérations  de l’État comme autonomiques.

 

La Fédération  espagnole des lévriers  a lancé un instrument de contrôle de  tous les lévriers fédérales de notre pays , grâce à un mécanisme efficace contre le vol et l'abandon de lévriers , tel que le «  registre d'Origène », qui identifie tous  et chacun des lévriers fédérées par l'ADN après extraction  de sang et tatouage,  sa puce et d'autres requis par la loi.

 

Les contrôles de l'ADN, michochip, les tatouages​​, les recensements réglementés et

macroperrera sont le moyen de lutter contre ce fléau de la négligence et de vol

lévrier.

 

Nous avons des livres et des publications en  défene du « lévrier «  et de « galgueros » (propiétaires)  . Le dernier livre, est un livre-catalogue sur le  centenaire de la « La Coupe Ina » dans lequel des écrivains de première ligne participent,  des prix  de littérature nationale et des écrivains de renom.

 

Renforcer l'hégémonie,  atteindre le respect, la compréhension et le soutien de

la société civile dans le monde de l’ sport, en intégrant au monde intellectuelle, la littérature, la musique et  le cinéma la défense des lévriers.

 

PROPOSONS UN MILLION DE SIGNATURES POUR ENVOYER À  

L’UNESCO DEMANDE DE DECLARER LA CHASSE LIÈVRE AUX LÉVRIERS  PATRIMOINE DE L’HUMANITÉ.  

 

Nous vous proposons la récolte de  plus d'un million de signatures pour diriger

à l'UNESCO,  afin de déclarer  la pratique de la chasse  lièvres avec des lévriers et des compétitions sportives des lévriers  patrimoine, alors que nous enverrons à L ‘UNESCO toutes les signatures obténus en Espagne, dans une campagne soutenue avec de plusieurs d’actes publiques et conférences pour difuser la rélité du monde de lévriers.

 

 

ROMERO ANTONIO RUIZ

Vice lévrier espagnol Club.

Membre de la Fédération andalouse de lévriers.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • : Contre l'invasion des monstres à face humaine. Violence = enfant en danger.
  • Contact

Profil

  • Unanima
  • Nada ! rien de particulier... 
 juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta !
 L'indifférence s'appelle complicité.
  • Nada ! rien de particulier... juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta ! L'indifférence s'appelle complicité.

Recherche Mot/thème