Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2010 6 10 /07 /juillet /2010 14:30

Reçu de Gérard CHAROLLOIS à l'instant. A méditer et diffuser largement. Merci

 
          
le dimanche  11 juillet 2010
 

Quand les pompiers pyromanes se brûlent.
 
« quelle époque ! »  « quel abaissement ! », souffle le leader de la droite décomplexée à bord de son TITANIC.
 
Ne confondons jamais l’affrontement radical et salutaire des idées, le fracas des convictions clairement affirmées, le militantisme ardent des humains éveillés avec les viles attaques personnelles.
 
Nous, à la CVN, célébrons les premiers et congédions les secondes.
 
Il faut d’ailleurs  être un amputé de la conscience pour aimer la corrida et ne pas ressentir l’effroi et la détresse du taureau torturé.
 
Il faut ne pas être pleinement hominisé pour accepter la chasse et admettre qu’un être sensible devienne un « gibier ».
 
Parce que nous possédons une conscience, nous n’ajouterons rien au lynchage des gouvernants conservateurs français, aujourd’hui dans la tourmente.
 
D’ailleurs, pour s’en tenir à l’actualité estivale, est-il si choquant que la plus grosse fortune de France finance les campagnes électorales du parti de l’argent, des promoteurs, des entrepreneurs  spéculateurs ?
 
Ce n’est que logique.
 
Bien plus logique que le fait que des citoyens ni milliardaires, ni semi-alzheimériens votent pour l’UMP CPNT.
 
Non, les hommes ne sont pas en cause, mais un système qui gangrène la planète et qui offre à l’humain une seule perspective, un seul horizon, une seule valeur : « Enrichissez-vous » !
 
Faites-le aux dépens d’autrui, de la Nature, des autres humains et des animaux, puisque le commerce est notre culte, les marchés ses temples, la finance ses lois et nous récusons la société d’assistance.
 
Le vivant n’est qu’une marchandise comme une autre offerte aux caprices et aux appétits de ceux qui dépourvus de scrupules et dotés de moyens peuvent tirer le maximum des choses et des êtres qui ne sont que des choses.
 
Le problème ne tient pas à la circulation d’enveloppes de billets  entre une très vieille dame trop riche, très «assistée » et les défenseurs d’une société d’injustices sociales, mais dans l’éthique, les normes juridiques, les institutions qui fondent cette société de violences et d’abaissement.
 
Leur temple de l’argent leur tombe sur la tête et comme souvent le badaud ne voit que l’anecdotique, la petite histoire croustillante et romanesque d’un ministre venant chercher sa valise.
 
Sous l’écume, il y a la mer et celle-ci est singulièrement polluée en ce moment.
 
Pour combattre cet empoisonnement physique de la Terre et moral des esprits par le Marché et ses adorateurs propageant leur dogme du mauvais sentiment érigé en politique, il ne s’agit point d’en revenir aux superstitions et obscurantismes du Moyen-âge occidental et des théocentrismes criminogènes qui sévissent ici ou là.
 
Loin d’émanciper l’humain et de le rendre plus empathique envers la Nature, ces idéologies mythologiques le font régresser sans vraiment le libérer du culte de l’argent qui instrumentalise volontiers la superstition pour calmer le troupeau.
 
Comme le rappelait le leader de la droite décomplexée, pour le grégarisme  soumis, le prêtre fait mieux que l’instituteur  pour l’édification de la jeunesse, sauf qu’il convient d’escamoter le prêtre lors du prononcé du divorce !
 
Car notre droite décomplexée sait fort à  propos ne pas prendre trop au sérieux l’opium du peuple.
 
Donc, point de salut dans le rétroviseur.
 
Il nous faut trouver une autre issue de secours et opposer à la gangrène spéculative une nouvelle éthique : celle du biocentrisme.
 
L’important, pour nous, c’est le vivant.
 
Gérard  CONDORCET
 

 
 

POUR LE RESPECT DES ËTRES SENSIBLES ET DES EQUILIBRES NATURELS.

Partager cet article

Repost 0
Published by Unanima - dans Coups de Gueule
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • : Contre l'invasion des monstres à face humaine. Violence = enfant en danger.
  • Contact

Profil

  • Unanima
  • Nada ! rien de particulier... 
 juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta !
 L'indifférence s'appelle complicité.
  • Nada ! rien de particulier... juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta ! L'indifférence s'appelle complicité.

Recherche Mot/thème