Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 05:20

Eygalieres-chats

UN PATRON DE RESTAURANT D'EYGALIERES MIS EN CAUSE PAR DES TEMOINS POUR EMPOISONNEMENT DE CHATS ERRANTS 

 

Je voudrais revenir sur le témoignage de nos amis de l'Espace Arc en Ciel à propos d'un restaurant d'Eygalières. Des témoins ont affirmé avoir entendu le patron dire qu'il allait tuer les chats errants que nos amis nourrissaient depuis plusieurs mois. D'autres témoins ont affirmé que ce monstre avait bien tué les chats  près de conteneurs. Les corps ont pu être jetés à la poubelle...  Un seul sur une dizaine a pu être sauvé. Il avait été empoisonné.

Merci de diffuser largement le lien de la page de nos amis, profondément choqués par la mort de ces chats qu'ils protégeaient en venant les nourrir régulièrement :

 

http://www.lespacearcenciel.com/restaurant-eygalieres.html#more-11187

 

Nous vous suggérons d'appeler le commissariat le plus proche pour demander une enquête afin que cet homme soit puni comme il le mérite s'il a mis ses menaces à exécution comme un lâche et qu'il apprenne que des sévices sur animal sont punis par la loi. 

 

Merci pour ces pauvres animaux

Unanima, le 26 septembre 2011



CODE PENAL
 
CHAPITRE unique :

Des sévices graves ou actes de cruauté envers les animaux
http://193.48.79.10/cg06_v3/cms/mission_animaliere/index.php?id=22
 

Article 521-1
(Loi nº 94-653 du 29 juillet 1994 art. 9 Journal Officiel du 30 juillet 1994)
(Loi nº 99-5 du 6 janvier 1999 art. 22 Journal Officiel du 7 janvier 1999)
(Ordonnance nº 2000-916 du 19 septembre 2000 art. 3 Journal Officiel du 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002)
Le fait, publiquement ou non, d'exercer des sévices graves ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende.
A titre de peine complémentaire, le tribunal peut interdire la détention d'un animal, à titre définitif ou non.
Les dispositions du présent article ne sont pas applicables aux courses de taureaux lorsqu'une tradition locale ininterrompue peut être invoquée. Elles ne sont pas non plus applicables aux combats de coqs dans les localités où une tradition ininterrompue peut être établie.
Est punie des peines prévues au premier alinéa toute création d'un nouveau gallodrome.
Est également puni des mêmes peines l'abandon d'un animal domestique, apprivoisé ou tenu en captivité, à l'exception des animaux destinés au repeuplement.

Article 521-2
(inséré par Loi nº 94-653 du 29 juillet 1994 art. 9 Journal Officiel du 30 juillet 1994)
Le fait de pratiquer des expériences ou recherches scientifiques ou expérimentales sur les animaux sans se conformer aux prescriptions fixées par décret en Conseil d'Etat est puni des peines prévues à l'article 511-1.

(Partie Réglementaire - Décrets en Conseil d'Etat)

SECTION 2 : De la divagation d'animaux dangereux

Article R622-2
Le fait, par le gardien d'un animal susceptible de présenter un danger pour les personnes, de laisser divaguer cet animal est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la 2e classe. (38 à 150 €).
En cas de condamnation du propriétaire de l'animal ou si le propriétaire est inconnu, le tribunal peut décider de remettre l'animal à une oeuvre de protection animale reconnue d'utilité publique ou déclarée, laquelle pourra librement en disposer.

(Partie Réglementaire - Décrets en Conseil d'Etat)

SECTION UNIQUE : Des atteintes involontaires à la vie ou à l'intégrité d'un animal

Article R653-1
Le fait par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de sécurité ou de prudence imposée par la loi ou les règlements, d'occasionner la mort ou la blessure d'un animal domestique ou apprivoisé ou tenu en captivité est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la 3e classe. (38 à 450 €).
En cas de condamnation du propriétaire de l'animal ou si le propriétaire est inconnu, le tribunal peut décider de remettre l'animal à une oeuvre de protection animale reconnue d'utilité publique ou déclarée, laquelle pourra librement en disposer.

(Partie Réglementaire - Décrets en Conseil d'Etat)

SECTION UNIQUE : Des mauvais traitements envers un animal

Article R654-1
Hors le cas prévu par l'article 511-1, le fait, sans nécessité, publiquement ou non, d'exercer volontairement des mauvais traitements envers un animal domestique ou apprivoisé ou tenu en captivité est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la 4e classe. (38 à 750 €).
En cas de condamnation du propriétaire de l'animal ou si le propriétaire est inconnu, le tribunal peut décider de remettre l'animal à une oeuvre de protection animale reconnue d'utilité publique ou déclarée, laquelle pourra librement en disposer.
Les dispositions du présent article ne sont pas applicables aux courses de taureaux lorsqu'une tradition locale ininterrompue peut être invoquée. Elles ne sont pas non plus applicables aux combats de coqs dans les localités où une tradition ininterrompue peut être établie.

(Partie Réglementaire - Décrets en Conseil d'Etat)

SECTION UNIQUE : Des atteintes volontaires à la vie d'un animal

Article R655-1
Le fait, sans nécessité, publiquement ou non, de donner volontairement la mort à un animal domestique ou apprivoisé ou tenu en captivité est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la 5e classe. (750 à 1 500 €, montant qui peut être porté à 3 000 € en cas de récidive lorsque le règlement le prévoit).
La récidive de la contravention prévue au présent article est réprimée conformément à l'article 132-11.
Les dispositions du présent article ne sont pas applicables aux courses de taureaux lorsqu'une tradition locale ininterrompue peut être invoquée. Elles ne sont pas non plus applicables aux combats de coqs dans les localités où une tradition ininterrompue peut être établie.

 

 

AUTRES ARTICLES UNANIMUS SUR CETTE AFFAIRE :

EYGALIERES un restaurateur décime une colonie de chats errants ?

PROTECTION ANIMALE APPEL A TEMOINS ! Restaurant EYGALIERES près d'Arles où sont passés nos CHATS ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Unanima - dans Coups de Gueule
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • : Contre l'invasion des monstres à face humaine. Violence = enfant en danger.
  • Contact

Profil

  • Unanima
  • Nada ! rien de particulier... 
 juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta !
 L'indifférence s'appelle complicité.
  • Nada ! rien de particulier... juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta ! L'indifférence s'appelle complicité.

Recherche Mot/thème