Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 20:19

Eygalieres-chats.jpg

Choquant et monstrueux ! Appel à témoins ! Les chats disparaissent au restaurant d'Eygalières. Témoignage reçu de nos amis de l'Espace Arc en Ciel.Com qui nourrissaient ces chats depuis plusieurs mois. Large diffusion demandée et appel au boycott de ce restaurant. Voici l'article avec le lien. Merci beaucoup ! 

 

http://www.lespacearcenciel.com/restaurant-eygalieres.html#more-11187

Arles, Fontvieille, Mas Blanc des Alpilles, les Baux de Provence, Saint Remy de Provence, Maussane les Alpilles, le Destet, plusieurs itinéraires atypiques pour arriver enfin sur Eygalières. Un petit Village Provençal très Sympa. Ça fait plusieurs mois que nous nous y rendons régulièrement depuis Arles pour profiter d’une détente bien méritée. Une promenade idéale pour se changer les idées et reprendre des forces bercé sur le fond du chant des cigales et la chaleur de l’été. Un parking immense derrière le terrain de boules. L’entrée du village par la route Jean Moulin. (1) (Ancien héros de la Résistance, président du CNR, « Conseil National de la Résistance », décédé lors de son transfert en Allemagne par les Nazis) Et enfin l’intersection entre les deux bistrots faisant une patte d’oie avec la rue principale. La première conduisant en haut du vieux village, la seconde, à droite vers Cavaillon. Entre les deux, une toute petite rue, adjacente, donnant sur un restaurant sous les arbres ; établissement tenu par Pierre Louis Poize, impossible de le rater. Bref un parcours très agréable pour évacuer, en auto puis à pied, en faisant, tout le tour du village, le mauvais Stress et les soucis de la semaine. Jusque-là c’est juste que du Bonheur. Connaisseur du lieu, vous me direz : Rien de plus naturel. Et vous avez bien raison. C’est ensuite que ça se corse…

Effectivement depuis un peu plus d’un an, nous nous rendons régulièrement sur Eygalières pour marcher et nous détendre en faisant avec délectation le tour de ce charmant petit village. À force d’y venir, nous avons naturellement et très rapidement sympathisé avec quelques-uns de ses habitants. De nature simple et conviviale, passant très régulièrement devant le restaurant « sous les micocouliers ». Établissement tenu par Pierre Louis Poize. C’est là qu’un jour, nous avons eu la surprise de découvrir quelques bébés chats et très vite un coup de cœur s’est établi entre nous. Ayant pu un jour parler avec la femme de ce restaurateur et voyant qu’avec elle, nous partagions le même amour pour les animaux. Tout naturellement le courant est passé. Avec son mari, voyant tous ces petits chats autour du Restaurant, dans le quartier, certains appartenants aux voisins, nous pensions qu’il en était de même. Or, comme nous nous rendons régulièrement dans ce Village. Depuis la mort, il y a un peu plus d’un an de notre petite Amour de chatte, « Moon ». Entre une fois par semaine, parfois tous les dix jours, lorsque nous venons, tout naturellement, nous pensons à ces petits chats et nous leur donnons un peu à manger. Jusque-là rien de bien méchant, au contraire, car depuis que nous avons pris cette initiative, des liens harmonieux se sont établis avec quelques-uns des habitants du Village. Ce qui donne l’occasion d’échanger, de parler, en bref d’établir un contact chaleureux et humain. C’est quelque chose de tout à fait naturel et typique des petits Villages Provençaux.

Plusieurs fois, suite à la réouverture avant l’été 2011 de cet établissement, la femme du restaurateur avait pris le soin et l’initiative d’accrocher sur la clôture du restaurant quelques petits écriteaux demandant aux amoureux des chats ; comme le restaurant allait ré ouvrir de les nourrir un peu plus loin. D’un comme un accord, comprenant et souhaitant que tout se passe bien entre-nous. (Humains et animaux) À chaque fois, nous nous sommes toujours évertués de nourrir ces chats (2), à quelques mètres au-delà du restaurant afin de ne surtout pas déranger l’équilibre du lieu. Jusqu’à il y a une quinzaine de jours où Pierre Louis Poize sorte de son restaurant, me fonçant droit dessus, fou de rage et me disant textuellement : « Vous et vos chats, vous me faites tous chier, j’en ai marre ils viennent tous pisser et caguer dans ma cour. Mais qu’est-ce que vous venez faire sur Eygalières, il n’y a rien ici, vous ne pouvez pas rester chez vous ! Vous êtes chez moi, c’est privé ici, alors que nous étions dans la rue. L’extérieur d’un restaurant, privé ; ah bon première nouvelle ? De toute façon je vais tous les tuer et vous les mettre devant aux pieds des poubelles, de façon à ce que vous les voyez bien… Comme vous vous en doutez, la pression est vite montée entres-nous. (Nous en sommes presque venu aux mains) Jusqu’à ce que je prenne sur moi afin de calmer la situation, me disant, bon aujourd’hui il est énervé. Mais il ne fera rien, ce n’est pas possible, il a des enfants, en plus je sais que sa femme en avait recueilli quelques-uns chez eux l’année dernière … N’étant pas retourné sur Eygalières pour cause de manque de temps, hier, après dix jours d’absence, lorsque nous les avons appelés, beaucoup de chats ont été portés manquants. Plusieurs personnes sont venues vers nous pour nous dire qu’on avait trouvé plusieurs chats morts devant les poubelles, aux alentours de chez lui. La quasi-totalité des chats du quartier a disparu en même pas quinze jours ! Très étrange n’est-ce pas ? Ma question est : Aurait-il mis sa menace à exécution ? Malheureusement et vu les propos qu’il nous a tenus, l’interrogation demeure. Quoi qu’il en soit, ce qui est dit est dit, les faits sont là, quelques cadavres de chats ont été trouvés aux abords du restaurant. Il manque aujourd’hui, grosso modo, une dizaine de chats !!!

Nous espérons que ce texte éveillera le cœur des habitants du Village afin d’adopter ceux qui restent, heureusement pour quelques chats, c’est déjà fait. Nous surveillons cela de très près. Vivant sur Arles en appartement, par expérience et à notre plus grand regret, nous savons qu’il n’est pas possible pour nous d’adopter un chat qui a de tout temps vécu dehors et en liberté. Aussi, par ce présent texte, nous alertons la Mairie d’Eygalières, la Gendarmerie, ainsi que les organismes concernés « SPA des Baux et Orgon », afin qu’ils ouvrent une enquête au nom de la défense de la cause animale ! Paroles, suivies de tels Actes Abominables, sans porter d’accusation, car nous n’avons rien vu, étant donné que nous n’y étions pas, sont tout bonnement et simplement inadmissibles !!! Nous espérons que les responsables d’un tel carnage seront lourdement sanctionnés en conséquence de leurs actes !!!

Ah, oui… J’ai oublié… Bon appétit !!!

Ps – Dès que nous en saurons plus (en espérant qu’une enquête soit ouverte), nous ne manquerons pas de vous tenir informé. Habitants d’ Eygalières, si vous avez des éléments à apporter à ce texte et à ce propos, les commentaires sont ouverts…

(1) – Un peu d’histoire : La Route Jean Moulin, chemin de Liberté débute à Saint Andiol, passe par Eygalières pour finir à Salon de Provence. Le chemin de la Liberté Symbolise le parcours physique et Intellectuel de Jean Moulin par rapport à son parachutage de 1942.

(2) – Chats castrés et Stérilisés par le refuge d’Orgon au printemps 2011 afin d’arrêter toute prolifération.

 

 

Note d'Unanimus : vous pouvez copier ce texte, merci de  le recopier intégralement avec son lien comme nous l'avons fait. Si vous avez des informations : vous pouvez laisser un message sur le site Arc en ciel ou sur Unanimus. Grand merci de votre participation !

Unanima, le 25 septembre 2011

 

Autres articles d'Unanimus sur cette affaire :

EYGALIERES un restaurateur décime une colonie de chats errants ?

Régalez-vous à Eygalières !

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Unanimât - dans SOS divers
commenter cet article

commentaires

celine poize 21/05/2012 18:39


merci de publier le commentaire qui suit tiré du blog de l espace arc en ciel :


Comment de lespacearcenciel



Posté le 31 mars 2012 @ 20:38





Bonjour à toutes et à tous,


Comme nous vous l’avions promis au bas de cet article, par souci d’honnêteté, de transparence et d’équité, si nous en savions plus, nous nous servirions de cet espace afin
d’apporter de nouveaux éléments s’il y avait lieu.


Or aujourd’hui en date du samedi 31 mars 2012, c’est le cas, puisque nous étions en milieu d’après midi sur Eygalières afin de rendre une visite à nos petits
amours de chats.


Pierre Louis Poize est venu vers nous cette fois calmement afin de s’excuser des propos qu’il a tenu envers nous par le passé. Il a reconnu humainement ses torts tout en nous
affirmant droit dans les yeux par trois fois et sur l’honneur qu’il n’y était pour rien dans la Mort des chats d’Eygalières.


Souhaitant à l’avenir le meilleur, autant vis à vis des humains que des chats, il est donc évident qu’en ce qui nous concerne entre Pierre-Louis Poize et
nous l’incident est clos !


Certes l’énervement et la fatigue peuvent parfois entraîner des conflits qui dans des conditions troubles peuvent à torts se retourner contre nous. Et être récupéré, par exemple
par d’autres, pour nous porter préjudice. Quoi qu’il en soit des CHATS SONT MORTS SUR Eygalières ! Et comme à ma connaissance aucune enquête
de Gendarmerie n’a été faite . Quelqu’un ou quelque chose les a bien tués ! Des personnes mal intentionnés, ayant entendu la dispute, en auraient profité pour passer à l’acte et se couvrir sur
les propos de Pierre Louis. Un souci de jalousie, des concurrents… Le voisinage… Connaissant “un peu” la nature humaine : Tout est possible !


Mais sachez une chose, tout finit par se savoir un jour ou l’autre et les Véritables Coupables le payeront très cher, soyez-en certain ! Continuant à nous rendre régulièrement
sur Eygalières, nous veillons au bien-être de nos chats.


Par honnêteté et surtout par souci de transparence envers nos lecteurs, il est important de maintenir cet article en ligne. La Magie
d’Internet est que rien n’est figé, tout peut du jour au lendemain se transformer de l’Ombre à la Lumière. De plus il est inconcevable sur ce site de porter des torts sur une personnes
m’affirmant droit dans les yeux et sur l’honneur qu’il n’y est pour RIEN !


Peu importe le passé, il faut savoir pardonner et passer à autre chose. N’oubliez pas que sur lespacearcenciel.com, en plus
d’être une agence de communication alternative, nous sommes aussi un site au service de l’éveil des consciences. A nouveau, je me répète, nous souhaitons le meilleur autant pour les humains que
pour nos amis les animaux.


Vous êtes d’Eygalières, il en est de votre responsabilité de citoyen de veiller à l’harmonie et à l’équilibre du Village. Mais également de
l’établissement de Pierre Louis. Merci à vous de ne plus nourrir les chats aux abords du Restaurant mais un peu plus loin.
Nous comptons humainement sur vous pour faire en sorte d’adopter les chats Restants. Pour certains c’est déjà fait. Par avance, du fond du cœur, nous vous
remercions 


Amicalement,


Hugues et son équipe.

Unanima 17/06/2012 18:56



Madame, les gens qui suivent les liens de notre blog en ce qui concerne les chats d'Eygalières arrivent sur le blog de l'Espace Arc en Ciel.
Pour ce qui me concerne j'espère que l'enquête avance et que les coupables seront retrouvés et punis comme ils le méritent, tout autant que la colonie errante a trouvé de bons adoptants car aucun
animal ne mérite de finir empoisonné parce qu'aucun humain s'est senti assez bon et assez responsable pour l'adopter. Si vous aimez les animaux, vous me comprendrez et vous demanderez vous-même
que l'enquête progresse.


 


 



gi 02/03/2012 09:39


quelles sont les preuves de vos dire???? avant d accuser il faut des preuves sinon c est difflamatoires et puni par la loi d une amende et de sursis donc il vaut mieux reflechir avant d accuser a
tort et a travers....

Unanima 03/03/2012 14:54



Nous relayons un appel à témoins...



claudine poize 01/03/2012 21:22


Et Mon Sieur.......signez vos publications!


cordialement,


claudine poize

Unanima 03/03/2012 15:02



Jj'ai déjà appelé la gendarmerie, nous vous souciez pas de mon état !



poize claudine 01/03/2012 21:19


J'ai un chat du micoc, dans la famille nous aimons les animaux. cela resemble plutot à un règlement de compte à 2 francs, car vous avez eu la trouille mon sieur de vous pendre une gifle que vous
je vous mettrez bien! cessez vos calomnies ou venez nous en parler.....


en attendant de vous rencontrez...


cordialement


claudine poize

Unanima 03/03/2012 15:01



Il n'y a pas que le mari qui est virulent !



Loup 01/03/2012 21:00


Bonjour, je suis une fan des animaux. Avez-vous au moins des preuves de ce que vous pensez accuser ? , des photos, des témoins ? ou juste une supposition ? Bonne soirée et merci de la
publication. A

Unanima 03/03/2012 14:54



Nous avons lancé un appel à témoins sur la demande d'une personne qui a été menacée.



Présentation

  • : Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • : Contre l'invasion des monstres à face humaine. Violence = enfant en danger.
  • Contact

Profil

  • Unanima
  • Nada ! rien de particulier... 
 juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta !
 L'indifférence s'appelle complicité.
  • Nada ! rien de particulier... juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta ! L'indifférence s'appelle complicité.

Recherche Mot/thème