Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 06:25
http://paroledanimaux.ning.com/profiles/blog/show?id=2698099:BlogPost:34547&xgs=1&xg_source=msg_share_post

très important, merci de faire circuler le plus largement possible.
Cela ne concerne pas que les vidéos de soi-disant zoophilie où pour son petit plaisir on entraîne souvent la mort de l'animal, inclus les chiots, les chatons...

Quand nous prônons des spectacles où la torture s'étale sur la place publique, où est la frontière du mal ?
Repost 0
Published by Unanima - dans zoosadisme sexuel
commenter cet article
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 07:44
INUTILE DE POSER LA QUESTION "quel est le lien entre les corridas et les violences dans les régions taurines ?" PARTOUT OU LA MALTRAITANCE ANIMALE EST PORTEE AU PINACLE SUR LA PLACE PUBLIQUE SOUS LE PRETEXTE D'ART, DE TRADITION OU DE CULTURE, LA VIOLENCE FLAMBE, LES ANIMAUX ET LES ENFANTS SONT LES PREMIERS MARTYRS SUR LES RANGS ! ET LA VIOLENCE EST COMME UNE TRAINEE DE POUDRE, ELLE IGNORE LES FRONTIERES DES DEPARTEMENTS ET DES REGIONS...

reçu de Christiane Murat et Jean-Paul


Chers amis,
 
Voici deux articles (liés) dans le Midi Libre sur des sévices à animaux en zone taurine. J'en profite pour faire des commentaires en lien avec la corrida, et je vous propose d'en faire autant :
 
« C'est un acte de barbarie inimaginable qui a eu lieu mercredi 4 novembre dans un enclos de 5 000 m 2 appartenant aux époux Henninger, dans la petite commune de Murviel-lès-Béziers. Une chèvre naine de 5 ans et demi a, en effet, failli perdre la vie après avoir subi des sévices sexuels par un ou plusieurs individus, à l'aide d'une barre de fer.
[...]
"C'est inconcevable pour des gens normaux de perforer le vagin d'un animal à l'aide d'un objet traumatisant."
D'autant plus inconcevable, qu'au mois de janvier, une première chèvre avait déjà fait l'objet des mêmes faits et n'avait pas survécu à ses blessures. »
 
Mon comm :
Les aficionados eux-mêmes ont pointé à répétition le symbolisme sexuel qui entoure l'acte d'enfoncer une épée dans un taureau.
Nous sommes ici face à un ou plusieurs individus qui enfoncent une barre de fer dans le vagin d'animaux à cornes plus petits. A 15 km des arènes de Béziers, où les « actes de cruauté et sévices graves sur animaux domestiques », pour reprendre les termes du Code pénal, sont non seulement légitimés mais glorifiés. Ceci pose question.
Le respect des animaux, comme le respect des hommes, s'apprend dans le cadre de valeurs cohérentes. Bien sûr, l'être humain étant ce qu'il est, on ne sera jamais à l'abri des déviances. Mais il n'est pas raisonnable de susciter ces déviances par une « culture » du sang, de la souffrance et de la mort.
 
« Michèle Perlini, la responsable du comité biterrois de la cause animale, est écoeurée. Elle vient d'apprendre les sévices subis par une chèvre à Murviels-les-Béziers (Lire Ci-dessus, NDLR).
[...]
Et Michèle Perlini de revenir sur un événement qui s'est déroulé il y a quelques mois à Béziers, sur la rampe des Poilus, quand des pompiers sont intervenus pour éteindre le feu mis à des chatons par des jeunes qui les avaient aussi crucifiés, histoire de pimenter l'affaire. »
 
Réaction du Dr. Jean-Paul RICHIER :
Une chèvre dont on a perforé le vagin à 15 km de Béziers, des chatons crucifiés et brûlés par des jeunes à Béziers...
On ne peut pas économiser la question suivante : quelle est la part de responsabilité de la culture taurine entretenue à Béziers, où la violence envers des animaux est non seulement légitimée mais glorifiée ? Des enfants et des adolescents sont invités à assister à ce que le Code pénal qualifie d'« actes de cruauté et sévices graves sur animaux domestiques », et même à les pratiquer dans le cadre de l'école taurine de Béziers. Le message que délivre la corrida, au-delà des discours justificatifs des aficionados, est celui d'une autorisation à mettre en acte ses pulsions sadiques. Il va à l'encontre du processus civilisateur, tel que par exemple l'analyse Freud dans « Malaise dans la civilisation ».

Jean-Paul


Christiane me transmet ce soir la réponse à son courrier de la FONDATION BRIGITTE BARDOT

> Message du 30/11/09 18:43
> De : "Christiane M,"
à : Joëlle
> Objet : Re: Sévices sur animaux en région taurine
>
> jE te passe ce message que je viens de recevoir de laFBB

Madame,  

 

Nous avons bien reçu votre message qui a retenu toute notre attention et nous vous remercions pour la confiance que vous nous témoignez.


Vous nous faites part des actes de cruauté dont ont été victimes deux pauvres chèvres.

Nous avons aussi été informés de cette bien triste affaire  et sachez que nous nous sommes constitués partie civile en date du 26 novembre auprès de la Gendarmerie de Murviel Les Béziers.

 

En vous remerciant pour votre intérêt à la cause animale, nous vous prions de croire, Madame, en l’expression de nos salutations distinguées.

 

Virginie Faugas

Juriste


Repost 0
Published by Unanima - dans zoosadisme sexuel
commenter cet article
23 juillet 2009 4 23 /07 /juillet /2009 07:00
Reçu de Sébastien, à diffuser largement, merci pour les animaux qui sont abusés par les Humains.

Bonsoir

Ce que vous pouvez faire si vous tombez sur un site contenant des photos de cruauté envers les animaux ou des actes de zoophilie.

Nous venons de le faire sur facebook contre un site ou des photos et des vidéos horribles étaient postées. Des filles disséquant un chien, un castor coupé vivant au ciseau, etc .... Je passe sur les détails morbides.
Nous avons donc lancé un appel à Interpol et au FBI, ils surveillent beaucoup ces cas de cruauté et d'abus sexuels ayant prouvé le lien entre les abus sur des animaux et des abus sur des humains.

Don
c si le site ou ces horreurs apparaissent est aux USA, vous pouvez le reporter sur ces liens :

http://www.ic3.gov/default.aspx
http://www.usdoj.gov/criminal/cybercrime/reporting.htm

Si le site n'est pas aux USA, vous pouvez les reporter sur les liens ci-dessous, simultanément celui du FBI et celui d'Interpol

https://tips.fbi.gov/
http://www.interpol.int/public/mail/mail3.asp?id=info

Ca a marché, en deux jours le site affreux que nous avions dénoncé a été fermé

Merci de votre attention
Amicalement
Sébastien

################################

PETITIONS ET CAMPAGNES DE MAILING TRADUITES EN FRANCAIS A DIFFUSER

http://blogaction-animaux.over-blog.fr/

Ils comptent sur VOUS !!!
Repost 0
Published by Unanima - dans zoosadisme sexuel
commenter cet article
25 janvier 2009 7 25 /01 /janvier /2009 07:28
Reçu de Deanna Martin, APPA EQUIDES 
Etant grillé sur les listes de PA allemandes, un triste sire recherche maintenant un chien dans les refuges français.
Ses initiales :  C.H.
Ses coordonnées complètes vous seront communiquées sur demande :
unanimus@orange.fr 
Merci de faire circuler le plus largement possible. Je rappelle que grâce au travail de la Fondation Bardot, ces actes odieux et lâches sont graves et maintenant punissables en France.
Repost 0
Published by Unanima - dans zoosadisme sexuel
commenter cet article
6 novembre 2007 2 06 /11 /novembre /2007 17:13

Comme je l'ai déjà dit, je n'emploie plus le terme de zoophilie pour décrire un acte malsain et vicieux où il n'est pas question d'amour mais de cruauté, de zoosadisme au sens premier, qui met souvent la vie des animaux en danger. Il est important que ce terme soit un jour changé comme je m'en suis déjà expliquée.

Je transmets le message reçu de Frédéric Freund, Directeur de l'OABA  http://www.oaba.fr/

"La zoophilie est, depuis la loi du 9 mars 2004, sanctionnée de 2 ans d’emprisonnement et 30 000 € d’amende par l’article 521-1 du code pénal.

Dans un arrêt du 4 Septembre 2007, la chambre criminelle de la Cour de Cassation s'est pour la première fois prononcée sur les conditions de la mise en oeuvre de cette infraction de zoophilie. 

La Cour de Cassation a, en l'espèce, rejeté le pourvoi formé pa rle prévenu contre l'arrêt de la Cour d'Appel qui l'avait condamné à un an d'emprisonnement avec sursis et interdiction définitive de détenir un animal. ELle énonce pour ce faire que "les actes de pénétration sexuelle commis par une personne sur un animal constituent (bien) des sévices de nature sexuelle au sens de l'article précité". 

Il n'est donc pas nécessaire pour que le délit soit constaté que l'acte sexuel doit accompagné de violence, brutalité ou mauvais traitements."

Frédéric FREUND
Directeur de l'OABA
10, Place Léon Blum
75011 PARIS
E-mail : f.freund@oaba.fr

Voici quelques mots du Président de l'OABA,  le Docteur Jean-Pierre KIEFFER

 

"Le 17 avril 1961, Jacqueline Gilardoni fondait cette première association de protection des animaux que l’homme destine à sa consommation. A cette époque peu se souciaient du sort des animaux dans les fermes et dans les abattoirs. A présent, le consommateur a évolué, il est devenu exigeant sur la sécurité des aliments qu’il consomme, sur le respect de l’environnement et sur le bien-être des animaux. "

http://www.oaba.fr/

Assister, défendre, protéger tous les animaux destinés à la consommation aux divers stades de leur existence : élevage, transport, abattage

Repost 0
Published by Unanima - dans zoosadisme sexuel
commenter cet article
5 novembre 2007 1 05 /11 /novembre /2007 07:35
ACTES DE ZOOPHILIE / TUTELLES ET CURATELLES
                                    
Afin d'étoffer des dossiers de _ZOOPHILIE _qui n'avancent pas, et cela malgre mes courriers des 20 et 27 août dernier (Recommandé avec Avis de Réception et restés sans réponse à ce jour) je vous demande donc, avec regrets, car cela ne devrait pas être nécessaire, de bien vouloir me retourner signé et avec vos coordonnées le courrier qui suit, et cela afin de faire prendre conscience aux parties concernées à savoir :
 
Madame la Juge des Tutelles, Tribunal d'Instance 17100 SAINTES
Service des Tutelles UDAF Charentes Maritimes 17140 LAGORD
 
et cela afin de les informer que les animaux ne sont pas des jouets et encore moins des objets sexuels, (sex-toys).
 
RAPPELS DES FAITS ::
 
Madame ............. X, Monsieur............. X, pour lesquels le Tribunal d'Instance de SAINTES 17 a pronnoncé des mesures de protections juririques en l'occurence une curatelle renforcée, et dont cette dernière a été confié aux services de l'UDAF (Union des Affaires Familiales) de Charentes-Maritimes.
 
Ces deux personnes qui s'adonnent a des pratiques sexuelles sur des animaux (témoignages à l'appui, donc pièces versées au dossier) continuent a posséder : chats, chiens et autres, sans que les mesures de retrait demandées soient exercé. Ces animaux ormis la nourriture restent sans les soins vétérinaires nécessaires.
 
Les articles 521-1 et 655-1 du code Pénal se trouvent ainsi bafoués.
(ART.521-1 "Le fait, publiquement ou non, d'exercer des sévices graves, ou de natures sexuelles ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30.000 euros d'amende"), 'ART. 655-1 "Le fait, sans nécessité, publiquement ou non, de donner volontairement la mort à un animal domestiques ou apprivoisé ou tenu en captivité est puni de l'amende prévue par les contraventions de la 5eme classe").
 
En vertu de l'article 395 du Code Civil, le Juge des tutelles exerce une surveillance générale sur les administrations légales et les tutelles de son ressort.
 
 
                                                             Fait à
 
 
NOM
Prénom
Adresse
 
 ADRESSER VOTRE COURRIER PAR MAIL à chrisdebar@wanadoo.fr
On aurait pu penser que le premier courrier bien suivi aurait fait son effet... ZOophilie, qui s'en soucie ? Même pas un juge ! L'Europe, la honte !
Repost 0
Published by Unanima - dans zoosadisme sexuel
commenter cet article
17 octobre 2007 3 17 /10 /octobre /2007 07:02
imunazoophilie.jpgVous croyez que cela n'existe pas parce que vous n'en avez jamais entendu parler ! C'est tellement terrible qu'en général on n'en parle pas... mais les cas sont nombreux. Certains, pas moi, pensent qu'il faut euthanasier les chiens qui mortent. 
Ici, il faut chasser cette plaie et pourquoi pas castrer ! Chiots, chatons, poulets... nombreux sont les petits animaux qui en meurent chaque année !


MERCI DE SIGNER CETTE PETITION - PLEASE SIGN THE PETITION
Repost 0
Published by Unanima - dans zoosadisme sexuel
commenter cet article
17 octobre 2007 3 17 /10 /octobre /2007 07:02
ACTES DE ZOOPHILIE / TUTELLES ET CURATELLES
                                    
Afin d'étoffer des dossiers d'intervention de la Justice contre des sadiques sexuels, un juriste fait un appel à actions concrètes. Les dossiers qu'elle a en charge n'avancent pas. Elle demande donc, à regret, devant ses courriers des 20 et 27 août dernier, recommandés A/R, restés sans réponse à ce jour, de lui retourner signé et avec vos coordonnées le courrier qui suit. Son but est de faire prendre conscience aux responsables concernés que le sort des animaux doit être traité avec humanité, que les animaux ne sont pas des sex toys, que le silence de la Justice sur ce grave sujet est inadmissible et non conforme aux lois européennes sur la protection animale.

Courrier email :
Madame la Juge des Tutelles, Tribunal d'Instance 17100 SAINTES
Service des Tutelles UDAF Charentes Maritimes 17140 LAGORD
 
RAPPELS DES FAITS :
 
Madame ............. X, Monsieur............. X, pour lesquels le Tribunal d'Instance de SAINTES 17 a pronnoncé des mesures de protections juririques en l'occurence une curatelle renforcée, et dont cette dernière a été confié aux services de l'UDAF (Union des Affaires Familiales) de Charentes-Maritimes.
 
Ces deux personnes qui s'adonnent a des pratiques sexuelles sur des animaux (témoignages à l'appui, donc pièces versées au dossier) continuent a posséder : chats, chiens et autres, sans que les mesures de retrait demandées soient exercées. Ces animaux ormis la nourriture restent sans les soins vétérinaires nécessaires. Je demande que ces animaux leur soient enlevés.
 
Les articles 521-1 et 655-1 du code Pénal se trouvent ainsi bafoués.
(ART.521-1 "Le fait, publiquement ou non, d'exercer des sévices graves, ou de natures sexuelles ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30.000 euros d'amende"), 'ART. 655-1 "Le fait, sans nécessité, publiquement ou non, de donner volontairement la mort à un animal domestiques ou apprivoisé ou tenu en captivité est puni de l'amende prévue par les contraventions de la 5eme classe").
 
En vertu de l'article 395 du Code Civil, le Juge des tutelles exerce une surveillance générale sur les administrations légales et les tutelles de son ressort.
Fait à
 
Vos nom, prénom, 
Adresse

Courriel à renvoyer à chrisdebar@wanadoo.fr

Merci de faire circuler à votre carnet d'adresses. Evitez svp le terme de zoophilie qui perpétue une idée quasi inoffensive de cet acte fait de monstruosité et de perversité qui doit être banni d'une nation  évoluée et sévèrement punie. Le terme de zoosadisme sexuel semble plus approprié. Les sévices sexuels imposés à un animal qui en meurt souvent, notamment lorsqu'il s'agit de chiots, chatons et même d'animaux plus petits, n'a rien à voir avec l'amour.
Repost 0
Published by Unanima - dans zoosadisme sexuel
commenter cet article
17 octobre 2007 3 17 /10 /octobre /2007 07:02
La perversion zoosexuelle est très courante mais c'est un acte dont les sociétés modernes ont honte et préfèrent ne pas parler. Des lois de protection animale existent sur le sujet, mais idem on n'aime pas en parler. Conclusion, souvent, pour que l'omerta règne ou pour d'autres raisons, les actes de justice traînent... et les animaux ne sont pas retirés et continuent d'être agressés et d'en mourir... une fois morts, ils ne viendront pas de plaindre... et les monstres peuvent continuer à oeuvrer en toute impunité... Témoin que le courrier que nous vous demandons de co-signer...
http://unanimus.over-blog.com/article-13158563.html

N’employons plus le terme de zoophilie car l’amour inclut le respect et provoquer la mort de chiots et de chatons, même d’animaux plus petits parce qu’on a des pulsions sexuelles qu’on ne veut pas réprimer, ce n’est pas de l’amour. 

Ce nom est inapproprié, il continue de véhiculer dans l’inconscient collectif une forme de normalité qui justifie la permissivité. La face sombre de la mondialisation c’est aussi cela, des fermes où on élève aussi des animaux pour les violer et les tuer. N’employons plus non plus le terme de bestialité, des bêtes ne commettraient jamais des actes aussi monstrueux. Parlons plus justement de zoosexosadisme ou de zoosexosadomonstruosité.
 
Car en commettant des actes aussi pervers envers les espèces faibles, contrairement à ce qu’aimeraient faire croire des pratiquants de ce type de viol assurant que les animaux aiment, l’humanité touche le fond, pire, elle passe au travers pour précipiter directement les animaux en enfer. Stop à l’Europe de la permissivité et de la monstruosité.
 
Signez nombreux, svp, la pétition initiée par http://www.antifursociety.org/
Repost 0
Published by Unanima - dans zoosadisme sexuel
commenter cet article
9 octobre 2007 2 09 /10 /octobre /2007 15:18
MERCI DE SIGNER CETTE PETITION - PLEASE SIGN THE PETITION


JUST WHEN YOU THOUGHT YOU'VE
HEARD THE WORST?
REVOLTING ANIMAL SEX FARMS IN EUROPE!

Europe, which the world looks upon as the model of civilization, has many members who keep a dirty little secret:  animal porno. This issue has become so banal in some countries that it is openly allowed by their laws, in total disregard to animal cruelty and suffering.  The Netherlands, which hides under the umbrella that it is the most free country in Europe where all is allowed (including tolerance to drug use) permits all sorts of animal sexual abuses.  Indeed it is considered the center of the animal porno industry, and it is said that 65% of all animal porno finds its origin in the Netherlands.

Denmark is another country that is quite open about animal pornography, and it is worse:  Raping animals is not only allowed, but they profit from it.   We have always known that Denmark was a liberal country, what most people ignore is that raping animals in that country is not only allowed but a thriving business for some so called farmers and people who get an income from selling their hapless animals to rapists. 

Attempts to end this type of cruelty have been made, but they are always met with the utmost complacency that closely resembles mockery.  Below is a public statement from the Chairman of the Council for Animal Ethics in Denmark, Peter Sandøe:

"It is OK to have sex with an animal as long as no suffering is inflicted on the animal. If you know about animals you immediately know if it hurts in any way. And if anyone harms an animal, it is against the law. Therefore there is no need to change the law, I think that the important and basic principle to "let sexual minorities do as they please as long as they don´t hurt others" would be violated by a total ban against sex with animals."

The questions:  Are the animals consenting to have sex with humans?   Do they feel pain?   Do they get hurt?  How are we to know  when we do not speak their language and when the poor defenseless victims find themselves overpowered by cowardly hands?   Would an animal abuser come out in the open to say that his victim suffered or even died during the intercourse?  Could anyone trust an animal abuser to tell the truth?  

Animal porno is the kind of abuse that happens away from people's sight and the animals suffer in silence.

In light of the above statement, "as long as it is not hurting others" then it is OK:  What will come next?  Sex with children as long it is not hurting others?  Animals are just as vulnerable as children since they cannot defend themselves, and are overpowered by fear.  What is in question here is NOT the rights of a minority to do as they please, it is the right of victims who cannot voice their feelings and let alone defend themselves.

Further:

Who checks that the rapist knows about animals or cares if the animal is hurting?  As a matter of fact these acts more than often involve sadism, and sadists do it to painfully subdue their victims.  

Who controls the condition of the animals after the rapes? Are the “farmers” and keepers of animals for sex required to have a licence, tax payments, health controls?

What is the criteria used in raping animals?  Their size, species?  Based on information that can be found on the internet, no animal is safe unless they are too small for a penis: Horses, dogs, cats? rabbits?  There are pictures of raped cats and puppies (killed in the act) on the internet that are beyond comtempt and makes a shameful mockery of the human race.  Somehow, the joke of having sex with the sheep is not funny anymore.

Animals live according to their particular physiologies and their bodies are equipped for having sex with their own species when the season is right. Just as children are not physically equipped to have sex with adults and when it happens it is always rape, so it  is with non-human animals and their rape should also be punished  by law. Many countries punish rape in their animal protection legislations, it is high time that Denmark and other permissive country shamelessly stopped justifying the indefensible.

WHY IS THIS ISSUE BEING IGNORED WHILE THE VICTIMS's SUFFER IN SILENCE:

The lack of attention to this issue is unthinkable, and one can only hypothesize as to why not.  Here are a few ideas:

Firstly, blantantly gruesome animal suffering in this world of ours abounds at all levels, and animal caretakers are merely keeping their heads above water to help animals.  Therefore, the most difficult aspect of animal welfare is to prioritize and what is understood by priorities are those closely visible to the eyes.  Animal rapes happen far from sight and no one really knows what happen to the victims, unless a picture here or there appears of small animals who died of rape.

Secondly, because this is such a shameful act, most people, and specially politicians may be embarrassed to address it, and as long as people are not complaining, then all is well.

Thirdly, animal pimps (owners of animal sex farms) are keeping quiet and hiding their dirty secrets very well to cash in, so it is just natural that they will not talk in order to cover up animal suffering as direct result of rape.

HAS ANYONE EVER ADDRESSED THE ISSUE?:

Yes, a few brave animal caring people have tried to bring this up to legislators, but they all met with sheer lack of interest and almost mockery.   For example:  In Denmark, a petition with 40,000+ signatures were collected and addressed to the powers that be, but in the end it was dismissed as a morality issue.  It was stated that these acts are practiced by a minority and banning the practice would be taking away their rights.

In the Netherlands, which is graced by several political parties that care for the animals and the environment, the PvdA party is outraged by animal porno and here is a comment from one of their members:

"ANP, 2 september 2007 15:15
The PvdA has made a proposal to change the law concerning sex with animals, and Senator
Harm Evert Waalkens (PvdA) wishes to forbid the making and selling of animal porno.  “I want to put an end to the perverse actions of animal sex. I also want makers and sellers of animal porno to face a prison sentence of 3 years” 

THE NEWS:  Virtually no comments are ever made about this theatre macabre, but every so often one may surface such as this:


PETA says barnyard brothels 'revolting'
Worse yet, 1/2 of U.S. states don't have anti-bestiality laws
Editor's note: Parental discretion is advised for this story. It includes material many will consider offensive.

© 2006 WorldNetDaily.com


ANIMAL RAPISTS COULD BE THE NEXT CHILD MOLESTER:

It is scientifically proven that serial killers start their blood careers practising on animals.  What makes one believe that child sexual abusers didn't start their perversity on animals?   Parents should be aware that animal rapists commit these actions to subjugate those who are physically unable to defend themselves.  Likewise, children are equally unable to defend themselves.

Below you will find email addresses to the European Parliament president and a list of European Representatives in the EU PARLIAMENT, as well as letter samples.
Repost 0
Published by Unanima - dans zoosadisme sexuel
commenter cet article

Présentation

  • : Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • : Contre l'invasion des monstres à face humaine. Violence = enfant en danger.
  • Contact

Profil

  • Unanima
  • Nada ! rien de particulier... 
 juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta !
 L'indifférence s'appelle complicité.
  • Nada ! rien de particulier... juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta ! L'indifférence s'appelle complicité.

Recherche Mot/thème