Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 07:30

Reçu de Kathi  :

Pourquoi les tortues sont en voie de disparition au Costa Rica :

Parce que l'homme ne sait pas s'adapter au changement et continue souvent ses activités dites traditionnelles là où elles mettent la vie et des écosystèmes entiers en danger. costarica-1-tortues-de-mer

et l'on dit que le COSTA RICA est l'un des derniers paradis sur Terre... pas pour les tortues de mer !

 

costarica-2-tortues-de-mer

 

costarica-3-tortues-de-mer

 
costarica-4-tortues-de-mer

costarica-5-tortues-de-mer

 

costarica-6-tortues-de-mer


costarica-7-tortues-de-mer


costarica-8-tortues-de-mer


costarica-9-tortues-de-mer













 

Partager cet article

Published by Unanima - dans Coups de Gueule
commenter cet article

commentaires

jackie 06/11/2010



je pense comme Daniel. tous les humains doivent disparaître



danie01 11/11/2010



Pas reçu de mail à propos de Marboz. Peut être un oubli ?



Emmanuel Gay 16/11/2010



Les informations concernant le prélèvements des oeufs de tortues sont détournées pour nuire à un des pays qui fait justement le plus d'efforts pour cet animal qui est d'ailleurs un de ses
nombreux attraits touristiques (ils vont pas se tirer une balle dans le pied). Ce sont des millions d'oeufs qui sont pondus et seulement quelques centaines de milliers qui sont prélevés
pendant 36 heures par les "locaux" qui ont une dérogation. En dehors de cette exception, cette pratique est interdite. De nombreuses ONG et scientifiques travaillent pour protéger cet animal.
Heureusement que sur des millions d'oeufs, seule une partie donne vie à des tortues adultes sinon cet animal pullulerait. Ce que prélève l'homme, dans un cadre strict de préservation de
l'espèce, c'est ça en moins pour les crabes, oiseaux et autres prédateurs... Les autorités locales et les scientifiques veillent au grain.


 


ci dessous un site qui regroupe l'ensemble des photos liées à ce thème.


 


http://www.picturetank.com/___/series/47a9fe22f8b9627798d4df1b7a75e4f9/Arribada_-_Costa_Rica_(office).html



danie01 18/11/2010



Pour répondre à Emmanuel, il y a peut être des millions d'oeufs de tortues mais très peu de tortues arrivent à survivre : 1 sur cent. Avec les oiseaux, les crabes et les humains, on en
reparlera dans quelques années... Si c'est comme en France, les chasseurs gestionnaires de la faune, c'est à pleurer. La nature se gère d'elle même et n'a pas besoin de ce Prédateur qu'est
l'homme ! Emmanuel, quand je lis "les oeufs sont riches en protéines et aphrodisiaques", alors là, on se croirait dans les pays  ou l'on tue aussi les rhinocéros pour leur corne et les
tigres pour leurs os.Et pour la pollution, je crois quand même que la plus grand pollueur c'est "l'homme" qui a su si bien déteriorer et détruire en 30 ans ce que la nature a
fait pendant des milliards d'années. Pour ma part, je ne peux défendre ces pratiques !!!!



Emmanuel L 28/02/2011



Il s'agit d'interprétation d'images qui peuvent paraitre désastreuses au premier abord quand on est pas au courant du contexte. Au Costa Rica les plages protégées et dédiées à la ponte des
tortues marines ne sont pas si fréquentes, et miracle inexplicable ces fragiles reptiles viennent pondre là et exclusivement là où elles ont vu le jour. Une mémoire biologique qui leur fait
parcourir des milliers de km vers un même lieu et à la même époque. Si bien qu'à la saison des pontes, durant les fameuses "arrivadas" on peut compter jusqu'à 100000 specimens venant pondre sur
une période définie (3 à 5 sem) sur un espace limité... Je te laisse imaginer le contexte : les premières pontes seront immanquablement détruites par les pontes suivantes... Donc le gouvernement
du Costa Rica autorise ces prélèvements exceptionnels pour la consommation traditionnelle des habitants (consommés avec un jus de tomate). D'ailleurs les tortues sont un atout économique
indéniable pour le Costa Rica et je ne vois pas l'intéret qu'ils auraient à les détruire. Ceux qui ont eu la chance de se rendre sur Tortuguero ne diront pas le contraire.


Par ailleurs depuis quelques années des programmes d'écloseries et de nurseries sont développés dans ce  pays, c'est aussi une bonne contre partie de ces quotas prélevés sur une période très
courte, et dont l'espérance de vie de ces premiers futurs individus était plus qu'incertaine (1 specimen/1000 arrive à l'âge adulte)


Maintenir les traditions locales tout en préservant les ressources naturelles est l'une des clés du développement durable n'en doutons pas.


Les images sont parfois trompeuses...


(Ces infos proviennent entre autre d'un reportage diffusé sur Talassa 2001, magazine éco-responsable n'en doutons pas..)



Présentation

  • : Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • : Contre l'invasion des monstres à masque humain et le zoosadisme nécrophile... Changer l'esprit de la loi pour stopper les abus que l'homme commet sur les espèces animales. animal torturé = violence = enfant en danger.
  • Contact

Profil

  • Unanima
  • Nada ! rien de particulier... 
 juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta !
 L'indifférence s'appelle complicité.
  • Nada ! rien de particulier... juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta ! L'indifférence s'appelle complicité.

Recherche Mot/thème

Archives

Catégories