Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 octobre 2014 3 29 /10 /octobre /2014 06:29

GALGOS ETHIQUE EUROPE. Nous rejoindre sur Facebook.

 

IL EXISTE DE BONS TRAITEMENTS CONTRE LES DOULOUREUX  PROBLEMES D'ARTHROSE.

Parlez-en avec votre véto, il existe d'excellents traitements vétérinaires à base de CHONDROITINE et de GLUCOSAMINE pour soulager vos animaux âgés. Ceci est particulièrement adapté à nos Galgos et Podencos qui souvent ont manqué d'aliments structurants dès leurs premiers jours d'existence et commencent à souffrir d'ARTHROSE dès leur 7 ou 8 ans.

Dès sa septième année, l'un de mes Galgos a commencé à souffrir d'arthrose... Grâce à l'association Chrondroïtine Glucosamine depuis 4 ans, il a tout d'un jeune homme !

Voici un extrait de la lettre Santé Nature Innovation que je vous recommande chaleureusement. Pour les contacter :

Sante Nature Innovation <santenutrition@sante-nature-innovation.fr>

EGALEMENT A METTRE DANS VOS PAGES PREFEREES si la santé de vos loulous vous semble une priorité :

 

http://arnaudveto.blogspot.fr/

 

POUR VOUS DOCUMENTER :

http://www.thierrysouccar.com/sante/info/arthrose-la-chondroitine-et-la-glucosamine-sont-elles-efficaces-1016

 

CANNELLE-3350-MARS2012

 

EXTRAIT DE LA LETTRE SANTE NATURE INNOVATION à laquelle, comme moi, vous pouvez vous abonner :

 

Dans les profondeurs de votre cartilage, une catastrophe se prépare

Lorsqu'on parle de « douleurs handicapantes » pour 76 % des personnes traitées, cela signifie déjà que les traitements médicamenteux ne sont pas efficaces.

Mais il y a pire : plusieurs études ont montré que les antidouleurs contre l'arthrose aggravent la situation.

Ils accélèrent la dégradation du cartilage.

Le phénomène est d'autant plus vicieux que, dans un premier temps, le patient est convaincu d'aller mieux.

Il ne se doute de rien parce que le médicament a provisoirement masqué sa douleur.

Mais c'est une dangereuse illusion. Dans les profondeurs de son cartilage, ses os, ses tendons, une catastrophe se prépare :

  • Des médecins d’Oslo, en Norvège, ont suivi 186 patients souffrant d'arthrose de la hanche. 58 d'entre eux prenaient un médicament contre l'inflammation et la douleur, de l'Indocin, un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS). Aux rayons X, ils se sont aperçus que les personnes prenant de l'Indocin souffraient d'une détérioration bien plus rapide de leur hanche que les autres.
  • Au Portugal, le Dr Antonio Lopez Vaz, de l'hôpital d'Oporto, a étudié un groupe de 48 patients souffrant d'arthrose du genou. Il a divisé le groupe en deux, donnant chaque jour, pendant 8 semaines, 1,5 g de glucosamine (un produit naturel dont je vais reparler) au premier groupe, et 1,2 g d'ibuprofène (un AINS) à l'autre groupe.

Au départ, les personnes qui prenaient de l'ibuprofène ont vu leurs douleurs diminuer plus vite que les autres. L'impression a persisté durant les deux premières semaines.

Mais au bout de huit semaines, non seulement leurs douleurs avaient recommencé à s'aggraver, mais elles étaient maintenant « significativement plus fortes » que celles du groupe « glucosamine » (le produit naturel) !!

Et ce n'était pas la fin du cauchemar pour eux.

Des trous dans l'estomac qui saignent

L'ibuprofène, comme les autres AINS, peut être extrêmement dangereux administré sur le long terme.

Utilisés de façon continue, les AINS provoquent des saignements dûs à des trous dans la paroi de l'estomac et de l'intestin.

C'est une conséquence fréquente. Plus de 20 000 personnes chaque année sont touchées, rien qu'en France, par ces graves effets indésirables.

L'arthrose n'est pas comme le rhume ou la jambe cassée. Ce n'est pas un problème temporaire. Le point crucial n'est pas de vous soulager quelques jours ni quelques semaines.

L'important est que, dans 6 mois, dans 2 ans, dans 10 ans, vous ne finissiez pas en chaise roulante, ou immobilisé sur un lit d'hôpital.

Solutions naturelles et efficaces contre l'arthrose

Heureusement, il existe des traitements naturels et sans effets indésirables contre l'arthrose.

Pas plus que les médicaments, ce ne sont des remèdes miracle.

Mais contrairement aux médicaments chimiques, ils permettent :

  1. de réduire significativement le risque de douleurs causées par l'arthrose ;
  2. de réduire significativement le risque de séquelles liées à l'arthrose ;
  3. et ils peuvent même contribuer à faire repousser votre cartilage, un effet qu'aucun médicament chimique ne peut vous laisser espérer (au contraire, comme vu plus haut, les médicaments les plus souvent utilisés contre l'arthrose, les AINS, accélèrent la destruction du cartilage).

Voici comment inverser l'arthrose

Contrairement à ce qu'on raconte un peu partout, l'arthrose n'est ni définitive, ni inéluctable.

Ce n'est pas une maladie qui progresse forcément dans le mauvais sens. Ce n'est pas le cartilage qui s'use comme les pneus d'une voiture.

Les choses sont beaucoup plus compliquées que cela. Mais je vais vous les expliquer de façon simple et brève.

Et vous verrez : quand vous aurez compris le vrai mécanisme de l'arthrose, vous comprendrez – tout naturellement – pourquoi il existe vraiment une solution naturelle qui marche, à base de simples compléments alimentaires, qui vous permet d'espérer inverser votre phénomène d'arthrose.

Et je vais vous donner tous les détails utiles, patiemment.

La véritable cause de l'arthrose (récemment découverte)

L'arthrose est un problème articulaire qui a longtemps été attribué à une usure du cartilage, cette substance blanche et légèrement élastique qui couvre les extrémités de vos os, leur permet de glisser les uns contre les autres sans frottement douloureux, et d'amortir les chocs.

Mais au début des années 2000, des chercheurs américains se sont aperçus que l'arthrose n'est pas causée par une usure du cartilage. Si c’était le cas, les sportifs seraient beaucoup plus touchés que les reste de la population, alors que c’est l’inverse.

L'origine réelle du problème, ce sont des cellules du cartilage devenues folles.

Normalement, votre cartilage est constamment renouvelé. Vous avez pour cela des cellules spéciales, appelées chondrocytes. Elles « digèrent » constamment le vieux cartilage et fabriquent des briques neuves afin que votre cartilage soit toujours bien épais, bien élastique, bien irrigué, bien protecteur.

Je suis désolé car le mot « chondrocyte » est compliqué. Mais je suis obligé de vous demander de vous en souvenir, car je vais le réutiliser de nombreuses fois.

Retenez bien dans un coin de votre mémoire :

Les chondrocytes sont ces cellules essentielles qui vous débarrassent de votre vieux cartilage et vous fournissent les matériaux pour en produire du nouveau. C'est grâce à eux que vos articulations peuvent rester bien flexibles, bien élastiques pendant des décennies.

Mais lorsque nos chondrocytes sont mal traités, ils deviennent fous, et vous allez voir que les conséquences sont terribles.

Avant de passer aux mauvaises nouvelles, je dois vous indiquer comment prendre soin de vos chondrocytes, et cela vaut même et surtout si la maladie a déjà commencé.

Comment prendre soin de vos chondrocytes

Pour éviter que l'arthrose ne commence ou s'aggrave, il faut prendre soin de vos chondrocytes.

Pour cela, vous devez :

  1. Leur donner l'oxygène et les nutriments dont ils ont besoin pour vivre et faire leur travail de régénération du cartilage.
  2. Les protéger des agressions extérieures. Les chondrocytes détestent les coups violents, comme tout le monde, et ils détestent les substances inflammatoires (cytokines, leucotriènes). Ainsi, lorsqu'une inflammation s'installe dans votre corps de façon durable, à cause d'une intolérance alimentaire, de l'obésité, ou d'un mode de vie malsain, vos chondrocytes risquent de tomber malades et de devenir fous.

Bien nourrir vos chondrocytes

Commencer par l'alimentation. Les chondrocytes se situent dans votre cartilage. Or, le cartilage a une particularité : il n'est pas irrigué par des vaisseaux sanguins.

Cela veut dire que les cellules du cartilage ne reçoivent pas d'oxygène ni de nutriments par le sang, comme les autres cellules du corps.

Leur nourriture se trouve dans le liquide synovial, un liquide qui ressemble à du blanc d'œuf et dans lequel baigne l'articulation.

Pour oxygéner et nourrir vos chondrocytes, vous devez faire pénétrer votre liquide synovial dans votre cartilage. Et pour cela, il faut que vous bougiez régulièrement. Car le cartilage est un peu spongieux (comme une éponge). Chaque fois que vous pressez dessus, un peu de liquide synovial circule en dedans et en dehors. C'est ainsi que vos chondrocytes sont nourris et oxygénés.

Les problèmes commencent lorsque :

  1. Nous bougeons trop peu : télévision, travail de bureau, voiture, sédentarité. Nous ne sollicitons pas assez nos articulations. Les chondrocytes manquent alors d'oxygène et de nourriture, s'affaiblissent, tombent malades.
  2. Nous compressons excessivement notre cartilage : les personnes en surpoids écrasent leur cartilage. Comme une éponge mouillée sur laquelle on aurait posé un dictionnaire, notre cartilage s'écrase, expulse le liquide synovial et, à nouveau, les chondrocytes souffrent, manquent d'oxygène et de nourriture, et risquent de devenir fous.

C'est pourquoi il est important, pour prévenir l'arthrose, de faire fréquemment de l'exercice physique modéré, et de rester aussi proche que possible de votre poids idéal.

Mais nous avons vu que cela ne suffit pas forcément. Car il faut aussi éviter les coups et l'inflammation chronique.

Protéger vos chondrocytes des coups et de l'inflammation

Notre cartilage est fait pour « encaisser » de fortes pressions fréquentes.

Vous pouvez sauter, danser, courir sans craindre de l'abîmer, bien au contraire. Toutefois, le cartilage n'est pas fait pour être écrabouillé violemment. En cas d'entorse, de chute à ski, au football ou au rugby, d'accident de voiture, de vélo ou de roller, le choc est tel que le cartilage s'écrase et reste durablement abîmé.

Là encore, les chondrocytes souffrent et peuvent tomber malades et devenir fous.

Les personnes qui ont eu dans leur jeunesse un accident de ce type courent de forts risques de souffrir d'arthrose. Il est particulièrement important qu'elles suivent les conseils contre l'arthrose que je donnerai plus loin. Plus elles commenceront tôt, plus l'effet sera fort, jusqu'à éviter toute douleur gênante.

D'autre part, les chondrocytes sont très vulnérables aux substances inflammatoires, qui les rendent malades. Lorsqu'une intolérance alimentaire, un excès de poids, un mode de vie malsain, un stress chronique, ou toute autre cause provoquent chez vous une inflammation chronique, vos chondrocytes souffrent et risquent de devenir fous.

À noter enfin que lorsque nous vieillissons l'activité de nos chondrocytes diminue naturellement.

Tous ces phénomènes sont graves. Bien plus graves que la simple douleur passagère qu'ils provoquent au début.

Le terrible secret des chondrocytes devenus fous

En effet, un chondrocyte devenu fou ne cesse pas seulement de faire son travail.

Il se met, tel un forcené, à :

  • tuer les autres chondrocytes,
  • attaquer les cellules saines de cartilage,
  • empêcher les nouvelles « briques » de cartilage d'être fabriquées et mises en place.

C'est la terrible vérité. Aussi choquant que cela puisse paraître, les chondrocytes, cellules normalement programmées pour renouveler le cartilage, se mettent à faire le contraire quand elles deviennent folles : elles détruisent le cartilage existant, et empêchent le nouveau de se reformer.

Un cercle vicieux se met alors en place : plus l'arthrose s'aggrave, plus vous avez d'inflammation. Et plus vous avez d'inflammation, plus vos chondrocytes deviennent fous, et aggravent votre arthrose !!

Erreur à ne pas commettre

Vous comprenez pourquoi la plus grave erreur est alors de prendre des antidouleur.

Ils vous empêchent de ressentir le grave problème qui se produit dans vos articulations.

Mais jour après jour, le travail de sape se poursuit. Et plus le temps passe, plus les chondrocytes fous s'emballent et crachent des substances inflammatoires, accélérant leur besogne de destruction !

Et tenez-vous bien : ce sont bientôt toutes les autres parties de l'articulation qui sont attaquées. Vos tendons, vos os, le liquide synovial lui-même – qui en temps normal permet de lubrifier l'articulation – s'enflamment sous l'effet des substances inflammatoires qui se concentrent.

D'où les rougeurs, les gonflements, la douleur qui finit par être paralysante.

L'arthrose n'est PAS un problème anodin.

Vous devez tout faire pour la prévenir, ou la maîtriser si elle s'est déjà déclenchée.

Des enjeux considérables pour votre avenir

Ceci est tellement important que je me permets de préciser, avec les termes techniques, l'engrenage diabolique qui s'est mis en place, et qui peut avoir de telles conséquences sur votre avenir.

Au lieu de fabriquer du nouveau cartilage, comme ils le font habituellement, vos chondrocytes devenus fous :

  1. Détruisent le cartilage existant, en sécrétant des métalloprotéinases, bien au-delà de leur travail normal qui consiste à vous débarrasser du vieux cartilage. Même les cellules saines et neuves sont attaquées.
  2. Empêchent la formation des briques qui permettent de renouveler le cartilage ; ces briques sont le collagène et les protéoglycanes.
  3. Attaquent les autres parties de l'articulation (tendons, os, liquide synovial) en produisant des substances inflammatoires agressives, les leucotriènes et les cytokines.

Maintenant que vous avez compris cela, vous réalisez l'importance cruciale d'un mode de vie sain, d'une activité physique régulière mais sans excès ; de conserver votre poids idéal. Il faut tout faire pour éviter que le cercle de l'inflammation ne se mette en route.

Et si ce processus est déjà enclenché chez vous, alors il faut :

  1. stopper l'inflammation avec un produit naturel bien supporté par l'organisme ;
  2. apporter à vos articulations les « briques » de cartilage que vos chondrocytes ont cessé de produire.

Le plan de bataille est donc clair !

Entrons maintenant dans le détail de ce que vous devez faire.

Stopper l'inflammation dans vos articulations

Première étape donc, éteindre l'incendie qui s'est déclenché dans vos articulations.

  • Si vous bougez trop peu, reprenez une activité physique régulière pour relancer la circulation du liquide synovial dans votre cartilage.
  • Si vous êtes en surpoids, soulagez vos articulations en perdant vos kilos en trop. La première mesure pour cela est de réduire votre consommation de farineux, féculents et sucreries.
  • Si votre arthrose s'est déclenchée à cause d'un accident qui a touché vos articulations dans le passé, ou à cause de l'âge, passez directement à l'étape suivante.

La nutrition anti-arthrose

Les données scientifiques s’accumulent sur le rôle de la nutrition dans l'inflammation.

Pour limiter votre niveau d'inflammation et donc votre risque d'arthrose :

  • Mangez plus de fruits et de légumes. Riches en antioxydants, ils aideront eux aussi à diminuer l'inflammation causée par les radicaux libres.
  • Consommez autant que vous le pouvez des épices aux propriétés anti-inflammatoires : ajoutez chaque fois que vous en avez l'occasion du poivre, du curcuma, de la cannelle et du gingembre à votre cuisine.
  • Augmentez vos apports en acides gras oméga-3 (huiles d’olive et de colza, graines de lin, sardines, thon, saumon, maquereau), diminuez vos apports en oméga-6 (huiles et margarines de tournesol, de maïs et de pépins de raisin). Les oméga-3 sont anti-inflammatoires, les oméga-6 sont pro-inflammatoires.

À noter que les oméga-3 issus d'huile de poisson ne sont pas seulement anti-inflammatoires. Ils bloquent aussi le fonctionnement des substances qui digèrent le cartilage, appelées aggrécanases.

Une fois toutes ces mesures prises, tournez-vous vers la reine des plantes anti-inflammatoires.

La plante anti-inflammatoire qui fait des flammes

La reine des plantes anti-inflammatoires est une plante originaire du désert du Kalahari, en Afrique.

Ses propriétés médicinales semblent avoir été découvertes par les différents peuples d’Afrique australe qui l’ont utilisée en décoction pour traiter les problèmes digestifs, les rhumatismes, l’arthrite, et pour réduire la fièvre.

Son nom est l'harpagophytum, ou « griffe du diable » [2]. Et comme son nom l'indique, elle « fait des flammes » contre l'arthrose.

Des études scientifiques ont montré qu'elle a la capacité unique de réduire le niveau de cytokines, les agents d'inflammation [3]. Une étude publiée en 2003 montre une forte réduction de la douleur et des symptômes de l’arthrose chez 75 patients traités avec de l’harpagophytum.

La douleur régresse de 25 à 45 % alors que la mobilité augmente d’autant [4]. De plus, comme les oméga-3, elle inhibe les enzymes qui digèrent le cartilage.

Ces propriétés exceptionnelles de l'harpagophytum en font l'outil incontournable de toute personne souffrant de problèmes d'arthrose.

Aussi efficace que le Vioxx, mais sans les effets indésirables

Il n'y a vraiment aucune raison de priver vos articulations douloureuses d'harpagophytum, une plante qui semble avoir été créée rien que pour elles.

Certains lecteurs se souviendront que l'industrie pharmaceutique avait inventé, au début des années 2000, des antidouleurs de nouvelle génération, les Coxib (Vioxx). Ils furent précipitamment retirés du marché quand on s'est aperçu qu'ils provoquaient des maladies cardiaques. Malgré tout, le Vioxx était vraiment efficace contre les douleurs.

Eh bien, les études ont montré que l'harpagophytum est au moins aussi efficace que les Coxib, mais avec bien moins d'effets indésirables[5] !

Une étude validée en 2007 [6] a montré que, sur 259 patients, une dose de 480 mg d'harpagophytum permettait de réduire de manière significative (24 %) les effets de l'arthrose.

Les briques de cartilage que les chondrocytes ne fabriquent plus

Une fois que vous avez stoppé l'incendie et éteint l'inflammation, vous avez gagné une bataille, mais vous n'avez pas (encore) gagné la guerre contre l'arthrose.

Tout le travail reste à faire : reconstruire votre cartilage.

Ceci est impossible si vous n'apportez pas à vos articulations les « briques » que vos chondrocytes fous ne sont plus capables de fournir.

Et vous avez encore une chance inouïe sur ce point.

Vous trouvez aujourd'hui des substances naturelles dont il est prouvé scientifiquement que, quand vous les avalez, elles se retrouvent dans le liquide synovial de vos articulations, « toutes prêtes » à pénétrer dans votre cartilage et servir à le reconstruire, et ainsi suppléer (remplacer) le travail des chondrocytes.

Ces substances naturelles sont au nombre de trois. Ce sont vos trois « armes » contre l'arthrose.

Arme n°1 contre l'arthrose : la substance naturelle qui reconstruit le cartilage endommagé

Votre arme n°1 contre les dégâts articulaires provoqués par l'arthrose s'appelle le sulfate de glucosamine.

Il se trouve naturellement dans la carapace de certains crustacés pêchés sur les plateaux océaniques.

La découverte du sulfate de glucosamine a été un choc pour la communauté scientifique mondiale. Il contribue à reconstruire le cartilage endommagé et à rendre ses qualités lubrifiantes au liquide synovial, une tâche que l'on croyait impossible jusque là.

Mais l'une après l'autre, les études ont confirmé que le sulfate de glucosamine atténue les symptômes de l'arthrose. Ses effets se font sentir après 2 à 6 semaines de traitement. À long terme également, il diminue la progression de l’arthrose.

C'est un avantage décisif par rapport aux médicaments AINS, dont on a vu qu'ils accélèrent la progression de l'arthrose. La biodisponibilité du sulfate de glucosamine dans l’intestin est de 90 %, ce qui signifie qu'il est très bien assimilé par l'organisme.

Le spécialiste de l'arthrose, le Dr Veroli, recommande dans ses livres 1500 mg par jour de sulfate de glucosamine. Selon lui, l'effet peut se faire sentir après seulement 2 semaines.

À cette dose, selon certaines études, la glucosamine peut être plus efficace que le paracétamol pour soulager les symptômes de l’arthrose, et toujours sans les effets indésirables.

Mais il est recommandé aux personnes souffrant des articulations de prendre de la glucosamine sur le long terme.

Deux études cliniques menées sur des personnes souffrant d’arthrose du genou ont montré que la prise quotidienne de 1500 mg de sulfate de glucosamine pendant 3 ans permet de bloquer la progression de la maladie [7] [8].

Il n'est donc pas étonnant que la Ligue européenne contre les rhumatismes EULAR (The European League Against Rheumatism) recommande l’utilisation du sulfate de glucosamine dans les compléments alimentaires [9].

Arme n°2 : reconstituer la matrice du cartilage et l'hydratation qui assure souplesse et flexibilité

Votre deuxième arme naturelle contre l'arthrose est le sulfate de chondroïtine.

Le sulfate de chondroïtine est un composant de la matrice du cartilage et il contribue à son hydratation, ce qui est une fonction essentielle si vous voulez que votre cartilage soit souple et élastique et qu'il permette à vos articulations de fonctionner sans douleurs.

Le sulfate de chondroïtine aurait un effet supplémentaire par rapport à la glucosamine : sa présence réduirait l'activité d'une enzyme qui détruit le cartilage, l'enzyme hyaluronidase.

Mais les recherches récentes indiquent surtout que glucosamine et sulfate de chondroïtine sont complémentaires.

Selon Jacqueline Lagacé, spécialiste québecoise d'immunologie et ancienne directrice d'un laboratoire de recherche à la faculté de médecine de l'université de Montréal :

« On estime que la prise de ces deux produits améliore l’état des arthrosiques dans environ 80 % des cas. »

Selon le site de référence passeportsante.net :

« L'association glucosamine-chondroïtine est pertinente puisque les mécanismes d'action de ces deux molécules sont différents et complémentaires. »

Selon une toute récente étude clinique internationale, l'étude « The Moves » [11], réalisée en 2014, les effets conjugués de la chondroïtine et de la glucosamine sont comparables à ceux obtenus avec des anti-inflammatoires – sans les effets indésirables.

Le Dr Veroli recommande une dose de sulfate de chondroïtine de 1200 mg par jour. Ce n'est toutefois qu'après 4 à 8 semaines de traitement que l'effet se fait sentir, soit un peu plus que la glucosamine.

Attention toutefois : la glucosamine et la chondroïtine ne conviennent pas à tous les patients.

On estime généralement qu'elles ne sont efficaces que chez environ 80 % des personnes. Donc, 1 personne sur 5 n'obtiendra pas le soulagement espéré.

Réduire la douleur de 82 %

Mais je vous ai réservé le meilleur pour la fin : votre « arme n°3 » est un produit naturel qui, dans une étude en double-aveugle (l'étalon or de la recherche scientifique), a montré une réduction de 82 % de la douleur chez les patients arthrosiques après 6 semaines.

Il s'agit du méthyl-sulfonyl-méthane (MSM).

Le MSM est un produit qui renforce votre production naturelle de sulfate de chondroïtine, de sulfate de glucosamine et d’acide hyaluronique, les substances qui donnent leur élasticité aux articulations.

Selon le site lanutrition.fr, qui fait autorité en matière de substances naturelles pour soigner :

« Grâce au soufre qu’il renferme, le MSM contribuerait à maintenir en bon état les tissus conjonctifs (tendons, derme profond, collagène, cartilage, etc.). Le soufre est crucial à l’action du glutathion, un neutralisateur de radicaux libres très puissant, nécessaire pour la formation et la restauration de la matrice cellulaire du cartilage. »

Une étude publiée en 2011 démontre l’effet du MSM dans le cas de patients souffrant d’arthrose [12].

Attention, le taux de MSM dans l'organisme baisse lui aussi fortement avec l'âge. Il est donc conseillé aux personnes âgées souffrant d'arthrose d'en prendre sous forme de complémentation nutritionnelle, d’autant qu'une étude clinique a montré que, en association à la glucosamine (dont nous avons parlé plus haut), les résultats semblent meilleurs que chaque produit pris séparément.

Des produits non toxiques qui exercent d'autres bienfaits

Comme le sulfate de glucosamine et le sulfate de chondroïtine, le MSM n'est pas toxique et ne présente pas d'incompatibilité avec les médicaments. Il doit toutefois être pris quotidiennement sur une période prolongée pour exercer tous ses bienfaits. Les effets se font ressentir dès 3 semaines environ.

Il produit en outre d'autres bienfaits au niveau de l'organisme : il diminue le niveau d'allergie en bloquant les récepteurs dans les muqueuses de façon à ce que les allergènes ne puissent plus s’y fixer. Il agit positivement sur la digestion, réduisant les problèmes de diarrhée, de constipation et d’hyperacidification.

Le MSM agit lui aussi en synergie avec le sulfate de glucosamine : lors d'un essai clinique randomisé en double aveugle, 118 patients souffrant d’arthrose ont pris soit de la glucosamine, soit du MSM, soit une combinaison de glucosamine et de MSM, soit un placebo. Après 12 semaines de traitement, les participants auxquels on avait administré les deux produits en même temps ont éprouvé la plus grande diminution de l’indice de douleur [13].

Comment se soigner sans se ruiner

Fort bien, me direz-vous, mais quel budget faut-il pour se procurer tous ces produits hyperspécialisés, qui doivent forcément être très coûteux ??

Il est vrai qu'on ne trouve malheureusement pas de sulfate de glucosamine, de sulfate de chondroïtine, ni de MSM dans les rayons des supermarchés. Ce sont des substances qui restent aujourd'hui confidentielles (en Europe) et dont la fabrication, le transport et le stockage nécessitent d'importantes précautions pour ne pas les dénaturer.

Des petits malins s'amusent à en vendre sur Internet, parfois à des prix bradés. Mais quelles garanties offrent-ils vraiment sur la qualité, l'authenticité et le caractère non frelaté des produits que vous recevrez dans votre boîte aux lettres ? Aurez-vous le courage (l'audace !) de les avaler les yeux fermés ?

Il faut de plus se souvenir que le sulfate de glucosamine est fabriqué à partir de crustacés. Les personnes allergiques aux crustacés ne doivent donc jamais prendre de glucosamine, une mise en garde qui n'est évidemment pas toujours clairement affichée.

Concernant le sulfate de chondroïtine, c'est encore pire :

Les différences de qualité entre les compléments alimentaires sont énormes. La chondroïtine pure de bonne qualité exige un procédé de production très coûteux et complexe. Alors, pour réaliser des marges substantielles, iI arrive que les fabricants ajoutent du cartilage moulu dans leur produit et le commercialisent sous le nom de « Chondroïtine ». En 2007, de nombreux fabricants néerlandais ont été montrés du doigt lors d’un test en laboratoire : 5 compléments sur 7 ne contenaient aucune chondroïtine mais étaient composés de cartilage moulu.

Quant au MSM, les qualités sont là aussi très variables et je recommande un produit obtenu par distillation et non par cristallisation. La cristallisation implique l'utilisation de solvants impurs, laissant potentiellement des sous-produits toxiques (ex : métaux lourds, ou hydrocarbures chlorés). Le MSM pur doit également être très sec avec une teneur en eau inférieure à 0,1 %. (titrage Karl Fischer méthode). Se méfier des fabricants qui affirment que leur MSM est « pur à 99,9 % », mais qui ne se réfèrent pas à des tests de pureté volatile. Ces derniers tests se font par chromatographie en phase gazeuse à haute résolution, une méthode quantitative très spécifique qui détermine la pureté volatile du MSM.

Concernant l'harpagophytum, veillez à choisir un produit à teneur garantie de 5 % d'iridoïdes totaux, la substance active contre l'inflammation. C'est la concentration qui permet de bénéficier des bienfaits de manière optimale.

Il est donc particulièrement risqué d’acheter ces produits à l'aveuglette. Je vous recommande de consacrer beaucoup de soin au choix de vos produits en boutique bio, et même de privilégier l'achat en pharmacie si vous avez une bonne pharmacie près de chez vous, ouverte aux produits naturels et dirigée par une personne vraiment compétente dans ce domaine.

Concernant l'achat sur Internet, je recommande le produit Formule Articulationsde Cell'Innov qui contient à la fois tous les composants les plus efficaces (harpagophytum, sulfate de glucosamine, sulfate de chondroïtine, MSM), sous des formes respectant les critères ci-dessus, et dans les doses exactes correspondant à leur meilleure efficacité.

Ce produit a manifestement été élaboré sur la base de la plus récente littérature médicale. Il vient d'ailleurs à peine de sortir sur le marché (octobre 2014) et très peu de personnes ont encore pu en bénéficier. Je vous le présente donc d'une certaine façon « en avant-première ».

En prenant chaque jour 4 comprimés du produit Formule Articulations de Cell'Innov, vous avez exactement 1500 mg de sulfate de glucosamine, 1200 mg de sulfate de chondroïtine, 500 mg de Méthyl-sulfonyl-méthane (MSM) et 500 mg d'extrait d'Harpagophytum titré à 5 % d’iridoïdes totaux. Cela correspond aux préconisations ci-dessus.

Les lecteurs fidèles de Santé Nature Innovation connaissent bien le laboratoire Cell'Innov que je recommande particulièrement pour les produits qu'il est nécessaire de prendre sur le long terme.

La spécialité de ce laboratoire est en effet d'offrir un service gratuit pour soutenir les personnes qui souhaitent tenir leurs « bonnes résolutions » sur le long terme, ce qui est plus efficace (je dirais même indispensable) mais aussi forcément plus difficile.

Cell'Innov vous garantit l'envoi régulier de vos produits au fur et à mesure de vos besoins afin que vous ne soyez jamais à court, mais aussi pour vous « rappeler les bonnes résolutions » que vous aviez prises vis-à-vis de vos articulations. D'expérience, cela peut faire toute la différence.

Mise en garde importante

Attention, l'efficacité de ces substances anti-arthrose n'est pas garantie à 100 %. Comme dit plus haut, certaines personnes ne réagiront pas. Et bien entendu, plus votre arthrose est avancée, plus il sera long et incertain de faire disparaître les douleurs et de retrouver votre souplesse intacte.

De plus, gardez toujours à l'esprit qu'une meilleure alimentation est le premier pilier de tout traitement. Et que la prise de compléments alimentaires anti-arthrose sera plus efficace si vous la complétez par la prise de vitamine D, d'oméga-3 et d'un bon multivitamines.

Toutefois, ces mesures font partie de l'hygiène de base quel que soit votre mode de vie et vos éventuels problèmes de santé, donc j'espère que, à ce stade, la majorité de mes lecteurs les respectent déjà et que je n'ai pas besoin de répéter ces préconisations un peu « bateau ».

Enfin, merci de penser à moi si vous décidez de suivre ce conseil aujourd'hui. Dans 6 mois environ, écrivez-moi pour me dire quels sont les effets de vos produits : au niveau de la douleur, de la souplesse, des raideurs matinales et aux changements de météo.

Ce n'est pas obligatoire évidemment. Mais je vous en serais très reconnaissant car cela m'intéresse au plus haut point d'avoir ce retour d'expérience collective, et bien sûr de savoir si j'ai pu vous aider comme je l'espère.

Vous pouvez vous procurer le produit Formule Articulations de Cell'Innov en cliquant ici.

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

******************************
Publicités :

Prévention : Il y a 12 ans déjà que des lecteurs bien informés ont été sensibilisés sur les risques réels de la pilule contraceptive, 5 ans qu’ils savent le danger des médicaments anti-cholestérol (statines). Ils en connaissent aussi les alternatives naturelles, efficaces et validées scientifiquement. Découvrez vous aussi le journal de référence de la santé naturelle depuis plus de 30 ans en vous rendant ici.

Nutrithérapie : Savez-vous que le curcuma empêche les cellules cancéreuses de proliférer ? Qu'il faut l'associer à de l'huile pour l'assimiler ? Découvrez les Dossiers de Santé & Nutrition dans cette vidéo.

Secrets de jeunesse pour une vieillesse heureuse : La médecine anti-âge fait actuellement des progrès étonnants. Vous pouvez en bénéficier en suivant les conseils du Docteur Hertoghe, président de l'Association Mondiale de Médecine Anti-âge. Rendez-vous ici.

******************************

Si vous n'êtes pas encore abonné à La Lettre Santé Nature Innovation et que vous souhaitez vous aussi la recevoir gratuitement, inscrivez-vous ici.

******************************

Pour être sûr de bien recevoir La Lettre Santé Nature Innovation sans qu'elle se perde dans votre boîte de messagerie électronique, visitez la page suivante.

******************************

Si vous souhaitez commenter cet article, je vous invite à le faire ici.

******************************

Si vous pensez que ce message pourrait intéresser un ami ou un proche, n'hésitez pas à le lui transférer par email (utilisez la fonction "transférer ce message" dans votre boîte de messagerie électronique). Pour partager cet article, vous pouvez utiliser l'un des réseaux sociaux suivants :

 

Partagez sur Twitter

Partagez sur Facebook

Partagez sur Pinterest

Partagez sur Google +

Partagez sur LinkedIn


******************************

Sources :

[1] Épidémiologie des maladies rhumatismales

[2] Degenerative diseases of the musculoskeletal system--overview of current clinical studies of Devil's Claw (Harpagophyti radix)].

[3] Fiebich BL : Inhibition of TNF-alpha synthesis in LPS-stimulated primary human monocytes by Harpagophytum extract SteiHap 69. Phytomedicine. 2001 Jan;8(1):28-30.

[4] Wegener T : Treatment of patients with arthrosis of hip or knee with an aqueous extract of Devil's Claw (Harpagophytum procumbens DC.). Phytother Res 2003, 17(10):1165-1172.

[5] Chrubasik S : A randomized double-blind pilot study comparing Doloteffin and Vioxx treatement of low back pain. Rheumatology (Oxford). 2003, 42(1) : 141-148.

[6] Effectiveness and safety of Devil's Claw tablets in patients with general rheumatic disorders. Author: Warnock M, McBean D, Suter A, Tan J, Whittaker P. Source: Phytother Res. 2007; 21(12):1228-33.

[7] Reginster JY, Deroisy R, Rovati LC, Lee RL, Lejeune E, Bruyere O, Giacovelli G, Henrotin Y, Dacre JE, Gossett C. Long-term effects of glucosamine sulphate on osteoarthritis progression: a randomised, placebo-controlled clinical trial.Lancet 2001 Jan 27;357(9252):251-6.

[8] Pavelka K, Gatterova J, Olejarova M, Machacek S, Giacovelli G, Rovati LC. Glucosamine sulfate use and delay of progression of knee osteoarthritis: a 3-year, randomized, placebo-controlled, double-blind study.Arch Intern Med 2002 Oct 14;162(18):2113-23.

[9] Zhang W, Doherty M, Leeb BF, et al. EULAR evidence-based recommendations for the diagnosis of hand osteoarthritis : Report of a task force of ESCISIT. Ann Rheum Dis 2009;68:8-17.

[10] Arthrose la chondroitine et la glucosamine sont-elles efficaces ?

[11] The Combination of Chondroitin Sulfate and Glucosamine Proves Effective for the Symptomatic Treatment of Knee Osteoarthritis

[12] Efficacy of methylsulfonylmethane supplementation on osteoarthritis of the knee: a randomized controlled study. Debbi EM1, Agar G, Fichman G, Ziv YB, Kardosh R, Halperin N, Elbaz A, Beer Y, Debi R.

[13] Meta-Analysis of the Related Nutritional Supplements Dimethyl Sulfoxide and Methylsulfonylmethane in the Treatment of Osteoarthritis of the Knee Sarah Brien,1 Phil Prescott,2 and George Lewith1, 1Department of Primary Medical Care, University of Southampton, Aldermoor Health Centre, Aldermoor Close, Southampton, Hindawi Publishing Corporation, Evidence-Based Complementary and Alternative Médicine 2009

******************************

Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

La Lettre Santé Nature Innovation est un service d'information gratuit de Santé Nature Innovation (SNI Editions). Pour toute question, merci d'adresser un message à contact@santenatureinnovation.com

Repost 0
Published by Unanima - dans Protection Animale
commenter cet article
19 janvier 2013 6 19 /01 /janvier /2013 16:14

A REPRODUIRE ET PARTAGER !

 

 

 

ADIEU LA SPA … BIENVENUE A LA SOCIETE PROFITEUSE DES ANIMAUX !

 

« Les débats d’idées sont légitimes au sein d’une institution comme la SPA, pour peu qu’ils soient respectueux du cadre institutionnel ». Maître Michèle LEBOSSE ( citation authentique)

 

 

Il fût un temps où bénévoles, sympathisants et donateurs de la SPA s’inquiétaient d’année en année de la perte de valeurs, de la dégradation des conditions de détention et de traitement des animaux, de la guerre interne des 24 administrateurs et autres dérives financières et réelles de la SPA. Helas, trois ans plus tard, c’est de mois en mois, puis de semaines en semaines et désormais chaque jour que les avanies et pratiques révoltantes pleuvent sur l’association en proie aux humeurs d’une administratrice « provisoire » purement et simplement despotique . Mais pas seulement.

Les résultats positifs de cette intervention judiciaire excessivement coûteuse ne sont pas au rendez-vous. Loin de là.  Les recommandations de la Cour des comptes sont foulées au pied, tandis que cette dernière se dispense fort malheureusement de son devoir de contrôle et de suite. Les trois  ministères de tutelle (Intérieur, Agriculture, Education) font la sourde oreille, tandis que le Conseil d’Etat, fronce les sourcils sur des statuts mal fagotés par un avocat personnel et copain de la despote. Hors de prix et très peu enclins à la bienfaisance animale, ces deux derniers se montrent beaucoup plus spécialisés et friands d’affaires immobilières que de chiens et de chats en détresse.

Aux oubliettes les tonitruantes dénonciations sur l’amateurisme, les négligences ou le « gaspillage et la dilapidation des héritages et des dons » repris en boucle en 2009 par l’appareil administratif (cour des comptes), judiciaire et policier (brigade financière), ainsi que par Madame LEBOSSE en tête ! Pour aboutir à quoi ? A rien… pas la moindre mise en cause, pas la moindre mise en examen, pas le moindre procès, et par conséquent pas la moindre sanction des président ou trésorière en poste à l’époque des faits scandaleux afférant aux dons et legs. Ce sont pourtant quelques 20 millions d’euros qui auraient été détournés au détriment de la SPA ! Circulez, ya rien à voir …

Seule l’ex présidente LANTY a congédié la lampiste des dons et legs Colette Melin et porté plainte contre X en 2008, tandis que les supérieurs et responsables de cette dernière, l’ex-président Dr BELAIS et l’ex-administratrice trésorière Alda ROUMAGNOU entretiennent à ce jour, les meilleures relations du monde avec… la despote du jour, qui cite cette dernière en exemple aux bénévoles jugés « trop protecteurs ». Un comble. Chacun s’interroge sur les dizaines de boxes qui restent vides à LUYNES (Tours), y compris pendant le pic des abandons de l’été. Curieusement, cette Alda Roumagnou à la réputation très controversée et aux surnoms qui font froid dans le dos, est la seule déléguée présidente d’un gros refuge SPA qui n’a rien à redouter de la chasse aux bénévoles forcenée qui sévit ces dernières semaines à la SPA…

 

C’est pour avoir osé soulever dans un tract la question du classement sans suite de la plainte contre X de 2008 –question légitime et parfaitement fondée- que l’adhérent Henri Barbe (président de la VASPA) s’est vu radié de la SPA le 27 juin 2012 par un courrier concocté   par LEBOSSE Michelle toute seule, en violation des statuts de la SPA en vigueur !

 

Bis repetita placent, la dernière violation des statuts en date concerne le délégué président et enquêteur Henri Decroix, viré sur le champ et sa délégation de l’Orne dissoute par un simple courrier signé LEBOSSE daté du 9 janvier 2013. Motif invoqué : des propos soit disant

 

 

violents et un « non respect de la Charte des bénévoles ». Ridicule. Il est vrai qu’Henri Decroix s’était battu bec et ongles pour convaincre les autorités de sa région (Préfet, Conseil général, DDPP etc.) de la nécessité d’un refuge SPA dans l’Orne. Accordé par ceux-ci sur le principe, mais démenti par un courrier du directeur général… Ce dernier désormais pris entre plusieurs feux, vient d’expédier un courrier daté du 12 janvier à toutes les instances, osant contredire la décision de LEBOSSE : NON la section SPA de l’Orne n’est pas dissoute !

 Henri Decroix avait également tenté d’arracher des griffes du siège parisien, un leg de 150 000 € dédié à sa section en vue du futur refuge. CQFD.

Voilà pour un rappel sommaire du contexte de ce lancinant feuilleton SPA, dont les épisodes sont de plus en plus préjudiciables  à la mission de service public de cette association… Au point de s’interroger, sur ce qui justifie encore  le maintien de la fameuse RUP (reconnaissance d’utilité publique) qui fût consentie à l’ancienne Société Protectrice des Animaux par … Napoléon III.

 

 

MANAGEMENT A LA HUSSARDE ET CHAISES MUSICALES

 

Depuis 2010 et spécialement ces dernières semaines, ce sont des dizaines de sentences qui sont prononcées contre d’anciens  bénévoles et délégués présidents (chefs de refuges bénévoles) au  dévouement sans faille depuis vingt ans et plus, convoqués devant de véritables petits tribunaux de l’Inquisition. Témoins ou avocats sont refoulés et  le verdict écrit d’avance. En grand inquisiteur une LEBOSSE cassante et  ironique, flanquée d’un Cazenave toujours aux ordres et du Caporal chef Landais. Odieux. S’ensuivront de simples lettres comminatoires éjectant sous le coup de lourdes accusations mensongères les bonnes âmes d’Yvré (Le Mans), de Tilloy (Arras), de Quimper, de Plouhinec, d’Arry (Metz), Briançon ou St Parres aux Tertres… La meilleure défense c’est l’attaque : les exclus ainsi humiliés seront chargés de tous les dysfonctionnements, carences de formation, dégradations matérielles ou dissensions internes imputables à la direction SPA elle-même…depuis des lustres ! Dehors tous ces « protecteurs qui travaillent à l’ancienne », on veut « faire évoluer les emplois », la nouvelle animalerie SPA veut faire moderne et…surtout rentable.

 

Les responsables salariés de terrain ne sont pas épargnés, puisque de Gennevilliers à Aix en Provence en passant par Thionville ou Torreilles, nombreux sont les « mis à l’index », soumis à d’intenses harcèlements, piégés dans de tenaces procédures avant d’être virés… Les syndicalistes (fantoches) protégés par leur mandat bénéficient pour un moment d’un sauf-conduit… au placard.

 

Silence et je ne veux voir qu’une seule tête ! Mais le plus fun de l’affaire est que la DRH ne sait plus où donner de la tête, du fait qu’il n’y a personne pour remplacer valablement tous ces sacrifiés sur l’autel  « de la nouvelle modernité » dont s’entiche la SPA. Alors on pond moult circulaires d’ « offres de postes » en interne, autrement dit on déshabille Paul pour habiller Jacques désespérément. Un jeu permanent de chaises musicales.

On imagine sans peine les conséquences dramatiques d’un tel chaos pour les animaux sélectionnés de plus en plus jeunes et de moins en moins nombreux : on est passé de 130 à 55 chiens et de 200 à une cinquantaine de chats à Yvré l’Evèque (Le Mans) depuis que la salariée syndicaliste de paille Mireille Boucelot (très controversée elle aussi, au même titre que ses copines Lebosse et Roumagnou) à chassé la très expérimentée et engagée Annick Zerren. Fini tout cela : on ne pardonne plus, on tue !

 

 

 

TRAVAIL EN FAMILLE ET PETITS ARRANGEMENTS ENTRE AMIS

 

Pour les nouveaux lèches-boots, les faux derches et autres petits mouchards de service de la « familleSPA » en revanche, c’est la belle vie ou presque. Ce sont donc 90 salariés chefs de refuges, de dispensaires et cadres du siège SPA qui seront ainsi véhiculés, logés en cottages  et nourris deux jours durant les 22/23 janvier prochain au CENTER PARK des Hauts de Bruyères en Sologne, pour s’y réunir…en Congrès!!! Ne se mouchent pas du pied les Gentils Organisateurs: le « congrès » se tiendra-t-il en short ou en  maillot de bain ?

 

Des cours d’alphabétisation de congressistes sont-ils prévus pour lire les contributions scientifiques ? La despote sera-t-elle en talons aiguilles et manteau de FOURRURE ou en ballerines pour pérorer sur « la consolidation d’une identité commune et du sentiment d’appartenance à une grand association nationale » ?  Le « programme » est à l’avenant : comment accompagner les bénévoles (sic) et comment « vaincre l’ennui de l’animal en box », alors que le seul moyen connu pour adoucir la détresse des animaux en cage est précisément l’intervention de ces bénévoles fustigés par la direction SPA. Autre sujet brûlant : comment pratiquer la censure des adhérents trop curieux ou comment mentir à la presse etc… Un séjour à 400 € offert à ceux qui devineront combien vont coûter ces fantaisistes festivités ! (là on plaisante). Les donateurs sont priés de se montrer compréhensifs…

 

Expliquera-t-on aux congressistes que lors de la vente de bijoux de décembre dernier à Drouot au profit de la SPA, c’est le Cabinet de Philippe Serret, époux LEBOSSE qui fût nommé comme expert de la vente ? Mais chut… peut-être ce spécialiste en diamant et joaillerie ancienne offrait-il là quelques heures de bénévolat ? Après tout la fille LEBOSSE, Béatrice Vardon avait bien été affectée dès 2010 par maman au service stratégique « Dons et legs » de la SPA ! Et la toute nouvelle Orianne Vatin, « communicante » de choc à si bonne école, n’hésite pas à faire travailler son conjoint Simon Michel (quel forme de contrat ?) comme « spécialiste vidéo » sur le site Internet, au Chalet SPA des Champs-Elysées ou espion incognito au refuge d’Yvré l’Evèque l’été dernier, sous couvert de gros mensonges…

 

Parlera-t-on aux gentils congressistes venus de la cambrousse désargentée des 50 000 € que la patronne a décidé d’affecter  en 20011 « aux aménagements et espaces verts » du siège parisien ? Ou planchera-t-on sur la fermeture du refuge illégal de Liévin fermé sur ordre de la DDPP en 2011 et suite à laquelle la SPA a distribué 90 000 € à chacun des cinq agents animaliers licenciés (aucun animal ne les regrettera), le sixième larron ayant touché beaucoup plus, au point que son avocat lui a intimé l’ordre de ne pas  en  révéler le montant !

A moins que l’on s’interroge sur les honoraires « administratifs et juridiques » de 2011 qui sont passés de 827 700 € à un réel de 1 169 751 € « à cause d’une part importante qui est liée aux travaux relatifs à la rédaction des nouveaux statuts et du règlement intérieur » nous explique l’administratrice « provisoire ». Alors Maitre Stéphane Dumaine-Martin, merci qui ??? On aura compris que le mot « administratif » est là pour la déco. Tiens, et si Le « congrès 2013 » expliquait enfin pourquoi  ces fameux statuts en or massif sont retoqués par le Conseil d’Etat plus d’un an après leur vote fin 2011?

 

 

 

Le « congrès » pourrait aussi bien évoquer ces transferts de chiots et chatons de Guadeloupe, de Guyane, de Martinique ou de l’enclave marocaine de Ceuta qui s’effectuent dans des conditions épouvantables sans le moindre accompagnement ni accueil sérieux et en violation des règles pourtant écrites (oct 2012) par la SPA… Nous avons pu constater le 6 décembre dernier à Orly ouest en zone de fret, comment la déléguée-présidente Geneviève Auger de Morée à envoyé son trésorier bénévole Philippe Marmolle seul, au volant d’un misérable petit Kangoo crasseux, muni de cinq cages pour réceptionner 19 chiots et un adulte ! Les animaux attendus à 10 heures du matin, sont arrivés à… 15 heures de l’après midi ballotés et déshydratés, grelottants et complètement stones… Ces transferts à destination de Morée, Thionville, Arry ou Chamarande (des centaines de km supplémentaires après 15 H d’avion et de cage !), sont destinés à faire du chiffre dans les refuges où ils sont mis en vente aussitôt et se vendent comme des petits pains (jusqu’à 250 euros pièce). Des transbahutements qui sont en totale infraction avec les règles de transport d’animaux vivants en vigueur. Un pur scandale de la part de la SPA qui se mêle de faire la leçon au site du « Bon coin » ou autres animaleries…

Que fait donc la fameuse « Cellule anti-trafic » toujours si prompte à vanter son excellence auprès des donateurs ?

Bref, on le voit ce ne sont pas les vrais sujets qui manquent pour un raout aussi couteux que show off …  Et surtout, pour quels résultats ?

 

 

ADIEU LA SPA… BONJOUR TRISTESSE A L’ENTREPRISE « LEBOSSE AND CO »

 

Retour à la triste réalité : L’âme de la  vénérable Société Protectrice est en ruine et le moral des troupes bénévoles, mais aussi salariées, est dans les chaussettes. Tous jugulés par la peur entretenue par une hiérarchie répressive et  fraîchement débarquée au gré des caprices de la patronne de la boite : LEBOSSE Michèle. En papy directeur Luc CAZENAVE, un ex-chômdu rescapé de l’UFCV, d’où il se fit virer par son AG en 2009 pour avoir creusé un déficit de près de 3 millions d’euros, qu’il comptait compenser par un plan social en jetant  149 personnes  sur le carreau. En caporal-chef depuis six mois, un énergumène du nom de Christophe Landais, au CV légèrement sujet à caution: peu importe l’homme a tous les culots et sait se vendre.  Cynique, arriviste, orfèvre du flicage, zéro empathie pour les animaux, autant de qualités qui ont séduit la Toute Puissante du jour. Le nouveau chef du réseau SPA déclare sans vergogne qu’ « il est là pour la bouffe » et qu’il profite de ses tournées de flicage des refuges pour découvrir la France gastronomique et ses hôtels de catégorie « grâce à une belle enveloppe »… Petit détail biographique : LANDAIS avait eu l’heureuse idée de côtoyer pendant un an son copain CAZENAVE à l’UFCV !

 

Pour le reste, une atmosphère plombée pèse sur la moindre réunion ou « convocation », où les nouvelles consignes bureaucratiques expresses ou implicites tétanisent des employés désinformés et soumis, ou ce qui reste de bénévoles… « A la SPA tu fermes ta gueule ou tu prends la porte ! ». Seuls de jeunes chiens peuvent encore aboyer et les chatons encore miauler… du moins ceux qui sont encore assez jeunes, beaux et vendables pour avoir échappé aux milliers d’euthanasies perpétrées par l’association. En 2011 ce sont 2471  « décès ou euthanasies » qui sont à déplorer dans les refuges SPA et 2749  « décès ou euthanasies » dans les 31 fourrières de la SPA, selon un rapport officiel du boss LEBOSSE. Parmi les personnes les plus aguerries du terrain animalier, chacun est libre de multiplier ces chiffres par l’exposant qui lui semble le plus vraissemblable… Bref, ça ne rigole plus dans la nouvelle animalerie SPA et les sourires ont quitté le navire depuis belle lurette !

 

IL FAUT TUER LE VEAU D’OR

 

Selon nos informations, le Ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll et son cabinet sont parfaitement au courant de ce qui se trame à la SPA, mais « il y a trop d’argent, on ne peut rien faire », telle serait la pitoyable prise de position officielle. Devant un tel laxisme politique assorti d’un véritable népotisme judiciaire, mes vrais amis des animaux, cessons de nous épuiser et de subir l’intolérable. Relevons nos manches et rejoignons l’extraordinaire maillage de petites associations qui abattent un magnifique travail dans tous les recoins de France. Signons, diffusons, Imprimons nos tracts –et ce petit manifeste- pour informer sans relâche les généreux papies et mamies afin qu’ils soutiennent désormais par leur dons les petites structures de proximité et surtout contrôlables. Déboussolons ce veau d’or qui rend fou les bipèdes et qui maltraite et dévore ses enfants à quatre pattes !!!

 

COCHON NAPOLEON

Repost 0
Published by Unanima - dans Protection Animale
commenter cet article
4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 04:51

Reçu de notre amie Katherine :

 

pour-en-finir-avec-la-chasse-gerard-charollois.jpgChaque week-end l'annonce d'une mort par accident d'un chasseur ou d'un promeneur... et cela ne suffit pas à faire bouger les Politiques... qui deviennent complices des agités de la gâchette dont ils sont souvent...

 

Pour rappel :

POUR EN FINIR AVEC LA CHASSE

par Gérard CHAROLLOIS.

 


crédit photo : site Trouvephoto.com Tête de Biche

 

http://www.leparisien.fr/faits-divers/la-fermiere-qui-defie-les-chasseurs-a-courre-29-10-2012-2275377.php

 

Chantal Villain, fermière à Beaumont-la-Ferrière dans la Nièvre, a
transformé ses 30 ha de terre en refuge pour les cerfs et les biches
traqués par les chasseurs à courre. L’histoire d’une femme qui s’est
lancée dans un combat contre les chasseurs.

Chantal Villain est une fermière qui ne quitte plus sa maison. Elle s’est lancée dans une luttte acharnée contre les chasseurs, et a décidé de les empêcher de pénétrer sur sa propriété pour traquer le gibier.
Cette femme quinquagénaire vit seule au bout d’un chemin forestier qui se termine par une bâtisse au toit d’ardoise. Son lieu de résidence a tout du havre de paix, pourtant elle dit vivre « un véritable enfer ».
« Ca fait vingt ans que ça dure, mais ces derniers temps, le harcèlement a redoublé », ajoute-t-elle, épuisée.

L’agricultrice s’est lancée dans le combat de sa vie : empêcher les veneurs de traquer sur sa propriété le gibier, et surtout le cerf, animal mythique que seulement 37 équipages sur les 420 existants en France sont habilités à pister.

La fermière, partisane d’une vie en symbiose avec la nature, la laisse prendre ses droits sur ses terrains. Le résultat est que les animaux en ont fait un refuge, une arche de Noé. « C’est ce que les chasseurs à courre ne supportent pas, que les animaux se réfugient chez moi », explique-t-elle. « Du coup, ils viennent la nuit et tirent pour que le gibier quitte ma propriété. Ils sont là généralement le mardi ou le samedi, parfois presque toute la semaine en fin de saison, quand ils n’ont pas atteint leurs quotas. »

Le conflit a pris de l’ampleur. Des pneus du tracteur crevés aux jets de pierres et même tirs à la chevrotine sur son toit ou son chien, Chantal Villain dit être devenue la bête noire des quatre équipages qui officient dans le secteur. Ils ont pris leurs aises dans cette propriété devenue un refuge pour les animaux, étant truffée de rivières et de mares où ils peuvent s’abreuver. La fermière n’en démordra pas : « Je ne supporterais pas de partir d’ici, même avec de l’argent. Ce serait me renier. »

http://www.leparisien.fr/faits-divers/la-fermiere-qui-defie-les-chasseurs-a-courre-29-10-2012-2275377.php

Repost 0
Published by Unanima - dans Protection Animale
commenter cet article
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 00:13

Agnès nous informe de la création de son association :

 

 
 
150_cde744e4be67226060ee68c75c67f24a

QUATRE PATTES SANS TOIT

Animaux recueillis : Chien, Chat

Adresse : Mairie de Solerieux 26130 SOLERIEUX
Téléphone : 06/82/12/47/58

Contact : Contacter par email

Nombre d’animaux à adopter : 39
Accéder à la liste des animaux de ce refuge


Présentation du refuge :
Notre association a pour vocation de placer des animaux abandonnés.Nous les plaçons en famille d'accueil le temps de leur trouver des adoptants, cela leur permet d'éviter le stress d'un refuge et nous permet de connaitre leurs compatbilités (chiens, chats, enfants...) ainsi que leurs traits de caractère.

Comment adopter chez nous :
Contacter nous au 06/82/12/47/58; vous bénéficirez du sérieux de notre équipe qui travaille avec un vétérinaire et une éducatrice canine!

 
Merci à Agnès pour ses coups de papatte douce aux QUATRE PATTES SANS TOIT pour leur donner une chance d'en trouver UN à l'abri des tempêtes de la vie.
Contact Facebook :
Repost 0
Published by Unanima - dans Protection Animale
commenter cet article
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 06:22

Souris,  un petit coup de papatte douce pour ce beau Cacatoès Alba qui s'appelle Quédou SVP. Merci.
5 clics, c'est gratuit et ça permettra de le bichonner après que l'homme dans son infinie bêtise l'ait saccagé !

 

quedou-actuanimaux-lafermeauxoiseaux-cacatoes-perroquets-ps.jpg

 

http://actuanimaux.com/cause/quedou/

 

Voici l'extrait de la page qui explique bien comment il faut choisir un Coco parleur si vous en voulez vraiment un. Mais rien ne vous empêche dans une animalerie de vous exprimer en demandant au vendeur où il se fournit et comment sont élevés les animaux qu'il met en vitrine. Le mieux serait de les laisser dans leur environnement naturel !

Mais avec des SI, DES PERROQUETS, DES FAUT CONS ET DES VRAIS... on n'a jamais refait le Monde.

 

Donc, extrait :

 

C’est un cacatoes Alba et, pour son malheur, il est à la mode auprès des humains, qui une fois de plus n’y comprennent rien, et bien sûr des éleveurs qui ne sont pas à cours d’imagination pour réaliser du profit sur un être sensible, en l’occurence hypersensible faudrait-il dire. Un petit orphelin par la seule volonté des humains !! Il fallait la faire celle là et bien ils l’ont faite ! ça s’appelle juste E.A.M.*, 3 lettres terrifiantes de stupidité aux conséquences incalculables.

... Quédou fait partie des Psittacidés les plus gentils, les plus doux et partant les plus vulnérables, les plus fragiles.

Quand on est perroquet il vaut mieux être un peu teigneux et grande gueule : ça protège !

Malheureusement Quédou est tout le contraire d’un teigneux!


L’ASAP a préféré laisser la parole à Quédou, surpris en grande discussion avec son copain, pour nous faire comprendre cette problématique particulière :

” Je m’appelle Quédou, je suis un cacatoès alba et depuis mon arrivée à l’ASAP, je discute avec mon voisin :

- Toi, le nouveau, comment t’appelles-tu ?

- Je m’appelle Quédou et toi ?

- Moi, c’est Elba, ils m’ont appelé ainsi à cause de ma robe blanche immaculée.

- Tu as de la chance car moi j’ai perdu mon habit de soie : c’est vrai, je suis un peu mité. Ils disent que je suis un E.A.M.

- C’est quoi un E.A.M ?

-C’est un élevage à la main à l’oeuf.

-Quelle main ?

-Cela veut dire que je n’ai jamais connu mes parents perroquets.

-Ah ! je comprends, tu n’es pas un perroquet comme moi , tu fais semblant ?

Le vétérinaire dit que je ne suis pas bien dans ma tête et que c’est pour cette raison que je m’arrache les plumes, parfois même je mords mes pattes à sang. Il m’enferme dans une colerette pour mon bien mais je préfère les caresses, pensent mes propriétaires.

-Des caresses ? Mais tu n’es pas un chien ni un chat. Moi je préfère chanter et danser, c’est plus drôle, avec les bénévoles. Cela met de l’ambiance et les copains font comme moi. C’est ma nature : être un perroquet qui garde ses distances envers les humains afin de vivre en bonne cohabitation. On dit que je suis un E.P.P*, élevé par mes parents perroquets qui sont mes vrais éducateurs, ceux qui m’ont appris à ne pas “subir”‘.

-Moi c’est le contraire, mon éducateur c’est l’humain. Je suis tellement “imprégné” que cela entraîne des troubles du comportement. Je suis anxieux en permanence et ma relation avec l’homme est fusionnelle. Je suis puni de mon excès d’amour. On se méfie de ses ennemis mais pas assez de ceux qui se disent nos amis. Au refuge l’équipe me réapprend à devenir un vrai perroquet, à cotoyer mes congénères et m’intéresser à eux, à reprendre confiance en moi. Le vétérinaire dit que je fais de la dépression par automutilation. Chez les humains on parlerait de comportement suicidaire.

L’EAM devrait être prohibé compte-tenu des conséquences souvent dramatiques à la maturité sexuelle du perroquet. Le perroquet E.P.P, beaucoup plus équilibré et stable dans sa relation avec l’homme, est à préconiser dans toutes formes d’élevage.
Le mieux serait encore que les acheteurs soient conscients des difficultés à long terme dans une relation perroquet/humain ( E.P.P ou E.A.M) qui peut tourner à l’échec ou à la mort. L’humain peut toujours s’en remettre, l’oiseau jamais sans séquelles.
Les cacatoès les plus sensibles et sujets aux troubles du comportement sont les Moluques (comme Doudou), les cacatoès Alba (Quédou) et les cacatoès de goffin (Isis), de part leur caractère introverti et non agressif.

* E.A.M. : élevage à la main à l’oeuf
* E.P.P. : élevage par les parents

Vos clics, vos vidéos, vos dons, vos allopass vont permettre à l’ASAP de participer aux soins de Quédou. Comme tous les perroquets de l’ASAP, Quédou n’est pas adoptable.

 

 

En partenariat avec

ASAP – La Ferme aux Oiseaux
2, chemin des Samsons
78125 Raizeux

 

 

DONC POUR AIDER QUEDOU, 5 CLICS SUR SA FICHE, C'EST GRATUIT. ET PLEIN D'AUTRES ANIMAUX VOUS ATTENDENT SUR LE SITE D'ACTUANIMAUX.

 

http://actuanimaux.com/cause/quedou/

 

 

 

Repost 0
Published by Unanima - dans Protection Animale
commenter cet article
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 06:10

Reçu de Faby :


Non non non ! plus possible tout çà !

http://www.leboncoin.fr/animaux/340167961.htm?ca=12_s

 

Et il/elle finira par l'avoir son bébé whippet...

peut-être a-t-il/elle besoin de chair fraiche pour sa serpenterie ?

 

J'ai laissé un com à "signaler un abus", si vous en avez marre de voir les animaux largués n'importe où à n'importe qui  sur ce type de sites, n'hésitez pas, laissez votre avis. Merci.

Repost 0
Published by Unanima - dans Protection Animale
commenter cet article
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 06:22

MESSAGE D'ALAIN DE PERETTI – VETERINAIRE

 Au-delà de toute polémique !!!

Selon ce message, la viande que nous consommons peut être contaminée. Nous mangeons tous de la viande hallal à notre insu, c'est déjà vrai pour les Franciliens avec le rachat des abattoirs de Meaux par le groupe Hallal .

Nous participons aussi sans en être informés au "denier du culte" musulman, car chaque bête abattue selon ce rite rapporte des euros aux responsables de cette religion.

Je trouve cela surprenant...... Finalement les végétariens s'en tirent bien. On mangera du cochon, les éleveurs Bretons vont être contents.

Les risques sanitaires liés à l’abattage halal

Par Alain de Peretti, Docteur vétérinaire

On évoque toujours les problèmes posés en la matière par la souffrance animale et par la taxe de financement occulte de l’Islam par les consommateurs. Ces problèmes sont, bien sûr, réels. Il en est un autre qui nous concerne tous et mérite d’être évoqué, une question essentielle et occultée : l’aspect sanitaire et de sécurité alimentaire.

Alain de Peretti :

"En effet, rappelons que dans l’abattage halal, l’animal est tourné vers la Mecque, saigné sans étourdissement ; il est pratiqué une très large incision de la gorge jusqu’aux vertèbres, sectionnant tous les organes de la zone, veines jugulaires et carotides pour la saignée, mais aussi la trachée et l’œsophage".

Cette pratique entraîne les conséquences anatomo-physiologiques suivantes : une régurgitation du contenu de l’estomac par l’œsophage, lequel se trouve anatomiquement juste à côté de la trachée. L'animal continue de respirer, même très fort du fait de l'agonie qui peut durer jusqu'à un quart d’heure, rappelons-le, et il inspire ces matières souillées riches en germes de toutes sortes...

Ces matières inspirées jusqu’aux alvéoles pulmonaires larguent leurs germes dans le sang d’autant plus facilement que la paroi des alvéoles pulmonaires est très mince et que la circulation sanguine, rappelons-le, est toujours en cours dans cette période d’agonie, et même accélérée par le stress au niveau des organes essentiels. Un risque énorme de contamination en profondeur de la viande est donc encouru.

On observe de plus, du fait du stress intense, deux phénomènes physiologiques qui se conjuguent : la chute de tous les mécanismes de défense immunitaires et la concentration du sang dans les organes essentiels, on peut dire que l’animal « retient son sang ». C’est un processus naturel de survie qui entraîne vraisemblablement d’ailleurs une saignée moins bonne contrairement aux allégations des tenants de cette pratique.

Il y a, de plus, une forte production de toxines. La longueur de l’agonie entraîne enfin des soubresauts violents accompagnés de défécation et émission d’urine, le tout éclaboussant toute la zone d’abattage !

On voit donc bien les conséquences pour la sécurité alimentaire des consommateurs.

C’est si vrai que le règlement européen, CEE 853/2004, dans son annexe, chapitre IV intitulé Hygiène de l’abattage, paragraphe 7,

alinéa (a) dit :

" LA TRACHÉE ET L’ŒSOPHAGE DOIVENT RESTER INTACTS LORS DE LA SAIGNÉE " ( avec une dérogation pour l’abattage rituel…)


le problème est que, selon des estimations récentes, 50% environ de la viande consommée est maintenant halal. Car si les Musulmans sont encore minoritaires, ils ne consomment que certains morceaux, on ne peut laisser perdre le reste de la carcasse. De plus les industriels trouvent plus simple et plus profitable de n’avoir qu’une seule chaîne d’abattage : ainsi des bêtes entières qui seront consommées hors du marché halal sont néanmoins égorgées selon ce rite oriental.

Conclusion : On enfreint le sacro saint principe de précaution pour respecter une pratique exotique irrationnelle, insoutenable sur tous les plans, basée sur une superstition moyenâgeuse absurde.

Dans ces conditions, les actuelles dérogations à la réglementation européenne permettant l’abattage rituel sont-elles acceptables ?

La multiplication des cas de toxi-infections alimentaires est en tous cas prévisible… et elle touchera surtout des non Musulmans, inconscients de ces risques incontrôlés et dont les habitudes culinaires les amènent à consommer la viande beaucoup moins cuite.

Alain de Peretti, Docteur vétérinaire, pour Novopress France.

Vous ne pourrez plus dire que vous ne savez pas... ou alors mangez de la viande bouillie ou plus de viande du tout.

 

Repost 0
Published by Unanima - dans Protection Animale
commenter cet article
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 09:17

Nombre parmi nous connaissent déjà le FORUM RESCUE, forum de diffusion, d'annonces d'adoption et de discussions autour des animaux et de la protection animale.

 

Fort de plus de 50 000 membres, RESCUE s'est positionné comme le forum animalier le plus actif de la toile et dans les adoptions d'animaux domestiques.

 

Tout nouveau membre est le bienvenu afin d'améliorer l'efficacité de la cause animale.

 

http://www.rescue-forum.com
 

imuna10col.jpg

Repost 0
Published by Unanima - dans Protection Animale
commenter cet article
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 06:32

Veggie Pride 2012
Marseille 19 mai

Lettre d'info du 8 mars 2012

En route pour la Veggie Pride 2012 à Marseille

Marseille va accueillir le 19 mai prochain l'unique Veggie Pride qui aura lieu en France en 2012.

Les préparatifs ont déjà commencé, pour le défilé qui aura lieu comme chaque année depuis 2001 le samedi après-midi, mais aussi pour les événements annexes qui débuteront dès le mercredi 16 et se termineront dimanche 20.

Pour le moment, trois conférences-discussions sont prévues mercredi, jeudi et vendredi soir. Une fête sera donnée le samedi soir (after pride).

Un rendez-vous sera aussi proposé le dimanche pour faire le bilan de cette édition et se projeter dans l'avenir.

À noter que le jeudi 17 mai est férié, c'est donc l'occasion pour celles et ceux qui vivent loin de Marseille de profiter d'un éventuel pont et venir quelques jours au soleil, joindre l'utile à l'agréable.

Comme chaque année aussi, des solutions d'hébergement chez des manifestant-e-s de la région seront offertes. N'hésitez pas à nous contacter dès maintenant pour en profiter.

Aujourd'hui comme durant ses onze années d'existence, la Veggie Pride, loin d'être une simple célébration du végétarisme comme mode de vie, est une manifestation revendicative centrée sur la solidarité avec les animaux et sur la protestation contre le traitement que notre société leur réserve. La dénonciation de la végéphobie s'entend dans ce sens : car les animaux sont les vraies cibles des discriminations végéphobes, discriminations qui visent à réprimer, à nier et à rendre inaudible l'expression des convictions éthiques et politiques des personnes qui estiment injuste la consommation des animaux.

Parce que la végéphobie existe et qu'aujourd'hui en France elle est plus forte que jamais, pour le milliard d'animaux terrestres et les milliards de poissons tués chaque année en France, nous appelons les végétarien-ne-s et végétalien-ne-s à se mobiliser encore plus nombreux-ses pour cette 12ème Veggie Pride, le samedi 19 mai à Marseille.

Ensemble, luttons pour notre droit d'être traité-e-s comme des citoyen-ne-s à part entière !

Ensemble, luttons pour notre droit à exprimer et pratiquer notre solidarité avec les animaux !

Rendez-vous à Marseille le 19 mai !

L'équipe d'organisation de la Veggie Pride 2012


Programme provisoire

  • Mercredi 16 mai 2012
    Conférence / débat (en soirée, plus d'information à venir)
  • Jeudi 17 mai 2012
    Conférence / débat (en soirée, plus d'information à venir)
  • Vendredi 18 mai 2012
    Conférence / débat (en soirée, plus d'information à venir)
    au Point de Bascule, 108 rue Breteuil, 13006 Marseille
  • Samedi 19 mai 2012
    • Veggie Pride, de 14h à 17h
      En marge : dès 12h, possibilité de restauration rapide (sandwichs) près du lieu de départ.
    • Soirée conviviale et festive
      À partir de 18h, stand associatifs, repas, concerts, etc.
      au Point de Bascule, 108 rue Breteuil, 13006 Marseille
  • Dimanche 20 mai 2012
    Débat bilan et perspectives
    au Point de Bascule, 108 rue Breteuil, 13006 Marseille

La prochaine réunion d'organisation de la Veggie Pride aura lieu le dimanche 25 mars à Marseille. Pour connaître le lieu et l'horaire, contactez-nous : 06 70 84 65 70 / 06 36 92 76 65 / marseille@veggiepride.fr


Contact / infos


Que faire

Vous pouvez dès maintenant nous aider à promouvoir la Veggie Pride en diffusant cette lettre d'information à vos contacts mais aussi en créant des liens vers le site de la Veggie Pride sur vos blogs ou vos sites.

Vous pouvez également participer à l'organisation de la Veggie Pride en vous inscrivant sur le forum d'organisation, et faire des dons en envoyant un chèque à l'ordre de la Veggie Pride à l'adresse suivante : Veggie Pride, 44 avenue maréchal Foch, 69006 Lyon.

Si vous ne l'avez encore fait, nous vous invitons à signer le manifeste de la Veggie Pride en ligne.


Plus d'informations

Un forum petites annonces sera mis prochainement en classe pour que vous puissiez organiser vos co-voiturage et votre hébergement à moindre coût.


Se désinscrire

Si vous ne désirez plus recevoir la lettre d'information de la Veggie Pride, écrivez à marseille@veggiepride.fr, en indiquant «Désinscription lettre d'info» dans le «sujet».


Veggie Pride 2012
Marseille May 19

Newsletter March 8 2012

Heading for the 2012 Veggie Pride in Marseille

Marseille is going to welcome on May 19 the only Veggie Pride that will take place in France in 2012.

The preparations have already begun, for the parade which will take place as every year since 2001 on Saturday afternoon, but also for the other events which will begin from Wednesday 16 and will end on Sunday 20. For the moment, three conferences-discussions are planned on Wednesday, Thursday and Friday evening. A party will be given on Saturday evenings (after-pride). A meeting is also planned on Sunday to assess this edition and make plans for the next one.

Note that Thursday May 17 is a bank holiday in Switzerland, Belgium, Germany, Spain, France… Those who live far from Marseille can possibly take advantage of a long week-end and come to spend a few days in the sun, to combine usefulness with pleasure. As every year also, we will offer accommodation solutions with local demonstrators. Do not hesitate to contact us right away so we can get organized.

Today, as during its eleven years of existence, the Veggie Pride, far from being a mere celebration of vegetarianism as a lifestyle, is a demonstration focused on solidarity with the animals and on the protest against the way society treats them. The criticism of vegephobia is to be understood in this light: for the animals are the real targets of vegephobic discriminations, which aim at suppressing, denying and silencing the ethical and political beliefs of those who challenge the legitimacy of the consumption of animals.

Because vegephobia exists and is stronger than ever in France, for the one billion of land animals and the billions of fish killed each year in France we call vegetarian and vegan men and women to mobilize even more for this 12th Veggie Pride, on Saturday, May 19 in Marseille.

Together, let us fight for our right to be treated as full citizens!

Together, let us fight for our right to express and practice our solidarity with the animals!

See you in Marseille on May 19!

The organisers of the Veggie Pride 2012


Contact us

Provisional programme

  • Wednesday May 16 2012
    Conference / debate (details soon)
  • Thursday May 17 2012
    Conference / debate (details soon)
  • Friday May 18 2012
    Conference / debate (details soon)
    Venue: Point de Bascule, 108 rue Breteuil, 13006 Marseille
  • Saturday May 19 2012
    • Veggie Pride, from 2 to 5pm
      From midday on, sandwiches will be available near the starting point of the demonstration.
    • After-Pride : Friendly and festive party
      From 6pm on, stalls of different groups and associations, meal, concerts, etc.
      Venue: Point de Bascule, 108 rue Breteuil, 13006 Marseille
  • Sunday May 20 2012
    Assessment and outlook
    Venue: Point de Bascule, 108 rue Breteuil, 13006 Marseille

Further information on

Repost 0
Published by Unanima - dans Protection Animale
commenter cet article
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 06:22

De : lisa
Date : 22.02.2012 15:35:32

Sujet : j'ai croisé un cocker volé sans doute !
 
je viens de croiser une SDF avec un chien volé dans les rues de toulon...
 
une femme, petite, brune, sdf, fort acccent étranger, avec gros paquetage sur son dos, avec un cocker, qui portait un manteau couleur et matière comme un loden, avec un collier indien à son cou.... elle ne savait pas le nom du chien et comme je l'ai suivie, elle est devenue très très agressive ! visiblement ce chien est volé...!!!!!
 
donc je n'ai rien pu faire (sauf me prendre un coup dans la gueule) elle montait en direction de la gare de toulon... des jeunes m'ont dit qu'elle trainait depuis plusieurs jours dans toulon avec ce chien....
 
pouvez vous diffuser et partager MASSIVEMENT ? je suis sure que les propriétaires le cherchent... pfffffff
 
quelle tristesse.....
 
merci pour lui....

Repost 0
Published by Unanima - dans Protection Animale
commenter cet article

Présentation

  • : Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • : Contre l'invasion des monstres à face humaine. Violence = enfant en danger.
  • Contact

Profil

  • Unanima
  • Nada ! rien de particulier... 
 juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta !
 L'indifférence s'appelle complicité.
  • Nada ! rien de particulier... juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta ! L'indifférence s'appelle complicité.

Recherche Mot/thème