Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 juillet 2016 3 13 /07 /juillet /2016 12:19


L'idée d'une interdiction totale du commerce de l'ivoire gagne du terrain, mais la Commission européenne vient de se prononcer contre le plan qui pourrait freiner le massacre des éléphants! Près de 30 pays africains se sont engagés pour la survie des éléphants. Rejoignons-les et faisons entendre un appel international pour rallier l'Europe et sauver les éléphants de la disparition!

Chères amies, chers amis,

Toutes les 15 minutes, un éléphant est sauvagement abattu pour ses défenses. À ce rythme, l’espèce pourrait bien disparaître en quelques années. L’idée d’une interdiction totale du commerce de l’ivoire gagne enfin du terrain... mais la Commission européenne vient de se prononcer contre!

Comment rester insensible à la situation tragique des éléphants? Dans certains endroits, ces créatures magnifiques et douées de sensibilité ont désormais tellement peur des humains qu’elles ne se déplacent plus qu’à la nuit tombée, et des éléphanteaux orphelins refusent de quitter les cadavres mutilés de leur mère. 29 pays africains souhaitant interdire le commerce d’ivoire viennent de déclarer que si l’Europe avait gain de cause, les éléphants risquaient de disparaître. Aujourd’hui, ces pays nous appellent à l’aide.

Dans quelques jours, un sommet international crucial va avoir lieu et nous pourrions y obtenir l’interdiction totale dont nous avons besoin. Des pays importants comme la France ou l’Allemagne laissent entendre qu’ils seraient prêts à y mener la rébellion contre la position de l’Union européenne, qui équivaudrait à condamner les éléphants à mort. Les gouvernements africains feront entendre notre appel international directement au coeur de ces réunions critiques, afin de rallier davantage de soutiens. Signez maintenant pour protéger les éléphants, et partagez la nouvelle autour de vous:

Cliquez pour signer la pétition

Tout autour du monde, la chasse, le braconnage et la dégradation des habitats mènent des espèces emblématiques au bord de l’extinction. Cette crise majeure nous concerne tous, car pour chaque espèce perdue, la grande chaîne de la vie se fragilise un peu plus. Les scientifiques nous avertissent: si nous en perdons trop, les écosystèmes dont nous dépendons s’effondreront.

L’Europe est le plus grand exportateur au monde d‘ivoire légal. Elle prétend que la meilleure manière de résoudre la crise des éléphants est de s’attaquer de front au commerce illégal de l’ivoire, tout en permettant aux transactions légales de se poursuivre. Mais les braconniers réussissent à introduire leur ivoire sanglant dans les filières autorisées, et dissimulent ainsi leurs crimes. Or les experts nous avertissent que faute d’une interdiction totale, la légalisation du commerce d’ivoire ne conduira qu’à une augmentation exponentielle du braconnage.

Faisons naître une formidable vague de soutien pour notre faune sauvage, et obligeons les gouvernements européens à modifier leur position catastrophique qui ne fera qu’aggraver le massacre des éléphants. Quelle tragédie si nos enfants finissaient par ne plus connaître ces créatures que par les livres et vidéos du passé... Ajoutez votre nom et diffusez tout autour de vous pour sauver les éléphants:

Cliquez pour signer la pétition

Notre mouvement citoyen est une des meilleures chances de survie de la faune sauvage. Nous avons aidé à enclencher la fin du commerce d’ivoire à Hong Kong, remporté l’interdiction des pesticides tueurs d’abeilles au niveau européen et mené campagne en faveur de dizaines de parcs forestiers protégés ou de réserves marines à travers le globe. Nous avons même acheté un coin de forêt vierge pour les orangs-outans! Aujourd’hui, nous devons nous rassembler une fois de plus pour les éléphants, et remporter une nouvelle victoire pour la vie sauvage.

Avec espoir et détermination,

Bert, Rosa, Rewan, Emma, Spyro, Marie, Danny et toute l’équipe d’Avaaz

POUR PLUS D’INFORMATIONS

L’Europe choque en évoquant le retour de la vente d’ivoire (Métro Montréal)
http://journalmetro.com/opinions/blogue-de-la-jungle/990183/leurope-choque-en-evoquant-le-retour-de-la-vente-divoire/

Le commerce de l'ivoire va être interdit en France (Le Point)
http://www.lepoint.fr/economie/le-commerce-de-l-ivoire-va-etre-interdit-en-france-30-04-2016-2036127_28.php

29 pays africains appellent à sauver l’éléphant d’Afrique (Reporterre)
https://reporterre.net/29-pays-africains-appellent-a-sauver-l-elephant-d-Afrique

Le Kenya brûle son stock d’ivoire contre le braconnage des éléphants (Le Monde)
http://www.lemonde.fr/biodiversite/article/2016/04/30/le-kenya-brule-son-stock-d-ivoire-contre-le-braconnage-des-elephants_4911293_1652692.html

Les éléphants pourraient disparaître à l'état sauvage d'ici 20 ans (RFI)
http://www.rfi.fr/afrique/20150324-elephants-botswana-environnement-braconnage-ivoire-disparition/

La coalition pour l’éléphant d’Afrique (Site officiel des 29 pays)
http://www.africanelephantcoalition.org/?lang=fr


Voir les commentaires

Published by Unanima - dans autres causes
6 juillet 2016 3 06 /07 /juillet /2016 09:14

Nouvel exemple qu'exercent les esclavagistes d'animaux sur leur gouvernement et sur l'UNESCO. Cette pétition devrait également être présentée à l'UNESCO. Chacun peut se manifester auprès d'eux.

PETITION A SIGNER CONTRE LE CIRQUE AU P.C.I. français

"On ne vous demande pas d'aimer les animaux, mais foutez-leur la paix !" REISER

Chaque animal a le droit de vivre dans son milieu naturel, pas dans un enfer sans un brin d'herbe, sur du béton ou en cage toute la vie !

Published by Unanima - dans autres causes
5 juillet 2016 2 05 /07 /juillet /2016 05:59
expérimentation animale : la vie infernale des primates
expérimentation animale : la vie infernale des primates

Trouvez-vous acceptable d'expérimenter sur des primates pour mieux comprendre le fonctionnement du vivant ?

http://www.mesopinions.com/sondage/sante/trouvez-acceptable-experimenter-primates-mieux-comprendre/4211

VOUS POUVEZ VOTER.

Sur 6800 votants à cet instant 98 % DE NON et 1 % DE OUI.

Petit rappel pour ceux qui auraient oublié, l'INITIATIVE CITOYENNE EUROPEENNE de STOP VIVISECTION, bien qu'ayant recueilli un million trois cent mille signatures, a bel et bien été balayée d'un revers de manche par la Commission Européenne, trop d'enjeux pour les labos et tous les circuits vivant de ces expérimentations (les labos, les sous-traitants, les fournisseurs d'animaux dont les usines à chiots, les compagnies aériennes) et allons-y pourquoi pas même l'Etat qui perçoit TVA et impôts sur le revenu sur tout ce petit monde besogneux ! Idem bien sûr pour toute l'Europe.

VOTEZ SVP et partagez autour de vous. Votre souris finira par changer ces monstruosités !

Published by Unanima
5 juillet 2016 2 05 /07 /juillet /2016 05:29
Lobbying chez les éleveurs
Toujours le SYNDICAT NATIONAL DES ANIMALERIES...
30 députés sur 577, ce n'est pas encore la grande victoire mais les lobbyistes éleveurs s'activent, avec bien sûr en ligne de mire non seulement les acheteurs exigeants qui demandent des dédommagements aux éleveurs qui leur ont vendu des animaux malades dont certains ne vivent pas longtemps mais également les associations de protection animale, ce "marché" parallèle qu'ils aimeraient bien ne plus voir exister. Tous les clubs de race l'affirment, notre existence nuit à la survie des éleveurs... Ils passent simplement sous couvert les horreurs de certains éleveurs, comme le triste exemple de Montflanquin, élevage soutenu par le vice président d'un club de race pendant de longues années pendant que les chiens étaient brûlés sur un bucher !

Amendement n° 100

http://www.syndicat-animaleries.org/pages/informations-professionnelles/amendement-n-100.html

"Une trentaine de députés ont signé l'amendement n° 100 au projet de loi RELATIF À LA TRANSPARENCE, À LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION ET À LA MODERNISATION DE LA VIE ÉCONOMIQUE - (N° 3785). Parmi les signataires, on compte Madame Catherine Vautrin, Vice présidente de l'Assemblée nationale et auteur, en 2009, d'un Rapport parlementaire sur la filière canine auquel l'actuel Président du Synpases avait été entendu, et ce point, déjà évoqué.

Cet amendement a pour finalité de limiter la responsabilité d'un professionnel quant à la survenance de risques inhérents au développement de tout être vivant. Des acquéreurs d'animaux de compagnie, peu scrupuleux, saisissent les tribunaux en cas de survenance de troubles inexistants ou non apparents lors de la vente et des décisions peu compréhensibles peuvent être rendues, telle celle rendue en décembre dernier, par laquelle une éleveuse est condamnée à indemniser son acheteur pour une somme sans commune mesure avec le prix de vente, dans une partie est reversée à l'Etat au titre de la TVA ni même avec la marge nette réalisée, si l'on tient compte des frais fixes (loyers, etc) et variables (nourriture, vétérinaire, etc.).

Le récent changement intervenu dans le Code civil quant à la classification des animaux, et singulièrement des animaux de compagnie, devrait permettre de bien appréhender les risques liés au "vivant" et de ne pas en faire supporter la responsabilité sur le vendeur alors que la manifestation des troubles peut être induite par les conditions de détention, d'entretien ou nourrissage.

Déjà le Code rural et de la pêche maritime encadre les garanties dues à l'issue de la vente et a instauré la garantie particulière des vices rédhibitoires afin de couvrir les maladies ou malformations les plus fréquentes pour ces animaux. La mise en œuvre de cette garantie est considérée comme n'étant pas du fait de l'éleveur ou du vendeur et permet à l'acquéreur, soit d'obtenir une résolution de la vente, soit de bénéficier d'une réduction de prix, procédure qui est, en général, entreprise à l'amiable.

L'adoption de cet amendement devrait permettre de limiter, voire de supprimer le risque du professionnel (éleveur ou commerçant).

LIRE LA SUITE SUR http://www.syndicat-animaleries.org/pages/informations-professionnelles/amendement-n-100.html

Amendement n° 100

Published by Unanima - dans autres causes
5 juillet 2016 2 05 /07 /juillet /2016 05:10
Législation sur les annonces d'animaux domestiques
LA LEGISLATION SUR LE CONTROLE DES ANNONCES EXISTE. A CHACUN DE LA RESPECTER.
Trop d'animaux vendus sur les sites d'annonces gratuites par des particuliers et des assos peu regardants sur le devenir de leurs animaux. A nous de veiller à nous conformer à la législation dans l'intérêt des animaux victimes d'un "marché" plus juteux que le trafic de drogues.

Edité par le SYNDICAT NATIONAL DES ANIMALERIES

Annonces illégales ou frauduleuses, réponse d'une DDPP

http://www.syndicat-animaleries.org/pages/informations-professionnelles/petites-annonces/r.html

"Suite à l'entrée en vigueur de l'ordonnance du 7 octobre 2015 et de la constatation que nous faisons du non respect des prescriptions relatives aux mentions obligatoires devant figurer sur toute annonce publiée, nous avons été amenés à procéder à des signalements d'annonces, manifestement abusives, auprès des DDPP ou DDCSPP.

Nous venons de recevoir la réponse de l'une de ces DDPP, laquelle nous précise que le dossier est maintenant entre les mains de l'administration centrale.

Nombreux sont les professionnels à nous signaler des annonces de vente d'animaux de compagnie qui ne sont pas conformes à la réglementation ou qui cherchent à la contourner. Bien entendu nous en tenons compte et signalons après enquête, ces annonces, tant auprès des services préfectoraux (DDPP ou DDCSPP) que des gestionnaires des livres d'origine (LOF ou LOOF) lorsque nous constatons un usage frauduleux des n° de portées.

Nous avons identifié plusieurs façons qu'ont des personnes qui publient des annonces, de contourner la réglementation, et notamment :

  • Un professionnel se fait passer par un particulier. Pour se faire il mentionne un n° de portée plutôt qu'un n° de SIRET,
  • L'annonceur mentionne un n° de portée ou un n° de SIRET inexistant,
  • L'annonceur mentionne un n° de portée appartenant à un autre éleveur,
  • L'annonceur mentionne un n° de SIRET sans relation aucune avec une activité en rapport avec les animaux,
  • L'annonceur mentionne un n° de SIRET mais a cessé son activité professionnelle,
  • L'annonceur réutilise un n° de portée qui lui a déjà été attribué pour une autre portée,
  • L'annonce porte sur un don, alors qu'une contrepartie financière, à hauteur du prix usuel de vente, est réclamée,
  • ou plus simplement encore, absence des mentions obligatoires.

Depuis le début de l'année, date d'entrée en vigueur des dispositions issues de l'ordonnance du 7 octobre 2015, nous avons procédé à plusieurs centaines de signalements, directement auprès des hébergeurs dont les réponses et les réactions n'étaient pas toujours très cohérentes. Nous avons ensuite pris le parti d'informer directement les gestionnaires des livres d'origine mais devant leur absence de réaction ou leur impuissance à agir, nous nous sommes retournés vers les services préfectoraux.

C'est ainsi que nous venons de recevoir un courrier de la DDPP des Pyrénées-orientales, en réponse à un signalement que nous avons opéré le 22 avril 2016 le courrier joint en annexe.

Il en ressort que ce dossier est maintenant entre les mains de l'administration centrale mais il est bien regrettable que nos avertissements préventifs sur cette situation n'aient pas été entendus.

Enfin I-CAD a mis en place un site internet permettant de vérifier l'existence ou la conformité de l'identification d'un animal. Cette application peut être utile pour s'assurer de la réalité d'une identification (mode d'identification, espèce, race, couleur, âge et nom)." SYNDICAT ANIMALERIES

Published by Unanima - dans condition animale
4 juillet 2016 1 04 /07 /juillet /2016 08:02

Brigitte PIQUET PELLORCE, ancienne directrice de la cellule anti-trafic de la PSA, a claqué la porte en 2014 et a osé s'exprimer... Les scandales continuent et rien ne bouge... Les animaux sont les grands sacrifiés des refuges et continuent d'être euthanasiés en masse, même les jeunes et en bonne santé ! Si avec la directive 2010 sur l'expérimentation animale ils ne partent pas dans les labos avec la bénédiction de la Commission Européenne.

http://planeteanimaux.com/sujet/2014/12/04/spa-scandale-et-revelations/002666

Published by Unanima - dans Maltraitance in France
3 juillet 2016 7 03 /07 /juillet /2016 07:41
NOUVEAU BLOG GALGOS ETHIQUE EUROPE
NOUVEAU BLOG GALGOS ETHIQUE EUROPE

Vous suivez GALGOS ETHIQUE EUROPE et soutenez nombre de nos actions.
Nous vous invitons à visiter notre nouveau blog. Vous y trouverez les derniers sauvetages d'animaux en grande détresse qui ont besoin de notre aide.

RUBBLE Galgo aveugle

PIPETTES ET COLLIERS ANTI PARASITAIRES appel pour GRAN FAMILIA

CUICO Galgo squelette déambulant... Nous avons déposé une demande de parrainage auprès d'ACTUANIMAUX.

GEORGIA rongée par la vermine jusqu'à l'os...

De nouveau merci à tous les clicoeurs qui se sont mobilisés pour KEYLA sur ACTUANIMAUX.

Une photo nous est parvenue le 30 Juin qui montre des progrès dans ses soins. Nous avons une belle demande d'adoption pour KEYLA, nous vous tiendrons informés.

Merci également pour vos partages.

Published by Unanima - dans Galgos d'Espagne
commenter cet article
3 juillet 2016 7 03 /07 /juillet /2016 07:29

PEZENAS, PUGET THENIERS, nouvelles vidéos accablantes et insupportables sur le sort des animaux lorsque la porte de l'abattoir s'est refermée !

AMES SENSIBLES ET ENFANTS S'ABSTENIR - PEZENAS ET PUGET THENIER L'HORREUR

Extrait de L214

"Ce mercredi 29 juin, L214 rend publique une nouvelle vidéo filmée dans deux abattoirs français montrant des actes de maltraitance, des violations de la réglementation, et des animaux en grande souffrance au moment de leur mise à mort. Les images, publiées ce matin sur le site du Monde, proviennent de l’abattoir de Pézenas (dans l’Hérault) et de l’abattoir du Mercantour (à Puget-Théniers dans les Alpes-Maritimes). Elles ont été tournées entre novembre 2015 et mai 2016 et sont commentées par Rémi Gaillard, lui-même résident de l’Hérault."

AGENDA HEBDO DE L214 (qui diffuse mais n'est pas organisateur de toutes les actions présentées)

Beaucoup de rencontres sont organisées pour sensibiliser au VEGANISME. Celui-ci devant les horreurs perpétrées semble être la seule solution. La phase "intermédiaire", être VEGETARIEN, est aussi un début à condition de ne plus soutenir les élevages industiels, prélude aux enfers des abattoirs quand des animaux en rescapent, c'est ce qui s'appelle "aller de Charybde en Scilla". Quel Monde minable nous, espèce dominante, offrant aux espèces qui partagent notre vie sur la Terre ! Comme elle est belle la conscience de l'homme, parait-il la seule chose qui nous sépare de l'animal non humain ! Reste à voir !

Published by Unanima - dans AGENDA
26 mai 2016 4 26 /05 /mai /2016 15:12
Lewis et Milla dans leur beau collier martingale léopard
Lewis et Milla dans leur beau collier martingale léopard

Nous recevons cette magnifique photo de Lewis et Milla avec les derniers modèles de collier martingale façon léopard créés par notre association. De superbes greyhounds qui ont beaucoup de chance de vivre dans un foyer aimant... quand on sait que certains sont abattus au fusil à boulons !

Encore un achat solidaire pour aider les loulous en soins en Espagne !

Merci Francine !

Pétition à signer : contre l'usage du fusil à boulon par les propriétaires qui veulent tuer leur grey.

https://www.change.org/p/defragovuk-ban-the-bolt-abolish-the-use-of-the-captive-bolt-gun-to-destroy-greyhounds-in-the-uk?tk=_KLj105_WYMu8-IK-s2Z-XJ9rv_qJeOQdmfIZ0C2Edw&utm_source=petition_update&utm_medium=email

Chaque année, les associations estiment que 10.000 Greyhounds de course finissent au Royaume Uni sous les fusils à boulon. Signez, partagez svp. Merci.

Published by Unanima
26 mai 2016 4 26 /05 /mai /2016 14:08

Université Jean Moulin III LYON - 4 FEVRIER 2015

Esclavage humain, esclavage animal, la société esclavagiste

https://www.youtube.com/watch?v=lFQ5_VYQYUo

"Les animaux sont aujourd'hui les premières victimes d'une société que je n'hésiterai pas une seconde à appeler "société esclavagiste. Comment les faire sortir de cet esclavage ?" P.L.

Livre Olivier GRENOUILLEAU "qu'est-ce que l'esclavage." Il définit ce qu'est une société esclavagiste :

"Une société est esclavagiste du moment où l'esclavage est véritablement institutionnalisé dans le droit, les moeurs, les coutumes, la culture, etc. Donc ou il peut être critiqué mais non vraiment remis en cause, ou il génère et reflète une idéologie discriminante vis à vis de l'autre devenu esclave. Une société est esclavagiste du moment où l'utilité de l'esclavage quelle qu'elle soit est perçue comme clairement nécessaire.

Une société est esclavagiste du moment où du fait de ces 2 caractères l'esclavage est à même de se diffuser largement dans les structures sociales, les activités et chez un nombre important de maôtress, y compris d'autres esclaves.

3. D'une certaine manière à partir du moment où l'esclavage est véritablement enraciné dans une société donnée, cette institution tend en partie à définir la manière dont ses membres définissent leur propre identité collective."

Patrick LLORED

3 points fondamentaux de l'esclavage animal :

Premier point

Comment ne pas reconnaître que l'esclavage animal est profondément institutionnalisé et profondément inscrit au coeur de toutes les institutions qui constituent notre société ? Comment ne pas reconnaitre que ce qui s'appelle le droit au sens des institutions qui contribuent au fonctionnement de la Justice tend à reproduire ce système esclavagiste envers les animaux ?

Même chose pour les moeurs, au sens des croyances et représentations que nous, humains, avons à l'égard des animaux, à savoir la croyance selon laquelle ce sont des biens que nous avons le droit de nous attribuer sous différents usages pour notre seul intérêt.

Peter SINGER, dans son livre « LIBERATION ANIMALE », 1975, dénonce le SPECISME, idéologie qui discrimine violemment les animaux.

Deuxième point : Notre société considère les animaux comme des biens utiles dont les humains ne peuvent pas se passer : les animaux seraient au sens fort des biens indispensables.

Troisième point :

Est-ce que, au fond, on ne pourrait pas avancer l’idée ou la thèse au cœur de mon propos selon laquelle l’une des règles de fonctionnement de notre société consiste sans le savoir et en permanence à diffuser en profondeur et en masse dans toutes les structures sociales, politiques et économiques l’esclavage animal que l’on ne voit plus parce qu’il se confond avec le fonctionnement normal de ces institutions ? Ce qui revient à dire aussi que cet esclavage animal est peut-être l’une des plus importantes institutions de notre société et qu’il contribue en profondeur à définir l’identité profonde de ces mêmes institutions qui, au fond, passent leur temps à se définir par rapport à cet esclavage institutionnalisé. Dit autrement, notre identité collective d’humains n’a peut-être pas d’autre définition qu’en relation avec cette référence à l’esclavage animal.

Il faut absolument inverser le raisonnement et se convaincre de deux choses complémentaires et inséparables :

Il ne peut pas y avoir d’abolition de la violence envers les animaux par le simple fait de leur accorder des droits moraux. Mais bien plutôt c’est par l’abolition de cette violence et de leur exploitation que des droits politiques d’un genre nouveau pourront nous permettre de véritablement vivre et cohabiter avec eux. Dit encore plus simplement l’idée d’accorder des droits aux animaux à l’intérieur du système esclavagiste actuel n’a absolument aucun sens et risque même d’éloigner ce que je n’hésiterai pas à appeler la libération politique des animaux.

Patrick LLORED

Lyon Jean MOULIN III, 4 Février 2015

https://www.youtube.com/watch?v=lFQ5_VYQYUo

Published by Unanima

Présentation

  • : Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • Unanimus, une Âme, un Choeur pour les Animaux
  • : Contre l'invasion des monstres à face humaine. Violence = enfant en danger.
  • Contact

Profil

  • Unanima
  • Nada ! rien de particulier... 
 juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta !
 L'indifférence s'appelle complicité.
  • Nada ! rien de particulier... juste raz le bol des atrocités et de la lâcheté ! Basta ! L'indifférence s'appelle complicité.

Recherche Mot/thème